Retour sur l’évolution physique d’un pratiquant

16 février 2012 5
Retour sur l’évolution physique d’un pratiquant

Le Crossfit est une méthode ludique et amusante de s’entraîner, toutefois, un aspect secondaire est qu’il permet aussi de sculpter son corps.

Aujourd’hui je vais vous présenter mon évolution physique durant la période où j’ai pratiqué cette discipline assidûment. Je n’ai pas obtenu des résultats dignes d’un participant aux crossfit games, néanmoins je qualifierais mon physique à cette époque d’athlétique, et c’est bien ce que je recherchais. Voici un petit retour en arrière, pour vous expliquer les raisons qui m’ont poussé à pratiquer le Crossfit:

Après une grosse période de stresse dû au passage d’un diplôme en 2010, j’avais atteins un poids que jamais je n’avais eu auparavant, 77kg pour 1m68 ! Autant dire qu’avec cet esthétique, j’étais très, très mal dans ma peau. Cette prise de poids par une alimentation complètement excessive, s’était en plus accompagnée d’un arrêt total de la musculation (2 ans de pratique) et de tout autre sport.

Pour me reprendre en main, je ne voulais pas faire qu’une simple diet, mais accompagner cette reprise en main d’une activité physique importante (rien de tel que le sport pour s’aider à tenir une diète: résultats accrus, et effets anti-dépresseur). Néanmoins, la « fonte » me sortait par les yeux; hors de question de reprendre mes haltères et barres pour refaire des mouvements de musculation aussi vus et revus tels que le curl, les extensions nuque, ou le développé couché.

C’est un peu par hasard que je suis tombé sur des informations liées au Crossfit. J’ai évidemment trouvé également des tas de vidéos américaines avec des athlètes aux physiques impressionnant…rien de tel pour motiver.
Mais le réel déclic est arrivé lorsque j’ai testé mon premier metcon, le « Donkey Kong » (cf Metcons => Autres Metcons). Des exercices « loufoques » (kettlebell swings et box jumps), et une sensation d’être crevé, d’en avoir bavé, et ce en peu de temps. Ce dernier critère était d’ailleurs très important durant cette période, où j’avais peu de temps à consacrer au sport.

Commencer le Crossfit avec un excédant important de poids a été sur certains points un avantage. Plus je perdais, plus je gagnais en performances, et plus ma motivation était renforcée; je ne pouvais que progresser.
La vidéo de Jason Kaplan (« Fran » en 1’53) était l’objectif (illusoire) que je m’étais fixé pour progresser. Comme dirait l’autre: « Il faut toujours viser la lune, car même en cas d’échec, on atterrit dans les étoiles ».

Voici les résultats en photos après 2 mois de diète + un entrainement Crossfit quasi quotidien.
J’ai été très satisfait des résultats, les 10kg ont été perdus en un temps très court.
Je suis passé de 77kg à 67kg en un peu moins de 2 mois, pour me stabiliser ensuite un mois plus tard à 68kg (cf photo du 29/08/10).

 

 

 

Après ce régime, j’ai commencé par stabiliser, puis au bout de quelques mois, j’ai fini par reprendre 2/3 kilos disgracieux.
C’est le 31/12/10 que je commença une nouvelle diète, j’étais suivi pour l’alimentation par Rudy Coïa, coach sur internet.
J’ai également intensifié mes entraînements, j’étais bien décidé à obtenir des chronos records sur mes metcons favoris.
Voici plusieurs séries de photos prises durant cette période, à différents stades:

65kg 



63kg


62kg




63kg


J’ai obtenu mon meilleur ratio esthétique/force vers mes 65kg.
Ensuite, même si les résultats ont payé au niveau visuel, j’ai perdu en force, les metcons fonte étaient plus durs, et sur les exercices au poids du corps, je ne progressais plus vraiment.
Mais j’ai voulu voir jusqu’où je pouvais tenir, et j’en suis content, c’était une expérience à faire.

Après 1 an et demi de Crossfit, j’ai décidé de me mettre à l’haltérophilie, dans un premier temps pour compléter ma pratique du Crossfit, puis finalement je suis devenu accro.
Même si je ne pratique plus vraiment le Crossfit désormais, c’est avec nostalgie que je me remémore cette période, où comme tout découvreur de cette discipline, j’étais prêt à tout casser.

J’espère que cette rétrospective vous aura plus, et permettra à certains de sauter le pas quant au passage au Crossfit. Essayez, faites-vous votre propre avis, ce serait dommage de passer à côté à cause de préjugés. Certains aimeront, d’autres vont détester, mais ce qui est sûr, c’est que le Crossfit ne laisse jamais indifférent.

5 Commentaires »

  1. aghnar 13 avril 2013 at 20 h 13 min - Reply

    Bravo, bel exemple, beau progrès…bonne continuation

    • Benjamin 13 avril 2013 at 23 h 16 min - Reply

      Merci 😉

  2. framboise 14 avril 2013 at 8 h 13 min - Reply

    bel exemple de persévérance… no pain no gain !!

  3. jinnbreiz 7 mai 2013 at 15 h 17 min - Reply

    merci pour le post…
    sportivement jinnbreiz

  4. Tarik 23 décembre 2014 at 12 h 07 min - Reply

    Bel exemple!
    Je voudrais aussi savoir pourquoi vous ne pratiquez plus le Crossfit. Est-ce que vous faites un autre sport maintenant.

Commentaires »