Battle of London – Day 2 – les vainqueurs

Hélène 25 janvier 2014 2
Battle of London – Day 2 – les vainqueurs

Malgré les précautions prises par les organisateurs, le parquet de la salle a été sérieusement abimé à certains endroits (ce qui a conduit à l’annulation de la manifestation qui était prévue la semaine suivante). De fait les WODS initialement prévus ont été modifié afin de ne pas créer d’autres dommages au parquet.

Battle of London

La journée commence fort avec un double WOD à l’issue duquel le premier cut va avoir lieu, pour les moins bien classés il va falloir tout donner pour avoir une chance de poursuivre la compétition.

WOD 4A

AMRAP 4 mn de :
4 Single Arm KB squat Clean à chaque bras @32/24kg
8 Box Jumps 30/24” (24/20” Masters)

Repos 2 mn puis :

WOD 4B

AMRAP 4 mn de :
Ring Muscle Ups

Résultats WOD 4A:

Hommes : Steven Fawcett l’emporte d’un souffle devant Lacee Kovacs (89 reps contre 88). Benjamin Massey et Liam Hogan sont ex-aequo à la 3ème place avec 84 reps.

Kovacs et Fawcett aux box jump

Cette épreuve a réussi à nos « frenchies » puisque Yoahnn Gigord prend la 10ème place avec 80 reps, Florent Paillason est 18ème avec 76 reps juste devant Laurent Camps 23ème avec 75 reps et Christophe Besnard 26ème avec 74 reps. Marvin Nauche est 64ème avec 69 reps, Patrick Mochen est 70ème avec 68 reps, Maxime Condémi est 81ème avec 67 reps, Frédéric Maricelle et Guillaume Magnouat sont 102èmes avec 64 reps.

Femmes : Oksana Slivenko signe la meilleure performance, elle prend la 1ère place avec 87 reps, juste devant Kristin Holte 2ème avec 86 reps. Þuríður Helgadóttir, Björk Odinsdottir et Carmen Bosman sont ex-aequo à la 3ème place avec 80 reps.

Isabelle Derond prend une belle 24ème place avec 65 reps, Elise Labrunie est 57ème avec 53 reps, Virginie Rousseau est 77ème avec 48 reps et Anne-Sophie Gherardi est 85ème avec 41 reps.

Masters hommes : Erik Solen réussi le meilleur score avec 78 reps devant Sven Seichter, Gerd Corvers et Radek Hadrowsky ex-æquo à 67 reps. Jérôme Sibra prend la 9ème place avec 64 reps.

Masters femmes : Frida Toth et Kim Klussman terminent à a première place avec 66 reps. Ulrika Nieminen complète le podium de cette épreuve avec 61 reps.

Résultats WOD 4B:

Hommes : Will Kane se montre le meilleur gymnaste en enchainant 39 muscle-ups en 4mn. Marc Ordeig n’est pas en reste et prend la 2ème place avec 36 reps juste devant Matthew Taylor 35 reps.

Florent Paillasson réussit 18 muscle-ups et prend la 19ème place, Yohann Gigord est 32ème avec 26 reps, Marvin Nauche 39ème avec 25 reps, Laurent Camps est 49ème avec 24 reps, Christophe Besnard est 58ème avec 23 reps, Frédéric Maricelle est 68ème avec 22 reps, Guillaume Magnouat est 89ème avec 20 reps, Maxime Condémi est 113ème avec 17 reps et Patrick Mochen est 118ème avec 16 reps.

Lacee Kovacs garde la tête du classement avec 31 points mais Steven Fawcett reste en embuscade avec 35 points. Derrière la lutte fait rage pour la troisième place entre Björgvin Guðmundsson, 51 points et Jonas Müller 65 points. L’écart est creusé sur le 5ème, Robert Manlove qui compte déjà 108 points.

