L’expérience Crossfit d’une sportive occasionnelle

Julie 10 août 2012 7
L’expérience Crossfit d’une sportive occasionnelle




Il y a quelque temps Hélène m’a contactée pour que je fasse un retour d’expérience sur le crossfit et aussi sur la diète Zone. C’est avec beaucoup de plaisir que j’ai accepté.

Malheureusement ou heureusement pour vous, j’ai beaucoup de choses à dire. Il faut dire que le crossfit est tout nouveau pour moi. La mentalité et le sport en lui même m’étaient totalement inconnus il y a 4 mois. Tout comme la diète Zone qui peut être considérée comme un régime mais qui n’en est pas un…

Comment commencer ? A oui, tout d’abord, pourquoi le crossfit m’a attirée et pourquoi je suis allée voir ce qui se passait dans la box de Montpellier ?

Pour cela, je ne vais pas tout réécrire, j’ai publié un article à ce sujet : Crossfit : mes motivations sur mon blog (de cuisine).

Dans la box de Montpellier le premier jour :

Quand je suis arrivée à la salle de Crossfit Montpellier en janvier, j’ai eu peur : oui, peur !

Nous étions en plein hiver, il faisait noir et nous devions nous avancer vers un grand hangar. Si j’avais été seule ce jour là, j’aurais probablement fait marche arrière…

Pourtant, malgré le froid ambiant, nous voyions des gens courir dehors. En s’approchant, il y avait des coachs pour chaque athlète. Ils les encourageaient !

Dès que nous avons pointé le bout de notre nez dans la salle, Marvin est venu nous accueillir. Il nous dit alors que nous allons faire la même chose qu’eux !!

Quoi ? Mais non ! Pour moi la course c’est tout simplement mission impossible ! Je n’aime pas ça, je m’essouffle vite et en plus il fallait le faire dehors, dans le froid !

Nous ne pouvons pas faire demi tour, de toute façon, nous avons réservé notre séance découverte. Alors c’est parti !

Petit échauffement (permettant aux coachs de voir à quels sportifs ils ont affaire) : 3 rounds de 5 sit ups, 5 pompes, 5 jumping pull ups. Même sur les genoux les pompes étaient une vraie torture. Ça ne commence pas très bien pour moi…

A la suite de l’échauffement, nous passons au mouvement technique du jour : les muscle up. Oui, je sais, c’est un peu rapide pour une première séance. Pourtant, je crois que c’est à ce moment là que j’ai pris confiance en moi ; )

Et puis vient le moment du WOD. On nous explique qu’il faudra faire le maximum de répétitions en 20 minutes. Une série de 200m run, 8 floor wiper, 4 bench press. Je vous laisse aller jeter un œil sur google si vous ne voyez pas ce que c’est ; )

Le coach nous dit d’y aller calmement parce que c’est notre séance découverte. Seulement voilà, le chrono part ! On voit un des adhérents partir comme une flèche !

Mon mari, qui a fait de l’athlétisme pendant des années a voulu le suivre et a pris son rythme. Je n’ai pas eu le choix. La pression m’a fait accélérer inconsciemment.

Je voulais donner le meilleur ce soir là. A la fin de la séance, nous étions KO, nous avions chaud malgré le froid. Tout le monde s’est serré la main à la fin de la séance. Je découvre un autre univers sportif, celui de la cohésion !

  • Les fondations :

La semaine suivante, nous revoilà pour les fondations, prêts à en découdre et commencer les vrais WOD. La séance découverte ne nous a pas découragée, loin de là !

Au début des fondations et à chaque mouvement technique je me sentais ridicule. Mon mari avait déjà fait de la musculation et connaissait pratiquement tous les mouvements qu’on nous apprenait. Moi non.

J’ai du partir de zéro ! Je posais mille questions avant de me lancer dans un mouvement. J’avais peur de mal faire et du même coup de me blesser. Je portais 0 kg et me voila avec une barre de 10 kg dans les mains…

Bizarrement, les personnes qui étaient autour de nous ne rigolaient pas. C’est assez étrange quand on est habitué à se faire juger tous les jours. Je me suis vite sentie à l’aise avec la barre. J’ai pris confiance en moi et en mes capacités.

  • Les WOD :

Après les fondations, nous avons pu intégrer le vrai programme de la salle.

Cela arrivait qu’à certaines séances nous fassions de l’haltérophilie. Je me revois en train de comparer ma barre à celle des hommes. Oui, en hiver, les filles n’étaient pas vraiment présentes. J’avais des petits poids et me disais : « pff, c’est ridicule ! « .

