Crossfit Games 2012 – La finale (Dernier Jour) Hommes

Julie 8 août 2012 0
Crossfit Games 2012 – La finale (Dernier Jour) Hommes

Dimanche 15 juillet 2012

Comme pour les femmes, c’est le dernier jour de la compétition, celui qui verra les 12 derniers finalistes se battre pour le titre de champion !  Froning parviendra-t-il à conserver son avance ?

Participants hommes:

Froning (740 points), Chan (652), Kasperbauer ( 609) , Khalipa (576), Panchik (569), Bailey (568), Mac Kay (565), Holmberg ( 555), Hendren (552), Smith (550), Malleolo (541), Hendel (536), Schrader (508), Leverich(508), Tyminski (496), Subry (492), Burke(488), Parker(479), Maddox(478), Daniels(468), Barto(454), Pera(454), Spealler(428), Katrinarson(416).

Double Banger

Dotée de 100 points

Time cap 9′

50 Double under
Low Banger
50 Double under
Down banger
50 Double under
Mid Banger
1 Box jump

Heat 1 : Burke, Parker, Maddox, Daniels, Barto, Pera, Spealler, Katrinarson

Comme chez les femmes, c’est le heat des mal-classés qui doivent tout donner s’ils veulent poursuivre la compétition. Chris Spealler réalise un bon passage à la corde, mais il faut attendre la fin du low banger pour voir la situation se décanter. C’est Aja Barto qui s’en sort le mieux, mais Chase Daniels, Lucas Parker et Spealler sont sur ses talons. Les quatre hommes sont au coude à coude et attaquent le down banger ensemble.

Mais Parker fait honneur à son look de bucheron canadien et est le premier à se saisir de nouveau de la corde. Les double unders ne changent rien au classement, il a quelques secondes d’avance, mais sur le mid banger ses puissants coups vont propulser le tacot de l’autre coté. C’est en 2’58 (5ème) qu’il remporte ce heat ! Derrière la lutte fait rage et c’est Barto qui prend la seconde place en 3’09 (11ème) devant Daniels (3’12/12ème). Spealler échoue au pied du podium (3’16/13ème).

Vidéo du heat 1

Heat 2 : Hendren, Smith, Malleolo, Hendel, Schrader, Leverich, Tyminski, Subry

Ces athlètes sont très à l’aise à la corde à sauter et ils attaquent presque simultanément le banger. Marcus Hendren est légèrement en avance; il a pris la précaution d’envoyer sa corde sur le poste suivant et ne perd pas de temps à aller la rechercher. Il est bientôt rejoint par 3 autre concurrents. Il conserve son avance et saisit le premier son marteau. Il est très puissant et son banger avance rapidement, il est déjà de l’autre côté et se saisit de la corde, mais Nate Schrader est là lui aussi.

Hendren saisit le marteau avec une poignée de secondes d’avance, il assène de puissants coups son chariot, puis sprinte et saute sur la box: 2’55″05 (2ème). Schrader n’a pas lâché 2’56 » (3ème), quel finish ! Austin Malleolo complète le podium en 2’58 (6ème). Leverich finit le dernier en 3’52 ! Cette épreuve est un véritable sprint !

Vidéo du heat 2

Heat 3 : Froning, Chan, Kasperbauer, Khalipa, Panchik, Bailey, Mac Kay, Holmberg

Dans un même élan les hommes s’avancent et débutent les sauts. C’est encore ensemble qu’ils donnent les premiers coups de marteau: Chad Mackay, Kyle Kasperbauer et Matt Chan se révèlent  être les plus habiles, mais ils sont vite rejoints. C’est le seconde qui s’empare le premier du marteau, aussitôt imité par Chan, Froning et Mac Kay; seul Holmberg est légèrement distancé.

Les quatre hommes sont sur la même ligne, Mac Kay et Kasperbauer ont été les plus rapides à attraper leur corde: ce sont eux qui se ruent les premiers sur les marteaux. Kasperbauer va alors faire une démonstration de puissance de frappe  pour remporter ce heat en 2’51, meilleur temps sur ce WOD, bientôt suivi par Mac Kay, 2’57. Panchik prend la troisième place en 3’01, Chan échoue au pied du podium 3’03, Froning 3’07, Smith 3’09… Chaque seconde a compté et les plus habiles à attraper leur corde ou récupérer leur marteau sont les mieux classés !