Femmes : Þuríður Helgadóttir et Laura Faulkner sont ex-æquo avec pas moins de 24 ring muscle-ups réussis. Nicole Simpson prend la 3ème place avec 23 reps. Elise Labrunie signe le score de 18 reps et prend la 10ème place. Anne-Sophie Gherardi passe 8 reps et prend la 48ème place. Dur dur pour Isabelle Derond qui ne passe qu’une rep et pour Virginie Rousseau qui n’en passe aucune alors qu’elle en avait réussi 3 l’an dernier au Regionals.

Coup de tonnerre, Kristin Holte, 14ème de la dernière épreuve, cède la premier place à Oksana Slivenko qui compte 26 points. Björk Odinsdottir est 2ème avec 27 points, Ragnheidur Sigmundsdottir est 3ème avec 30 points, Kristin Holte 4ème avec 32 points, Þuríður Helgadóttir 5ème avec 34 points et Carmen Bosmans 6ème avec 47 points, les autres athlètes sont désormais distancées.

Masters hommes : Fred Passin est le meilleur gymnaste, il remporte cette épreuve avec 24 muscle-ups. Devon Uderitz prend la seconde place avec 23 reps et Jérôme Sibra complète le podium avec 22 reps.

Hadrowsky est en tête avec 40 points, Uderitz et Solen sont ex-æquo sur la 2ème marche avec 44 points. Jérôme Sibra est 6ème avec 56 points.

Masters femmes : 9 masters femmes vont réussir à passer au moins un muscle-ups et c’est Lisa Bengstsson avec 9 reps qui en réalise le plus. Ulrika Nieminen est seconde avec 8 reps et Sisi Forsstedt et Renata Molliet sont 3ème avec 7 reps.

Nieminen garde la tête avec 17 points devant Toth 27 points et Blumenthal 31 points. Klussman 4ème avec 32 points peut encore prétendre au podium.

Seuls les 90 premiers hommes, 60 premières femmes poursuivent la compétition, 18 meilleurs masters hommes et 12 meilleures masters femmes sont admis à l’épreuve suivante.

Pour Frédéric 93ème au classement, Guillaume 100ème, Patrick 102ème et Maxime 104ème le Battle of London s’arrête là. Il en est de même pour Anne-Sophie 91ème et Virginie 92ème. Bravo à eux pour leur beau parcours dans cette compétition très relevée.

WOD 5

Over the bar burpees

A chaque station l’athlète a 60 secondes pour réaliser le nombre de reps prescrit (10″ pour changer de station) :
Station 1: 3 reps
Station 2: 6 reps
Station 3: 9 reps…
Station 9 : 27 reps
Station 10 : Max reps

Résultats :

Hommes : Jonas Müller est impressionnant : il réussit 32 jumping burpees à la dernière station et prend la 1ère place avec 167 reps réussies en 10 mn. Lacee Kovacs prend la 2nde place avec 30 reps à la dernière station tandis que la 3ème marche accueille Mitchell Adams, Yohann Gigord et Steven Fawcett ex-æquo avec 162 reps (27 reps à la 10ème station).

Christophe Besnard et Laurent Camps parviendront également à la dernière station et prendront la 7ème place avec 106 reps pour le 1er et la 10ème place avec 158 reps. Florent Paillasson prend la 34ème place avec 131 reps et Marvin Nauche la 87ème avec 103 reps.

Les écarts se creusent légèrement en tête du classement Kovacs reste 1er avec 33 points devant Fawcett 38 points et Guðmundsson 58 points. Müller 4ème avec 66 points a refait une partie de son retard et peut espérer le podium. Podium que Laurent Camps ne peut plus espérer même s’il est désormais 5ème avec 141 points.

Seuls les 45 premiers poursuivent le Battle of London, Marvin Nauche en termine donc avec la compétition et prend une belle 67ème place.