Je n’ai jamais baissé les bras pour autant… Mon mari me disait que c’était normal pour une femme ; )

Je suis venue régulièrement. Au début, entre 2 et 3 fois par semaine parce que mon corps était trop douloureux pour enchaîner plus de séances.

La récupération était plus longue que pour d’autres…

Il faut dire que lorsque l’on a aucun muscles comme moi, on a vraiment mal partout au début. On a aussi très envie de dormir après les séances et une envie irrépressible de manger…

Au fur et à mesure, j’ai augmenté le rythme des entraînements pour arriver entre 4 et 5 par semaine. Mon corps n’était plus aussi douloureux qu’avant. La récupération se faisait plus vite.

Et oui, après 2 mois à faire du crossfit, mes muscles sont apparus : ) Je peux porter mes courses sans trop me fatiguer ni faire de pauses !

Je suis devenue une sportive régulière : )

  • Les qualifications :

Le 14 avril se déroulaient la deuxième session des qualifications pour les championnats de France, et c’était à Montpellier. Nos coachs nous ont fortement poussé à nous inscrire.

J’étais loin d’imaginer faire un aussi bon score avec 2,5 mois de pratique de crossfit ! 6 round, 10 box jump, 3 thrusters.

Je me suis classée 47ème et du même coup me suis qualifiée pour les demi finales qui se sont déroulées le 19 mai à Paris.

Bien entendu, on ne part pas en compétition sans s’y être préparé. J’ai pris l’expérience au sérieux et suis venue m’entraîner tous les jours. Je souhaitais participer pour montrer que l’on peut faire beaucoup de choses en 3 mois de crossfit. Fred et Marvin (mes coachs) ne m’ont pas lâché. Ils étaient là pour que je repousse toujours mes limites : )

Je suis arrivée en 34ème position. Pas de finale pour moi cette année. En revanche, je prends toujours autant de plaisir à venir m’entraîner à la salle. Je fais d’énormes progrès et je ne compte pas m’arrêter aussi facilement ; )

  • Des progrès visibles :

Quand on commence le crossfit, soit on déteste, soit on adore. Je suis dans le deuxième cas !

Voici quelques mouvements classiques que l’on fait en crossfit :

A mon arrivée : pompes (sur les genoux), box jumps (en step), double unders (2), tractions (0), deadlift (20kg), KBS (6kg), clean & jerk (10kg), Toes to bar (0).

Maintenant : pompes (normales), box jump (normal), DU (30), tractions (12), DL (85kg), KBS (12kg), clean & jerk (50kg), toes to bar (10).

Il y a bien d’autres mouvements sur lesquels j’ai progressé. Je ne vais pas vous en faire la liste complète, ce serait trop long. La semaine dernière, j’ai réussi à faire quelques pistols. J’étais euphorique, comme la fois où j’ai réussi les Toes to bar et le Knees to elbow.

Je suis en plein apprentissage des muscles ups, j’ai espoir d’en passer au moins 1 d’ici 2 semaines : )

J’ai aussi constaté des progrès sur mon mental. Je suis beaucoup moins sensible et beaucoup moins susceptible qu’avant. Je me sens plus forte !

Aujourd’hui, j’essaye d’appliquer la mentalité crossfit dans mon travail. Le fait de ne pas baisser les bras pendant l’effort, de penser à ce qui sera à la fin…

 

La diète zone :

Quand nous sommes arrivés à la salle, nous avons été pris en charge pour suivre le régime Zone. C’était la première fois que je voyais des personnes sportives aussi concernées par la nutrition.

Il faut dire qu’on nous a bien expliqué l’intérêt de la diète : améliorer les performances et aider le corps à récupérer !

J’aurais bien aimé vous expliquer les mécanismes qui entrent en jeu lors de la digestion, mais cela prendrait trop de temps. Ce que je peux vous dire, c’est qu’en mangeant sain et équilibré, votre corps vous dira merci !

  1. Votre corps ne fera plus de stocks de graisses intempestifs.
  2. Vous n’aurez pas de sensation de faim durant les 4 ou 5 heures après la prise d’un repas.
  3. Vous aurez assez de vitamines et de fibres pour ne pas avoir de baisse de tension après le repas.
  4. Si vous avez des ballonnements régulièrement, vous n’aurez plus ce genre de problème.
  5. Vous améliorerez vos performances et je suis sure à 100% de ce que j’avance.

Je vais prendre l’exemple de Samir qui a terminé 7ème aux championnats de France.

