Patrick Edlinger – La vie au bout des doigts

Benjamin 17 novembre 2012 0

Sa mort fait aujourd’hui l’actualité, et ce n’est hélas qu’aujourd’hui que j’apprend son existence et ses exploits…

Pour ceux qui comme moi ne l’ont pas connu de son vivant, voici quelques éclaircissements, pour découvrir un génie, tant ce qu’il osait faire était un mélange de perfection et de folie:

L’escalade en solo intégral est un style d’escalade dans lequel le grimpeur n’utilise aucun système d’assurage qu’il soit solo ou de groupe. Les styles d’escalade en solo intégral incluent l’escalade de traversée, de bloc et toutes les formes de solo, tant qu’elles consistent à n’avoir aucun système d’assurage.
Le solo intégral est un sous-style de l’escalade libre, qui consiste à ne pas utiliser de matériel comme moyen de progression, mais ne l’interdit pas en tant que mesure de sécurité.

Patrick Edlinger, né le 15 juin 1960 à Dax et mort le 16 novembre 2012 à La Palud-sur-Verdon1, est un grimpeur français. Réputé pour ses ascensions en solo intégral, il est un des pionniers de l’escalade libre de haut niveau, il a été dans les années 1980 l’une des premières figures médiatiques de la discipline.

Ce film documentaire français réalisé par Jean-Paul Janssen est sorti en 1982. Il met en scène l’alpiniste à mains nues Patrick Edlinger vivant totalement sa passion, l’escalade, qu’il pratique ici en solo (à « mains nues »), c’est-à-dire sans corde ni aucune assurance.
Ce film reste mythique à plus d’un titre dans le monde de l’escalade. Il est considéré comme le premier film d’escalade (c’est-à-dire où l’escalade est une activité en soi et non un moyen de pratiquer l’alpinisme).
Son succès médiatique a été tel qu’il a propulsé Patrick Edlinger au rang de star mondiale, et surtout qu’il a fait connaître l’escalade au grand public.
Le film a été nommé à la 9e cérémonie des César en 1984 dans la catégorie César du meilleur court-métrage documentaire.

Sources: Wikipédia et Youtube

 

Commentaires »