Présentation d’un CrossFiteur Lionel Bourrin

Hélène 8 octobre 2015 0
Présentation d’un CrossFiteur Lionel Bourrin

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je me présente, je m’appelle Lionel BOURRIN, j’ai 32ans, mesure 1m78 pour 82kgs.

J’ai suivi une filière sport études Rugby et en ai fait mon métier pendant 4 belles années (Pro D2 et Féderale 1).

Tu te lèves le matin pour faire de la préparation physique (VMA, Muscu) et j’aimais tellement ça, qu’après l’entrainement de rugby de l’après midi, je retournais encore à la Muscu…

Les méthodes d’entraînement se rapprochaient déjà du CrossFit puisque la pliométrie associée à la musculation est un outil indispensable à la puissance et l’explosivité.

Après ces belles années, retour dans ma ville, Grenoble ou j’ai monté ma société de bois de chauffage, métier ou faire du Deadlift avec de grosses buches pour les poser sur des machines est aussi du CrossFit…

J’ai passé en parallèle mon BP AGFF car je voulais être coach et enseigner, après avoir enseigner en tant que vacataire d’EPS.

Lionel Bourrin

Comment as-tu connu le CrossFit ? Qu’as-tu aimé ?

Puis un jour… j’allume Eurosport…et je tombe sur l’émission « the BOX » consacrée au CrossFit… et la… BIM !!!! C’est cette activité que j’ai toujours souhaitée faire !! ce mélange où il ne faut être le meilleur sur un exercice mais plutôt bon sur plusieurs !!!! Je pars du principe où le Bodybuilder qui lève 190 kgs au Couché ne fait pas peur car si on lui met une giffle, on est tranquille car il serait incapable de nous courir après….

Je me suis alors rapproché de la box de CrossFit Lyon car il n’en existait pas encore sur Grenoble, il y a 3 ans. J’ai toujours en mémoire ma première séance, c’était un WOD de qualification pour la compétition organisée par Montpellier « kip my cup », où des personnes que je ne connaissais pas, m’encouragaient avec passion !!!

Ces valeurs, sont aussi présentes dans le rugby car le CrossFit n’est pas réellement une pratique individuelle !!! J’ai passé donc, le level one, puis level 2 et continue à accroître mes connaissances (Séminaire Gym, Mobilité).

Le CrossFit m’apporte un équilibre, une source de motivation au quotidien pour devenir chaque jour plus fort, plus rapide, plus mobile, et je prends un pied énorme à enseigner, transmettre mes valeurs et celles du CrossFit aux membres de ma communauté au Stade des ALPES de Grenoble.

Lionel Bourrin

Es-tu adeptes d’autres sports ?

Je suis multi-sports : de la piscine au squash et passant par le rugby que je viens d’arrêter il y a 8 mois après 24 années non stop…

De quelle manière se déroule ta semaine d’entrainement et tes séances ? Fais-tu des entraînements spécifiques d’haltérophilie ?

Ma semaine d’entraînement s’articule de la manière suivante^: Lundi – Mercredi j’arrive à m’entrainer 2 fois dans la journée, Mardi et Jeudi 1 fois car j’ai toujours un pied dans ma société de bois et ça y est , enfin !! je me suis inscit dans un club d’haltéro le vendredi soir, puisque c’est le seul soir ou je ne coach pas à la BOX, ni manage mon complexe sportif du Stade des Alpes

Le plus difficile, est de s’entraîner seul la plus part du temps, j’envie les Box ou plusieurs coachs s’entraînent ensemble, pour l’émulation, la motivation, la correction, la progression… mais j’arrive aussi de temps en temps à m’entraîner avec mon poulain Eddy Belhadj, athlète de ma box qui monte en puissance.

Lionel Bourrin

Comment gères-tu l’alimentation ? Suis-tu une diète particulière ?

Niveau alimentation, je mange équilibré, involontairement j’aime pas trop les choses grasses et ancien celibataire endurcie le bon vieux pates-poulet reste quelques chose d’habituel chez moi.

Qu’as tu pensé des compétitions auxquelles tu as participé ?

Je compte désormais 1an et demi de pratique et j’ai participé a quelques throwdown (Brussels, Baltics, Athens, French, Irish, Spanish, Swiss Alpine)

Bien sur, les French Throwdown est l’événement Français pour tout CrossFiteurs, l’INSEP est un lieu magique, le niveau est très élevé. Ce qui ressort des compétitions, c’est l’ambiance, les encouragements venant des tribunes mais aussi des athlètes qui combattent à coté de toi, that is CrossFit !!!

Lionel Bourrin

Quels sont tes objectifs sportifs et professionnels pour cette année ?

Mon objectif de la saison écoulée était de participer à mon premeier throwdown (Brussels en Septembre 2015), pas de chance pour moi… y étaient présent : Guillaume Magnouat, Joshua Wichtrup entre autres… donc de sacrés clients!!! Ensuite, je restais obnubilé par mon objectif numéro 1, celui de me qualifier pour les finales des French Throwdown… et ce fut réalisé !!!! 16e au général, cétait bon !!!!! Après le problème, comme pour tout crossfiteur qui débute, le gros soucis vient de l’haltérophilie, car l’écart entre un pratiquant expérimenté et un débutant est énorme, donc sur chaque throwdown j’étais abonné au dernier tiers du classement sur ces épreuves…

Lionel Bourrin, Guillaume MagnouatGuillaume Magnouat et Lionel Bourrin au Swiss Alpine Battle

La petite anecdote est que mon 31 décembre au soir,de 22h30 à 00h30 j’ai passé mon jour de l’an dans la box avec les French throwdown en tête… beaucoup me prennent et m’ont pris pour un bargeot !!!

La saison prochaine, l’objectif est simple, réitérer ma participation au French Throwdown en améliorant mon classement avec en ligne de mire, le top 20

L’objectif reste aussi d’améliorer chacun de mes RM en haltérophilie !!!

Quels exercices appréhendes-tu ? Lesquels apprécies-tu ?

Je n’appréhende pas réellement d’exercices… Je me rappelle mon coté apeuré le jour ou j’ai fait mon premier handstand au mur… Depuis je me régale à marcher sur les mains !!

Lionel Bourrin

Peux-tu nous donner quelques-d’unes de tes performances ?

Au niveau des perfs, j’ai un Deadlift à 200kgs, Un clean and Jerk à 120, un Jerk à 130…un 500m ROW à 1’27…voila en gros !

Un dernier mot pour conclure ?

Pour conclure, je tiens à remercier mes potes Crossfiteurs et CrossfIteuses Francais que je retrouvent lors des throwdown, cette communauté qui se retrouve et qui s’encourage, telle des ami(e)s de longue date c’est quelque chose d’incroyable !!! Le meilleur dans tout ça, c’est de passer du temps avec des amis comme Guillaume MAGNOUAT, ou Stephane OSSANGA qui , malgré un niveau de fou reste des bons mecs avant tout !

Commentaires »