Au début, quand il venait s’entraîner à la salle, il mangeait comme la plus grande partie des gens :  sans faire attention. Il faisait 90kg à l’arraché et 86 doubles under. Il a suivi la diète pendant 2 semaines. Devinez à combien est passée sa barre ? 105kg !! Et les double under ? 133 !! Oui, oui, la diète peut aider à améliorer ses performances : )

Les gagnants de chaque compétition crossfit suivent cette diète à la lettre. Il n’y a pas de secret. Manger sain et équilibré fera de vous un super athlète. En tout cas, meilleur qu’avant ; )

Pour le commun des mortels, comme vous et moi, la diète peut aider pendant la récupération. En donnant le nécessaire au corps, ni trop peu, ni pas assez, il peut puiser ce dont il a besoin sans faire de réserves : )

Pour moi, la perte de poids ne s’est pas faite parce que j’avais d’abord du muscle à former… Ma balance m’affichait la même chose mais ma silhouette s’est beaucoup affinée.

La preuve en image :

  • A l’écoute de son corps :

En contrôlant l’apport en sucres, donc généralement en supprimant les féculents et en les remplaçant par des fruits et des légumes, votre corps ira puiser dans le strict nécessaire pendant l’effort.

Il va de soit qu’il est inutile de manger plus pour espérer être plus performant. Il faut manger ce que votre corps vous réclame.

  • Comme savoir ?

Ce n’est pas compliqué. Généralement, si vous restez assis devant un écran d’ordinateur ou devant la télévision, vous avez moins besoin de manger qu’une personne qui fait du sport tous les jours.

Cela va de soi ?

Alors pourquoi toujours manger les mêmes quantités à tous les repas ?

Parce que le papier l’a dit ?

Et bien, même si je n’ai pas fait d’études de nutrition, je pense que c’est une mauvaise idée de ne pas écouter ses besoins ainsi que ses envies.

Certains matins, je n’ai pas faim. Pourquoi me forcer à manger ? Ah oui, j’ai un entraînement. Très bien, dans ce cas, je ne fais qu’un bloc (1 œuf, 1 pomme, 3 amandes), histoire de ne pas avoir trop faim en fin de séance. Le weekend, je n’ai pas d’entraînement. Si je n’ai pas faim en me levant, j’attends que mon ventre me réclame quelque chose avant de faire un petit déjeuner.

Après une grosse séance, je ne prends pas de boisson protéinée. Je n’aime pas trop ça et puis je ne fais pas vraiment confiance en ce qu’il y a à l’intérieur.

Généralement, j’ai faim seulement une heure après la séance, une fois que la pression est redescendue. Il m’arrive alors de faire plus de 3 blocs. J’ai faim, je me suis dépensée physiquement, mon corps a besoin de carburant pour récupérer.

  • En fait, je pense qu’il faut le voir comme ça :

La nourriture est le carburant nécessaire au bon fonctionnement du corps. Si je le nourris avec n’importe quoi, je serai probablement malade dans l’heure ou dans quelques années.

D’ailleurs, depuis que j’ai commencé la diète, certains aliments ne passent plus : les fritures, les biscuits d’apéro, les pâtes en grande quantité, les pizza et généralement tous les produits industrialisés.

Il n’y a que les gâteaux qui passent bien. Oui, oui, il faut savoir se faire plaisir de temps en temps, tant que le plaisir ne prend pas le dessus sur la raison.

Aujourd’hui, je tente de suivre la diète tous les jours. Je l’utilise pour contrôler mes apports en sucres. Lorsque l’on fait le bilan de tout le sucre ingéré la première fois, on tombe d’assez haut. Il y en a partout et souvent bien plus qu’on ne l’imagine.

Personne ne peut faire la diète à vie, mais on peut s’en approcher le plus possible sans que cela devienne une contrainte. Manger des fruits et des légumes à tous les repas, éviter les pâtes, le pain et les gros gâteaux ce n’est pas très difficile. Le tout est de savoir un peu cuisiner pour éviter la routine gustative.

Quand j’ai cherché des recettes Zone sur internet, je n’en ai pas beaucoup trouvé : en tout cas, pas en France…

  • ZeKitchounette

Avant de commencer le crossfit, je tenais un blog de cuisine s’intitulant Zekitchounette. J’y mettais beaucoup de recettes en tout genre mais surtout des gâteaux. Et oui, malheureusement, c’est ce qui fait de l’audience.

