Présentation de Sébastien Ferket – Qualifié pour les Londons Throwdown

Hélène 23 janvier 2013 0

106ème des qualifications, Sébastien Ferket  a accepté cette semaine de répondre à nos questions. Cet athlète sympathique a fini 5ème des RCFFC 2012, et 3ème des Brussels Throwdown 2012.

Peux-tu te présenter en quelques mots ?
Je m’appelle Sébastien Ferket, j’ai 26 ans, je mesure 1.82m et je pèse entre 82 et 85kg. J’habite près de Bruxelles, en Belgique. Je suis toujours étudiant, actuellement en 3e bach kiné (j’ai un parcours scolaire digne du CrossFit, où j’ai touché/validé un peu tous les secteurs : agronomie, transport&logistique…), et sur le côté je suis aussi coach, avec Yves Patte , à la nouvelle box CrossFit 1815, petit bébé de Reebok Crossfit Brussels, qui a ouvert récemment, à Waterloo !

sebastien-ferket

Comment as-tu connu le CrossFit ?
Ah ! Cette question est d’un côté une légère frustration et en même temps… J’ai découvert le concept du CrossFit en février 2010. Ayant touché un peu à tous les sports, et ayant un intérêt aussi bien pour la force, la puissance, l’endurance etc… Je m’étais dit qu’il pourrait être sympa de créer un « nouveau » sport à l’image du décathlon
qui regrouperait différentes épreuves (du style 400m – épreuve aux anneaux – vélo – haltérophilie – kettlebell…). Petit à petit j’ai commencé à chercher sur internet et… Voilà que je tombe sur le site du CrossFit… « Aoutch »! Un petit peu déçu, pour le coup de voir que quelque chose qui s’y apparente un peu et déjà aussi développé existe. Puis, je découvre qu’il
existe déjà une salle en Belgique et qu’une autre va ouvrir dans quelques mois, à Bruxelles. Et donc, juillet 2010 me voilà faisant du CrossFit.

Quels aspects de la discipline t’ont fait accrocher ? Depuis combien de temps le pratiques-tu ?
Au début, je dois avouer que j’étais plutôt sceptique (faire des longs entrainements, tout mélanger,ne pas calculer l’intensité/volume ou… un sport où rien n’est paramétré, aucune forme de contrôle. Au final, j’ai quand même été conquis,  plus j’avançais dans mes recherches, plus je voyais qu’il y avait quand même un fond de réflexion de départ et que la volonté générale allait dans ce sens.

J’ai commencé le CrossFit en juillet 2010, pour finalement avoir un petit souci à une compétition (d’haltérophilie, que j’avais commencé une semaine avant le CrossFit, où j’ai rencontré Matthieu Montès pour la première fois d’ailleurs) qui m’a couté 14 mois d’arrêt (épaule + souci important à la hanche, je ne pouvais donc rien faire, même pas des abdos, mis à part marcher… même courir je ne pouvais pas !). Donc retour en mode rééducation/sport en septembre 2011, décembre 2011 retour progressif en wod avec les autres.

Es-tu adepte d’autres sports ?
Je ne fais « plus que » du CrossFit pour le moment, pas faute de volonté mais faute de temps et de récup.

Fais-tu des entraînements spécifiques d’haltérophilie ? (si oui, en club, en box ou seul ?)
Je faisais des entraînements en club (1x/sem) avant mais vu que je donne des cours de CrossFit tous les soirs, pour le moment ce n’est plus possible. J’essaie de m’entraîner en haltéro 1-2x/sem pour le moment, pas forcément lourd mais pour garder un peu la composante vitesse.

De quelle manière se déroulent tes séances ?
Je m’entraîne différemment selon les périodes, j’aime bien ressentir les choses. Donc je teste tout, que ce soit s’entraîner 4, 5 ou 6 jours par semaine, de la même manière le nombre d’entrainement 1, 2 ou 3 par jour, je teste..
Pour le moment mes séances se font un peu avant de donner les cours, et/ou entre 2 cours et à la fin de la journée. Exemple ce samedi, c’était 13h-13h45 et 15h30-16h et je vais peut être aller courir un peu ce soir) ça c’est quand tout va bien, le weekend, en général l’entrainement du milieu tombe.
Le wod 1 généralement c’est un truc un peu plus lourd, en fonction de la chaîne musculaire que je travaille. Le wod 2 parfois 1 « vrai » wod et le wod 3 est plus de la récupération active. Concrètement je ne fais pas beaucoup de trucs intenses, je ne me grille jamais, je m’entraîne pour apprendre/analyser… C’est ça mon plaisir !

Quels sont tes objectifs à Londres ?
J’ai fait les qualifications de Londres tout en sachant que je n’irais pas. Financièrement cela me semblait trop lourd, étant toujours étudiant et, au vu des projets personnels que j’ai à court terme. J’ai donc fait les qualifications sans plus d’intérêts que cela.

Performances :
Je fais très peu de max, en fait jamais et j’ai recommencé les wods (« les vrais »), depuis 2 semaines, je n’en avais plus fait depuis juin 2012 mis à part les 3 wods de Londres. J’ai surtout passé ces derniers mois à travailler la force (à tort ou à raison, expérience intéressante).
Power snatch : 100 kg
Clean and Jerk : 130 kg
Squat : 190kg
Deadlift : 210kg
Shoulder press : 90kg

London Throwdown :
WOD 1 : 5.04t (71ème)
WOD 2 : 231 reps (96ème)
WOD 3 : 13’59 (240ème)

Sebastien Ferket

Commentaires »