Portrait d’une crossfiteuse – Céline Martin

Hélène 6 juin 2013 2
Portrait d’une crossfiteuse – Céline Martin

Aujourd’hui l’équipe de play-fitness vous présente la pétillante Céline Martin, athlète de CrossFit Lyon, qualifiée pour la finale du French Throwdown. Non avions déjà rencontré Céline lors des qualifications pour Kip my cup, auteur de la meilleure performance sur le WOD 1: elle avait alors accepté qu’on la suive sur le WOD 2, voir ici. Qualifiée pour la finale espoir de Kip my cup elle avait pris une belle 5ème après un très beau parcours et un superbe WOD 4.

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Céline Martin, j’ai 32 ans, je mesure 1m57 et pèse 49kg. Je vis près de Lyon où je suis ingénieure en informatique. J’ai toujours été passionnée de sport, j’ai fait de la gymnastique en compétition nationale (8 ans), puis du Karaté (5 ans), du Kung Fu (8 ans), avec un peu de fitness en même temps.

 pf3

Comment as-tu connu le CrossFit ? Qu’as-tu aimé ? Qu’est-ce que le CrossFit t’apporte dans la vie ?

J’ai connu le Crossfit par le biais de Nicolas Delay qui était coach dans la salle où je faisais du fitness. Au début j’étais sceptique sur le fait d’arriver à me défouler complètement avec ce sport. Je me suis inscrite en septembre 2012 à la box sans être complètement convaincue, un peu poussée par mon copain qui était persuadé que ça allait me plaire, puis après quelques wod, je suis très rapidement tombée sous la dépendance de ce sport.
Ce que j’adore dans le Crossfit c’est l’énergie et le soutien du groupe, la diversité des entraînements et des exercices, la petite appréhension avant de commencer un wod, le dépassement continuel de soi, voir qu’on arrive à faire des choses qu’on ne pensait pas possibles quelques temps avant.

Es-tu adeptes d’autres sports ?

J’adore le snowboard que je pratique tous les hivers. En même temps que le CrossFit, je fais également du kung fu mais j’ai un peu perdu la motivation cette année et je ne sais pas si je vais continuer. J’aime un peu tous les sports en loisir sinon.

De quelle manière se déroule ta semaine d’entraînement et tes séances ? Fais-tu des entraînements spécifiques d’haltérophilie ? (si oui, en club, en box ou seul ?)

Je m’entraîne à la box de Lyon environ 5 à 6 fois par semaine. Je suis la programmation de la box et j’essaye en plus de travailler les exercices qui me sont les plus difficiles à coté. Je travaille l’haltérophilie qui est un de mes points faibles en essayant d’améliorer ma technique et ma force, mais je n’en pratique pas en club à coté. J’avoue que je préfère travailler les exercices gymniques que je trouve plus ludiques même si je commence à aimer l’haltérophilie également.

pf2

Comment gères-tu l’alimentation ? Suis-tu une diète particulière ?

Je ne suis aucune diète particulière, j’essaye de manger équilibré le plus souvent possible mais comme je n’aime pas faire la cuisine, c’est souvent un peu à la débrouille. Depuis quelques temps j’essaye de manger plus de protéines pour essayer de prendre un peu de poids, mais pour le moment je suis juste passée de 48 kg à 49kg. 🙂

Tu as participé à Kip my cup. Qu’as tu pensé de cette compétition ? (qualification, finale ?)

Kip My Cup était ma 1ère compétition de CrossFit car j’avais participé à l’inauguration de la box de Lyon mais comme j’avais une entorse à la cheville j’avais été limitée sur les exercices et je n’avais pas pu profiter pleinement de l’événement.
J’ai beaucoup aimé Kip My Cup, j’ai fini 1ère sur le 1er wod de qualification et je n’arrivais pas à y croire. C’était vraiment une grande joie. Ce wod n’était pas technique et assez cardio, donc très accessible pour une débutante comme moi. Les autres wods ont été plus durs avec les wall balls et les squats clean qui demandent plus d’expérience en Crossfit. J’ai adoré la finale où il y avait une super ambiance qui poussait à se surpasser. J’ai réussi à épauler la barre de 40kg du wod 3 qui me faisait si peur, poussée par la motivation d’être qualifiée au wod 4 et de pouvoir faire les tractions. Le wod 4 restera gravé dans ma mémoire un bon moment, je suis vraiment allée plus loin que je ne pensais grâce aux encouragements de mes partenaires de box, ils m’ont portés mentalement. C’était un merveilleux moment. J’ai beaucoup aimé rencontrer d’autres crossfiteurs et crossfiteuses plus expérimentés ou non et les encourager de toute ma voix.

Céline Martin
Qu’as tu pensé des qualifications auxquelles tu as participé (opens, french throwdown) ?

J’ai adoré les qualifications des Opens. Les épreuves étaient vraiment géniales et à chaque apparition du wod je me demandais si j ‘arriverai à faire le mouvement avec la charge demandée car la plupart du temps c’était une première avec ces charges. Chaque épreuve était un véritable défi partagé avec les autres compétiteurs de la box.
Les qualifications du french throwdown étaient différentes, mais il y avait également de nouvelles choses pour moi comme les max en deadlift, en back squat et en stoh. Je n’avais jamais encore essayé de trouver mes max sur ces exercices. Malgré tout j’ai réussi à ne pas trop couler sur ce wod. Dans l’ensemble, je suis contente car j’ai réussi à faire de mon mieux sur les 3 wod de qualification et c’est ce qui compte le plus pour moi. La cerise sur le gâteau est ma qualification sur le fil pour la finale qui me fait très plaisir.

Quels sont tes objectifs sportifs (et ou professionnels) pour cette année (passé ou futur) ?

Profiter à fond de la finale du french et faire au mieux. Progresser en haltérophile et réussir à me pousser encore plus sur les wod.

Te sens-tu prêt pour ces objectifs ? Qu’en espères-tu ?

Je ne sais pas, on verra bien, j’espère passer un bon moment et me dépasser.

Quels exercices appréhendes-tu ? Lesquels apprécies-tu ?

Je ne suis pas du tout à l’aise avec les wall ball. Cet exercice me broie le mental et me demande beaucoup d’effort pour ne pas être frustrée.
J’adore les tractions, les chest to bar, les hspu…

celine Martin

Peux-tu nous donner quelques-unes de tes performances  ?

Deadlift : 111.3kg
Stoh : 57.2kg
Back squat : 70.4kg
Cindy : 18 tours
Fight gone bad : 277
Grace: 6’29

Un dernier mot pour conclure ?

Méfiez-vous le CrossFit peut entraîner une dépendance bénéfique pour votre corps. 😉

IMG_1031

2 Commentaires »

  1. Sa soeur Aurélie 7 juin 2013 at 5 h 04 min - Reply

    C’est une graine de championne depuis toujours, on est super fier d’elle.

  2. Cyrielle 7 juin 2013 at 14 h 46 min - Reply

    Je suis inscrite dans une salle de fitness dans laquelle des barres, élastiques et balls ont été apportés afin de pouvoir effectuer si on le souhaite quelques wod!
    Dans le même temps, j’ai pu, grâce à Celine, faire un tour dans la box a Lyon et je confirme que l’ambiance et la force mentale qu’apportent les autres adhérents est un vrai plus!!

Commentaires »