Et puis au fur et à mesure, je m’aperçois qu’il y a une forte demande de recettes saines, rapides et gourmandes. Comme j’essaye de varier au maximum mes plats, je les partage avec le plus grand nombre. Je serai ravie de vous comptabiliser parmi mes lecteurs ; )

J’ai mes lecteurs fidèles à Montpellier, ils trouvent de bonnes recettes, les testent et les approuvent : )

Voici quelques recettes zone qui pourraient vous intéresser :

Généralement, le dimanche, je met en ligne les menus de la semaine en dissociant les protéines, les glucides et les lipides. Cela vous donne une base pour improviser vos propres recettes et avoir une idée de ce qu’est cette diète.

  • La diète zone (ou paléo) coûte trop cher

Peut être que certains d’entre vous seront réticents en pensant que la diète coûte trop cher. Dans ce cas là, regardez vos comptes la prochaine fois et faites le calcul de vos sorties au restaurant ainsi que de ce que vous coûte vos petits gâteaux ou vos céréales au quotidien.

Je suis au chômage, mon mari aussi, pourtant nous avons choisi de prioriser notre santé en choisissant des aliments frais.

Je me rends au marché chaque semaine pour faire le plein de fruits et légumes. Je reviens généralement avec 15kg pour 15€. De quoi faire des repas pour 2 midi et soir toute la semaine.

Comme il faut manger pas mal de viande, nous faisons attention aux promotions.

Le saumon à 6,80€ ou 8,80€ n’est pas excessif. Sur le coup, il vous coûtera 9€ pour plus d’un kilo, mais au final vous ferez 4 repas pour 2 ou 8 repas si vous êtes seul.

Le poulet complet est souvent moins cher que les blancs vendus seuls ou en cageots de cuisses. Idem que le saumon, pour 2 poulets achetés, vous avez 7 repas pour 2 ou 14 repas seuls.

Faisons un rapide calcul (pour 3 blocs) :

  • 1,2€/personne et par repas pour le saumon,
  • 60cts/personne et par repas pour le poulet.

Si vous avez un « Paris store » à côté de chez vous, je vous conseille vivement d’aller y jeter un œil. Ils font des chutes de poulet (coupées en cube) pour 4,2€/kg. Autrement dit, une cagette de 1,5kg pour 6,5€ vous permettra de faire 15 repas !

Pour les œufs, prenez les par 20 ou 30, ils seront moins cher que ceux vendus à l’unité ou par 12…

Alors certes, la qualité est moins bonne que du bio… Pour le moment, je n’ai pas les moyens de faire mieux. Le poulet bio élevé en plein air, ce sera quand je serai millionnaire, pas avant ; )

Je pense que je vais m’arrêter là pour le moment.

Si vous avez des questions ou des commentaires, je reste à votre écoute. Que ce soit pour le crossfit ou pour la diète, j’essayerai de répondre à vos questions.

Je remercie l’équipe de play-fitness de m’avoir permis de m’exprimer. Si je pouvais, j’en écrirai encore plus. Mais je pense que je vais continuer à écrire ma petite histoire sur mon blog ; )




7 Commentaires »

  1. calvin 10 août 2012 at 20 h 41 min - Reply

    super témoignage, merci.

  2. Felie 10 août 2012 at 22 h 07 min - Reply

    Super et merci ça vas m’aider pour la perte de mon poids !!

  3. Louis 29 janvier 2013 at 9 h 49 min - Reply

    Beau témoignage. Par contre régime très dur à suivre, il faut être un peu matheu. Dans les tableaux :
    11/3 de verre, 11/4 de verre etc…
    Dommage trop compliqué même si très efficace.
    Bonne continuation
    Louis

  4. Clem 10 février 2013 at 22 h 10 min - Reply

    Super témoignage Sabrina et merci pour tes menus équilibrés sur ton blog ils sont extra !

  5. marie 17 novembre 2013 at 15 h 10 min - Reply

    Bonjour, super témoignage. J’ai envie de commencer le crossfit pour m’affiner mais aussi pour me muscler et aussi parce que ce sport m’attire beaucoup.
    Mais je sais qu’au debut ça ne va pas être chose facile vu mon poids (80kg) . Je voulais savoir combien de fois par semaine tu en fait?
    Bisous

  6. wodnews 2 avril 2015 at 15 h 18 min - Reply

    Le crossfit est un sport vraiment complet !
    Je le recommande à toutes les personnes qui veulent affiner leur silhouette !

  7. Chat sans inscription 9 mars 2016 at 13 h 56 min - Reply

    Le crossfit c’est la vie, heureusement que je suis sportif depuis petit pour m’en sortir parfaitement dans les mouvements gymniques.

Commentaires »