Position de squat et Mouvements olympiques

Benjamin 2 février 2013 4
Position de squat et Mouvements olympiques

Traduction d’un article de Catalyst Athletics.

Avec les mouvements olympiques, il est facile d’aller se perdre parmi tous les détails. Il y a des moments où un détail est nécessaire et représente une aide précieuse, mais il arrive que la meilleure façon de voir les choses soit de simplifier. Quelques fois il s’agit juste d’observer un problème différemment, en simplifiant. Retourner à la base pour trouver la solution.

Si vous luttez pour comprendre pourquoi votre position de réception au snatch et clean est instable, inconfortable (etc), jetez un coup d’oeil à la position et à votre mouvement de squat et de front squat. Étonnamment, et ce assez souvent, les athlètes utilisent différentes positions pour leur squat, front squat et overhead squat. Il s’agit la plupart du temps de la conséquence d’un manque de souplesse les empêchant de descendre plus bas. J’essaye d’insister sur cette problématique avec chaque athlète : leur position de squat doit être la même sur leur squat, overhead squat, snatch, clean, power snatch, power clean et power jerk. C’est simple, et pourtant beaucoup d’athlètes sont gênés car ils ont pris l’habitude de contourner leur problème de souplesse au lieu de se poser les bonnes questions.

Le but du squat en haltérophilie est simple : atteindre la profondeur la plus importante tout en gardant le buste le plus droit possible (il va de soi qu’il faut également une bonne souplesse des muscles spinaux/(« dos ») et des chevilles). C’est ce qui va permettre à l’athlète de créer la structure nécessaire afin de supporter le plus facilement possible le poids au dessus de sa tête sur le snatch (et sur les épaules sur le clean).

Chacune des répétitions que vous réalisez est un entrainement : si vous voulez améliorer vos performances, vous devez exécuter chaque répétition de la bonne manière, afin d’atteindre vos objectifs. En appliquant cette rigueur à chacun de vos squats dans le cadre de l’haltérophilie, vous automatiserez et renforcerez une position particulière, tout en travaillant votre souplesse. Si la position et le mouvement sur le squat est différent de ce que vous faites ensuite sur le snatch ou le clean, alors vous compliquerez quelque chose de normalement simple dans le mouvement, en introduisant des difficultés qui ne devraient pas exister.

Ce problème est souvent à l’origine de grosses disparités entre le squat et les mouvements olympiques. Quand vous comparez l’élément similaire du mouvement (le squat), vous voyez des gestes totalement différents. On peut citer l’exemple d’un athlète qui squatte avec les orteils et les genoux pointés vers l’avant ; cependant lors de ses snatchs et cleans, il aura besoin de squatter avec les orteils et les genoux plus écartés. Il y a alors deux causes qui peuvent être à l’origine de ce problème : soit l’athlète a trop souvent reçu ses snatchs et cleans avec la mauvaise position, soit il est trop faible et instable quand il reçoit le snatch et le clean avec la bonne position, parce que simplement il ne s’est pas entraîné assez souvent avec celle-ci. Dans les deux cas, un athlète pourtant largement au niveau ratera son geste, ou pire, risquera de se blesser.

Autre exemple, l’athlète qui aime tricher sur l’amplitude de ses squats au lieu de descendre le plus bas possible à chaque fois. Il arrivera alors à cet athlète de réaliser la même amplitude sur un snatch ou un épaulé une fois rendu à un certain poids, et ensuite au-delà de ce seuil, il craquera complètement, mettra fesses à terre ou bien sera incapable de stabiliser un overhead squat. C’est une raison si idiote de rater un geste que voir ça est ce qui m’irrite le plus en tant que coach, surtout lorsque l’athlète se plains d’avoir raté sa barre, alors qu’il ignore complètement l’instruction (largement répétée) de garder un buste droit.

Finalement, dans un sens, je vois cela comme un symptôme de paresse et d’impatience. C’est le cas lorsque l’athlète fonce tête baissée dans sa séance au lieu de se préoccuper de l’exécution soignée de chaque répétition, ou bien lorsque dans un « excès de rage » il ruine son mouvement. Ce n’est pas le comportement d’un athlète motivé à obtenir les meilleurs résultats possibles : décidez quel genre d’athlète vous voulez être et entraînez-vous en conséquence.

Comment vous améliorer ? Rien de plus simple : trouvez la position correcte pour squatter, et utilisez-là pour vos squats, snatchs et cleans, toujours, et en descendant complètement. Si vous essayez de vous remettre d’une longue période de mauvaises habitudes prises, allez le plus bas possible sur tous vos snatchs et overhead squats et restez-y 2 à 3 secondes avant de vous relever : et quand je dis le plus bas, c’est le plus bas. La pause en bas du squat est un très bon exercice pour renforcer cette position. Ce n’est pas toujours drôle, mais au moins vous ne raterez plus des barres que l’on ne doit pas rater.

Source : Lien (traduction par Benjamin)

4 Commentaires »

  1. steroide 2 février 2013 at 18 h 22 min - Reply

    le squat est surement l exercice le plus important en musculation. si il y a bien un exercice a ne pas oublier c est celui ci. quoi que je préfère la prise devant à la prise nuque .. question de gout surement

  2. steve 4 février 2013 at 17 h 37 min - Reply

    et avec des chaussures d’haltero, c’est encore mieux!

  3. romuald 5 mars 2013 at 18 h 35 min - Reply

    Encore un bon article, rien à dire je suis ok avec toi ! Le problème est souvent pour les personnes qui commencent le CrossFit après avoir pratiqué du squat dans le but de se préparer à leur sport !
    Pour ma part, je me rappelle de mes entraîneurs et même de mes profs de fac de sports qui rejetaient en bloc la pratique du squat complet. Résultat des personnes qui annoncent des perfs en squats plutôt bonnes mais lorsqu’elles doivent descendre à plus de 90 degré, y’a plus rien !

  4. romuald 5 mars 2013 at 18 h 37 min - Reply

    La pratique du CrossFit et surtout de l’haltérophilie m’a permis de réapprendre à squatter !!!

Commentaires »