Vidéo du heat 3

Podium du double Banger:

1: Kyle Kasperbauer 2’51 – 100 points
2: Marcus Hendren 2’55 – 95 points
3: Nate Schrader 2’56 – 90 points

Pour Daniels, Maddox, Barto, Spealler, Pera et Katrinarson la compétition s’arrête là.

Finale 3 x100 points : les trois WODs vont se dérouler à la suite, les athlètes ne quitteront pas le plateau. Celui-ci à été aménagé de manière à permettre la réalisation des trois WOD.

Finale :

Elizabeth

Time cap 6′

21 – 15 – 9
Clean 135 lbs (61 kg)
Ring dips

A la fin de ce WOD il ne restera plus que 15 athlètes.

Heat 1 : Burke, Subry, Tyminski, Leverich, Parker, Hendel

Le heat des mal classés qui tentent de ne pas être éliminé tout de suite de la compétition. Alors que les athlètes démarrent rapidement, Parker met plusieurs secondes à épauler sa première barre. C’est Burke qui démarre le premier les ring dips, rapidement rejoint par Tyminski et Hendel.

La première série ne pose pas de difficulté et on retrouve les même à la lutte sur les cleans. Tyminski a une super technique et il parvient à refaire son retard. Les deux hommes attaquent la deuxième série de dips ensemble. Tyminski attaque la dernière série de clean le premier, il fait un superbe passage aux cleans, ne reposant qu’une fois la barre. Il enchaine les dips très facilement pour gagner ce heat en 2’49. Burke prend la seconde place en 2’57, Parker est troisième en 3’54.

Heat 2 : Khalipa, Bailey, Smith, Malleolo, Schrader, Holmberg

Ça démarre très vite, Khalipa est impressionnant, pourtant il est devancé par Bailey, mais celui-ci commet trop de no reps aux dips et il le laisse prendre de l’avance et revenir le premier aux épaulés. Khalipa souffre mais enchaine les reps et est le premier à attaquer la deuxième série de dips.

Derrière c’est la bagarre, les hommes sont aux coudes à coudes. Déjà Khalipa entame la dernière série de cleans, mais il est rejoint et dépassé par Malléolo. Tout va se jouer sur les ring dips. C’est Malleolo qui prend le meilleur et termine premier de ce heat en 2’43, Khalipa est deuxième en 2’51, Holmberg prend la troisième place en 3′ juste devant Schrader 3’04, Bailey s’est totalement effondré et finit cinquième en 3’18.

Heat 3 : Froning, Chan, Kasperbauer, Mac Kay, Hendren, Panchik

Les athlètes partent dans un bel ensemble, mais le plus rapide est l’incroyable Froning, bientôt rejoint par Kasperbauer et les autres concurrents. Les deux hommes attaquent ensemble la seconde série de clean, néanmoins les autres sont là aussi, difficile de dire qui va l’emporter ! La moindre no rep peut faire la différence.

Froning a quelques secondes d’avance et fait une superbe série de 15 ring dips unbroken (ce qui n’empêche pas Chan et Kasperbauer d’être sur ses talons !), mais il est impressionnant de décontraction et ni les cleans ni les dips ne parviennent à le ralentir. Il gagne ce heat en 2’33 devant Chan 2’42 et Panchik 2’55.

Podium d’Elizabeth:

1: Rich Froning 2’33 – 100 points
2: Matt Chan 2’42 – 95 points
3: Austin Malleolo 2’43 points – 90 points

Pour Burke, Leverich et Subry, c’est la fin de la compétition.

Vidéo des heat 1-2-3

Isabel

100 points Time cap 6′

30 snatch 135 lbs (61kg)

A la fin de ce WOD seul les 12 meilleurs accéderont à la finale.

Heat 1: Schrader, Holmberg, Hendel, Tyminski, Parker

C’est une épreuve extrêmement technique: la force et le cardio ne peuvent compenser une technique imparfaite. Dans ce heat c’est Hendel qui est le plus fluide. Comme on aurait pu le prédire c’est lui qui va remporter ce heat avec un très bon temps (1’25), devant Holmberg (1’33) et Schrader (1’47). Parker qui joue sa place en finale finira avec les mains en sang !

