Présentation de Dorian Petitot- Qualifié pour le London Throwdown

Hélène 25 janvier 2013 1

94 ème des qualifications pour le London Throwdown Dorian Petitot à accepté de répondre à nos questions.

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Dorian Petitot, je suis athlète à la box CrossFit Montpellier, ville où je suis également étudiant en master 2 pharmacie industrielle à la fac de pharmacie. Je mesure 1m74 et je pèse entre 84 et 87 kg selon l’humeur ^^.

Comment as-tu connus le CrossFit ? Quels aspects de la discipline t’ont fait accrocher ? Depuis combien de temps le pratiques-tu ?

J’ai découvert le CrossFit par hasard en période de convalescence après une opération d’unr fracture de clavicule et je me suis dit qu’il était temps d’essayer. J’ai de suite accroché avec le principe. Par chance au même moment une salle ouvrait à Montpellier. BINGO!

Ce qui me plait dans le CrossFit c’est, je pense comme pour tout le monde, le côté varié, touche à tout ou plutôt PRÊT à tout. Le fait qu’il n’y ait pas de routine est important. L’aspect fonctionnel aussi, les mouvements mènent à un physique équilibré où on a vraiment l’impression de construire utile, contrairement à ceux qui se font de gros biceps devant un miroir. Enfin, l’aspect collectif des WOD est magique que ce soit en simple séance durant la semaine ou encore en compétition: ça crie à tue tête, où on est tous ensemble dans la même galère et même si le résultats est individuel on a vraiment l’impression de faire partie d’une équipe, et çà, çà change tout, c’est le petit plus du CrossFit: sa communauté!

Es-tu adeptes d’autres sports ?

Maintenant je ne fais que du Crossfit car pas le temps de cumuler études et plusieurs sports et honnêtement la pratique du Crossfit ne me permet pas de faire autre chose à coté, du moins pour le moment je n’en ai pas l’envie ni le besoin car le Crossfit rempli toutes mes attentes. Avant je pratiquais la Force athlétique, mais même si je trouve ce sport noble, l’utilisation de matériel d’assistance et la routine qui s’installe après quelques années de pratique ont fini par avoir raison de ma motivation, il n’y avait pas ce coté fun du Crossfit à la fois à l’entrainement ou en compétition. En fait, je crois qu’il n’y a pas grands sports avec un coté aussi fun et varié. J’ai aussi fait un peu de rugby et judo.

Dorian Petitot

De quelle manière se déroulent tes séances ? Fais-tu des entraînements spécifiques d’haltérophilie ? (si oui, en club, en box ou seul ?)

Mes entraînements n’ont rien de particulier, en tant qu’adhérent de la box de Montpellier simplement je m’inscris à un créneau et je découvre en arrivant comme tout le monde la séance du jour qu’il faudra abattre, parfois j’adore parfois il y a des trucs que j’aime moins mais je les fais avec la même envie car l’équipe de coach est vraiment terrible ici. Je ne pense pas être mieux calé qu’eux sur le sujet pour être capable de mettre au point une planification aboutie. De plus je n’ai pas des horaires qui me permettent de toujours pouvoir faire des séances à la Froning donc je suis la planification de la salle et sincèrement jusqu’ici je n’ai rien à en redire. Du coup mes séances se déroulent généralement sur une heure, avec échauffement, travail technique (haltéro, force ou gym) puis un WOD proprement dit. Des fois j’arrive à grappiller quelques minutes pour faire un peu de gainage et voilà.

Je m’entraîne entre 3 et 5 fois par semaines selon mon emploi du temps ( je l’avoue des fois je me renseigne pour esquiver les séances de Running mais maintenant ils m’ont calculé et me mentent juste pour que je vienne persuadé que je vais faire de l’haltérophilie et une fois sur place je découvre le pot aux roses… et finis par courir!). J’ai aussi un peu de matos chez moi pour m’entraîner les week-end où je ne vais pas à la box.

En ce qui concerne l’haltérophilie, c’est ma partie préférée du crossfit. Je ne la pratique pas en club et me contente des séances de la salle. Des fois j’essaie de me mettre dans un coin pour en faire un peu ( j’adore le snatch) mais ça va pas plus loin, ça reste totalement dans le cadre de la pratique du Crossfit. En moyenne je fais une séance d’haltéro par semaine, mais ça peut monter occasionnellement à 2-3 tout comme il y a des semaines où je la travaille pas. Tout dépend de la planif’ de la salle et de mes dispo0 (je vous raconte pas la haine quand je rate les séance haltéro et que je me coltine celles où il faut courir!)

Quels sont tes objectifs à Londres ?

Pour Londres pas d’objectifs en particulier, moi c’est le coté Londres qui m’attirait plus qu’autre chose, le fait de partir un peu loin pour faire du sport ça ne m’était jamais arrivé alors j’ai tenté le coup et j’ai eu un peu de chance et c’est passé

Sur un plan plus sportif, même si y être est déjà une satisfaction ( et à la fois une galère car ça tombe très mal par rapport à la fac) en terme de performance je ne sais pas. J’ai vu les WODs je sais pas ce que je vais donner dessus mais je peux déjà dire qu’ils me plaisent. Sinon je me suis qualifié 94/150 pris et encore grâce au WOD 1 et ses squats, donc si je devais me fixer un objectif déjà ambitieux je dirai que je serai très content d’atteindre le WOD 6. Ça serait une bonne satisfaction. Sinon l’objectif principal est de prendre du plaisir, de rencontrer des gens, de voir le niveau européen et certains athlètes aux perfs extraterrestres. J’espère bien me marrer avec Fred et Marvin et représenter au mieux le niveau français avec mes compatriotes! Un bon délire quoi!

Performances :

Snatch: 95kg ( 100 en route hein Marvin )
Clean and jerk: 120kg ( jamais essayé plus )
Fran: 3min 30 ( je crois )
Cindy: jamais fait en entier ( mais une fois 13 tours sur un demi Cindy tombé dans un wod de la salle )

London Throwdown :

WOD 1 : 5.2 t (43ème)
WOD 2 : 226 reps (176ème)
WOD 3 : 12’51 (146ème)

 45867_427926136771_4480462_n

Merci à vous pour ce que vous faites pour la communauté Crossfit en France, c’est sympa de présenter les Frenchies qui vont aller WODER chez les rosbeefs, et merci d’avoir pensé à moi! Bon Wod à tous!

One Commentaire »

  1. Julie 25 janvier 2013 at 19 h 40 min - Reply

    Bon courage pour les throw down in london,
    Je suis crossfiteuse Aussi ,j ai ete qualifiee Australaisia 2011 et finis 78 2011 .
    Cette annee competitive pour Asia car je via au Kuwait maintenant .

    Eclates toi and smash the wods ,kick yourself and DO IT !

    See ya Julie

Commentaires »