Femmes : Kristin Holte fait parler le cardio et engrange 165 reps soit 5 de mieux que le trio Martina Barbaro, Laura Faulkner et Þuríður Helgadóttir à égalité sur la 2ème marche. Seules ces quatre femmes sont parvenues à la dernière station.

Elise Labrunie est 41ème avec 103 reps et Isabelle Derond 47ème avec 101 reps.

Kristin Holte a remis les pendules à l’heure et reprend la 1ère place du classement avec 33 points devant Þuríður Helgadóttir, 35 points et Ragnheidur Sigmundsdottir 38 points. Ce 2ème jour est passionnant d’autant que Björk Odinsdottir 4ème avec 43 points peut encore espérer le podium, tout comme Oksana Slivenko 5ème avec 51 points et Carmen Bosman 6ème avec 55 points.

Elles ne seront que 30 à prendre part à l’épreuve suivante, ce qui signifie la fin de la compétition pour Elise 43ème au classement et pour Isabelle 54ème.

Masters hommes : Jérôme Sibra est en grande forme et montre tous ses talents de gymnaste. Il remporte cette épreuve en réalisant 133 Jumping burpees. Bernard Luzi prend la 2ème place avec 132 reps tandis que Jeremy Wheadon est 3ème avec 131 reps.

Solen rattrape Hadrowski en tête du classement, ils sont ex-æquo avec 48 points devant Uderitz 49 points. Sibra gagne, une place il est désormais 5ème avec 57 points. Seuls les 9 premiers passent le cut.

Masters femmes : Sisi Forsstedt réalise le plus grand score avec 107 jumping burpees, devançant Maria Blumenthal, 105 burpees. Nina Budgen et Frida Toth sont ex-aequo avec 102 burpees pour la 3ème place.

Nieminen garde la tête avec 23 points devant Toth 30 points et Bumenthal 33 points. Klussman décroche avec 43 points. Elles ne seront plus que 6 à concourir lors de la prochaine épreuve.

WOD 6

Pour un nombre total de reps :
3 rounds des exercices suivant:
1 minute Assault Bike
1 minute Pistols
1 minute Down Ups
1 minute Goblet squat @32/24kg
1 minute Toes to Bar
1 minute Repos

Résultats :

Hommes : Lacee Kovacs conforte sa première place en remportant cette épreuve avec 372 reps. Il est suivit par Marc Ordeig 355 reps et Benjamin Massey 344 reps. Yohann Gigord prend une belle 7ème place avec 329 reps juste devant Christophe Besnard 328 reps. Florent Paillasson est 14ème avec 314 reps. Grosse déception pour Laurent Camps 38ème seulement de cette épreuve et qui perd de nombreuses places au classement.

Kovacs creuse l’écart, il a désormais 10 points d’avance sur le second Fawcett (34 à 44). Guðmundsson avec 75 points et 26 points d’avance sur le quatrième semble assuré de la médaille de bronze. Laurent Camps passe de la 5ème à la 10ème place mais parvient à intégrer la finale. Il peut espérer remonter au classement car les les écarts sont faibles : 14 points seulement séparent le 5ème du 10ème.

Pour Yohann Gigord 14ème, Christophe Besnard 17ème et Florent Paillasson 20ème, la compétition s’arrête aux portes de la finale.

Femmes : Þuríður Helgadóttir est la plus prolifique et prend la 1ère place avec 348 devant Kristin Holte 338 reps et Andrea Ager 329 reps.

L’écart se resserre en tête du classement Holte n’a plus qu’un point d’avance sur sa dauphine Helgadottir, 35 à 36. Odinsdottir avec 50 points conserve 8 points d’avance sur sa poursuivante Slivenko.

Comme chez les hommes, les 10 premières avancent en finale.

Masters hommes : Jérôme Sibra est inarrêtable, il remporte cette nouvelle épreuve avec 294 reps devant Jonny Smyth 287 reps et Eirik Solen 279 reps.