 

Heat 2: Hendren, Malleolo, Mac Kay, Bailey, Smith

Sur celui ci nous avons tenté l’expérience de vérifier notre théorie.

Au vu des trois premiers arrachés, Jenelius livre son pronostic, elle se base sur la technique du mouvement  : la posture, tirage près du corps en accélération, sa fluidité et sa rapidité. Il va s’avérer totalement juste : Bailey qui a la plus belle technique va gagner ce heat en 1’31 devant Malleolo 1’54 et  Hendren 1’59.

Heat 3: Froning, Chan, Kasperbauer, Panchik, Khalipa

Le WOD démarre et tous sont sur le même rythme.

Les premiers breakent au bout de 10 snatchs, Chan, Panchik et Kasperbauer. Ce dernier perd du temps pour reprendre davantage de souffle alors que les autres sont reparti à la poursuite des leaders Kalipa et Froning que rien ne semble arrêter !

Alors que je me met à penser que Junior va nous le faire unbroken, car il à l’air plutôt à l’aise, il fini par lâcher sa barre au bout de 20 répétitions ! précédé de peu par Jason Kalipa nettement plus en difficulté qui accentue sa flexion pour réceptionner la barre.

25 puis 30, Rich Froning Junior termine encore victorieux de cette épreuve ! les concurrents se suivent à quelques secondes; seul Kasperbauer est loin derrière, il sera dernier du classement.

Vidéo des heat 1-2-3

Podium d’Isabel:

1: Rich Froning 1’20 – 100 points
2: Spencer Hendel 1’25 – 95 points
3: Matt Chan 1’27 90 points

Hendel, Tyminski et Parker n’auront pas la chance de participer à la finale.

Fran

21-15-9
Thrusters 95 lbs (43kg)
pull ups

Heat 1: Malleolo, Bailey, Mac Kay, Holmberg, Smith, Schrader

Malleolo et Holmberg sont impressionnants aux thrusters, il sont extrêmement fluides et rapides; c’est ensemble qu’ils s’élancent aux tractions. Schrader et Bailey sont là aussi. Holmberg est le premier à retourner aux thrusters mais il est vite rejoint par les trois autres. Seul Mac Kay est distancé. Difficile de prédire le vainqueur !

Holmberg, Malleolo et Bailey sont à la lutte sur les tractions, la fatigue se fait sentir. Holmberg et Bailey empoignent la dernière barre en même temps; c’est le second qui semble le plus frais et qui enchaine le plus rapidement les thrusters. Il arrive en tête aux tractions et réalise une belle série de 7, puis les 2 dernières. Il gagne le heat en 2’54, devant Holmberg 3′ et Malleolo 3’29. Pour Schrader et  Mac Kay le supplice va durer plus de 4′ (4’02 et 4’47).

Heat 2: Froning (1009 points), Chan (908), Kasperbauer (835), Khalipa (800), Panchik (792), Hendren (773)

Froning est d’ores et déjà assuré de conserver son titre et c’est sans pression mais sans relâchement qu’il s’élance sur ce WOD. Kasperbauer est le premier à se diriger vers les tractions, mais Khalipa, Panchik et Hendren sont sur ses talons. Il est très rapide sur les tractions et déjà enchaîne la deuxième série de tractions.

Derrière la lutte pour la deuxième place est terrible, mais déjà Kasperbauer entame la dernière série. Il réalise une belle série de 9 thrusters mais doit breaker pendant les tractions et finir en kipping, se faisant souffler la première place du heat et du WOD par Panchik qui a un superbe finish et l’emporte en 2’41, 3″ avant Kasperbauer 2’44. Khalipa complète le podium en 2’55, juste devant Froning qui n’a rien lâché pour finir en 2’58 !

Vidéo du Fran heat 1 et 2

Podium du Fran:

1: Scott Panchik: 2’41 – 100 points
2: Kyle Kasperbauer: 2’44 – 95 points
3: Dan Bailey: 2’54 – 90 points

 

Froning est sacré champion pour la deuxième année consécutive.

Podium final:

1: Rich Froning
2: Matt Chan
3: Kyle Kasperbauer

Classement complet

La victoire de Froning

Commentaires »