Souad Ghazouani – Championne Paralympique d’Haltérophilie

Hélène 5 septembre 2012 1

Actuellement se déroulent à Londres les Jeux Paralympiques. Pour ceux qui auraient loupé les trop rares entrefilets consacrés à ces athlètes d’exceptions, nous avons tenus à souligner la superbe performance réussie lundi par Souad Ghazouani.

Cette athlète de 30 ans qui s’entraîne à Lille en est à sa troisième participation aux Jeux Paralympiques : elle a déjà ramené l’argent en 2004 et le bronze en 2008 ! Elle concourrait lundi dans la catégorie des
– 67,5 kg en haltérophilie, l’épreuve consistant en un développé couché (épreuve différente de celles des jeux olympiques). Les athlètes ont droit à trois essais, la meilleure marque étant retenue.

Déjà détentrice du record du monde de la discipline : 150 kg réalisé cet hiver lors des championnats de France, championne d’Europe en 2007 et championne du monde en 2010, Ghazouani était la grande favorite dans sa catégorie. Elle n’a pas déçu les espoirs placés en elle en s’imposant avec une barre à 146 kg (nouveau record paralympique) devant la Chinoise Tan Yujiao (139 kg) et la Nigériane Victoria Nneji (125 kg).

« Je ne réalise pas encore vraiment que j’ai gagné l’or. J’ai essayé de battre mon propre record du monde, mais je n’ai pas réussi. Durant l’entraînement j’ai soulevé 130 kg pour commencer, puis j’essayais de monter jusqu’à 150 kg« , a-t-elle déclaré selon des propos rapportés par le comité paralympique et sportif français.

« J’espère faire mieux dans le futur. J’aimerais battre mon propre record du monde (150 kg) et idéalement j’aimerais le faire à Rio » où auront lieu les Jeux Paralympiques 2016, a-t-elle encore déclaré.

N’oublions pas l’autre représentant français en haltérophilie : Patrick Ardon qui lui concourrait en moins de 48 kg. Il a découvert l’haltérophilie il y a 10 ans et lors de sa première compétition il avait soulevé une barre à 33 kg. Aujourd’hui pour ses premiers jeux paralympiques, il a réalisé une superbe 6ème place avec une barre à 146 kg. C’est le Nigérian Yakubu Adeskokan qui a été sacré, record du monde à la clé (180 kg), devant le Russe Vladimir Balynect (170 kg) et l’Egyptien Taha Abdelmagid (165 kg).

L’équipe de france d’haltérophilie paralympique

Le slogan des jeux paralympiques : « Inspire a generation »

Prenez le temps de regarder les épreuves en direct sur Tv8 Mont-Blanc ou de regarder les résumés sur France Tv, vous reprendrez le chemin de la salle de sport avec beaucoup plus de motivation et de modestie (plus de ne « je ne peux pas », « je n’y arrive pas », « je suis trop nul(le) »). Quel dommage que ces athlètes ne soient pas plus mis en avant, leurs leçons de vie sont immenses, le  » No Excuse » est leur quotidien.

One Commentaire »

  1. bodysteroid 15 septembre 2012 at 10 h 29 min - Reply

    un tres tres grand bravo a Souad pour sa medaille olympique !

Commentaires »