Solen prend seul la tête avec 51 points devant Hadrovsky 52 points et Smyth 55 points. Uderitz est 4ème avec 56 points. Jérôme Sibra avec 58 points n’est qu’à 3 points du podium, arrivera-t-il à faire la différence lors de la dernière épreuve ? Il ne seront que 6 à disputer la prochaine épreuve. Si Surin avec 75 points ne peut plus prétendre au podium, rien n’est joué pour les autres, il va falloir tout donner.

Masters femmes : Kim Klussman donne tout pour tenter de participer à la finale, elle remporte largement cette épreuve avec 260 reps mais ce ne sera pas suffisant. Nina Budgen prend la seconde place avec 228 reps mais elle ne participera pas non plus à la finale. Frida Toth 3ème avec 221 reps conforte sa seconde place au classement.

Nieminen est toujours largement en tête avec 27 points et ne pourra plus être rattrapée, tout comme Toth seconde avec 33 points. Blumental avec 39 points adjuge la 3ème place. Seules les 3 premières disputeront la dernière épreuve qui ne pourra plus rien changer au classement.

WOD 7 : la finale

Bar Muscle-ups / Chest to bar (masters femmes),
Kettlebell swing un bras,
40cal rameur,
wall balls,
handstand walks

Hommes : Robert Manlove signe le meilleur temps et remporte cette épreuve en 7’51, devançant d’un souffle Björgvin Guðmundsson qui finit en 7’53. La 3ème place revient à Will Kane qui termine en 8’13. Laurent Camps est 9ème en 11’12

Femmes : le duel va être terrible entre Kristin Holte et Þuríður Helgadóttir, les deux femmes sont au coude à coude pour la victoire dans cette épreuve et surtout la victoire finale. Kristin Holte va réussir petit à petit à prendre le meilleur sur son adversaire et l’emporte en 8’05. Þuríður Helgadóttir prend la seconde place en 8’26. Andrea Ager prend la 3ème place en 8’48.

Masters hommes : Radek Hadrovski s’adjuge la dernière épreuve en 9’11, tandis que Jérôme Sibra donne tout pour finir en 10’06 à la 2ème place tandis qu’Eirik Solen termine 3ème en 10’26.

La bagarre a tenu ces promesses et Hadrovsky est récompensé de son dernier effort puisqu’il récupère, pour un point, la première place à Solen. Ce dernier rétrograde donc sur la 2ème marche du podium mais conserve 1 point d’avance sur Sibra, Udertiz et Smyth ex-aequo avec 60 points. Avec deux victoires d’épreuve contre 0 pour Uderitz et Smyth c’est le Toulousain qui grimpera sur la 3ème marche du podium. Rarement une compétition aura donné lieu à un classement aussi serré.

Masters femmes : Maria Blumenthal remporte cette dernière épreuve en 14′. Ulrika Nieminenet Frida Toth sont 2ème en 15’30.

Classement final :

Hommes :

1 : Lacee Kovacs (Reebok CrossFit Duna), 39 points,
2 : Steve Fawcett (CrossFit JST), 50 points,
3 :
Björgvin Guðmundsson (CrossFit Hengill), 78 points…

10: Laurent Camps (Reebok CrossFit Tyneside), 188 points…
14 : Yohann Gigord (KultureFit CrossFit Toulouse), 217 points…
17 : Christophe Besnard (Reebok CrossFit Louvre), 222 points…
20 : Florent Paillasson (CrossFit Lyon), 254 points…
67 : Marvin Nauche (CrossFit Montpellier), 506 points…
93 : Frédéric Maricelle (Reebok CrossFit Louvre), 615 points…
100 : Guillaume Magnouat (CrossFit Perpignan), 651 points…
102 : Patrick Mochen (Reebok CrossFit Louvre), 664 points…
104 : Maxime Condémi (Reebok CrossFit Louvre), 674 points.

Battle of London

Femmes :

1 : Kristin Holte (CrossFit Oslo), 36 points,
2 : Þuríður Helgadóttir (CrossFit Sport), 38 points,
3 :
Björk Odinsdottir (CrossFit Nordic), 56 points…

43 : Elise Labrunie (KultureFit CrossFit Toulouse), 367 points…
54 : Isabelle Derond (Reebok CrossFit Louvre), 393 points…
91 : Anne-Sopie Gherardi, 562 points,
92 Virginie Rousseau (Reebok CrossFit Louvre), 569 points.

996108_10152243590741015_1220168926_n

Masters hommes :

1 : Radek Hadrovsky (CrossFit Praha), 53 points,
2 : Eirik Solen (CrossFit Oslo), 54 points,
3 : Jérôme Sibra (KultureFit CrossFit Toulouse), 60 points,Battle of london
3 : Devon Uderitz (Kirkland CrossFit), 60 points,
3 : Jonny Smyth (CrossFit MCI), 60 points

Masters femmes :

1 : Ulrika Nieminen (CrossFit Pori), 29 points,
2 : Toth Frida (CrossFit Ad Flexum), 35 points,
3 : Maria Blumenthal (CrossFit Mallow), 40 points.

Battle of London

Une très belle compétition, où les organisateurs ont su réorganiser parfaitement le 2ème jour pour proposer des épreuves originales mais sans drop de barres pour ne pas plus endommager le parquet et finalement c’était plutôt sympa de voir apparaître du goblet squat et autres exercices originaux.

Un très bon bilan du côté des Français avec l’impressionnante progression de Laurent Camps qu’on avait découvert l’an dernier lors de la finale de Kip my cup et qui montre aujourd’hui toutes ses capacités et ses progrès. Yohann Gigord reste une valeur sure, 13ème l’an dernier 14ème cette année après ces récents podium à l’Italians Throwdown et au Nordic Showdown il montre qu’il faudra encore compter sur lui cette année lors des Opens. N’oublions pas non plus Florent Paillasson 46ème l’an dernier, 20ème cette année, il faudra également le suivre lors des Opens.

La French invictus team a également montré qu’ils étaient prêt : en l’absence d’Yvan Gegoult elle a été emmené par un Christophe Besnard en grande forme et en pleine progression 17ème cette année (68ème l’an dernier), Fredéric Maricelle et Maxime Condémi pointent le bout de leur nez et montrent qu’ils ont le niveau d’aider l’équipe à participer un nouvelle fois au Regionale. Petite déception toutefois du côté de Patrick Mochen, 37ème l’an dernier, il n’a jamais semblé à l’aise cette année, il finit à la 102ème place.

Soulignons également la belle progression de Marvin Nauche, qui passe de la 105ème à la 67ème place. Les entrainements mis en place pour la préparation de cette compétition en plus du travail effectué dans l’année ont porté leurs fruits.

Enfin Guillaume Magnouat qui participait à sa 2ème compétition après le Brussels Throwdown a montré de belles capacités, nous le retrouverons bientôt lors du Central Europe.

Du côté des féminines, Elise Labrunie pour son retour à la compétition à montré de belles choses, tout comme Isabelle Derond, on espère les retrouver au top pour les Opens. Virginie Rousseau continue à progresser mais devra travailler ses points faibles pour mieux figurer au classement tout comme Anne-Sophie Gherardi qui est beaucoup plus complète mais manque un peu de force pour aller chercher quelques places.

Enfin comme dans toutes les compétitions un grand merci aux bénévoles, juges, organisateurs sans qui rien ne serait possible.

Battle of London

Le site, le facebook, le classement, You tube

2 Commentaires »

  1. Axleman 28 janvier 2014 at 20 h 07 min - Reply

    Merci pour le résumé…très pro comme d’habitude.

  2. Perpignan 8 février 2014 at 11 h 20 min - Reply

    Félicitations notamment à Guillaume Magnouat de CrossFit Perpignan – http://www.crossfitperpignan.fr

Commentaires »