Présentation d’une Crossfiteuse : Pauline Crosa

Hélène 25 novembre 2015 0
Présentation d’une Crossfiteuse : Pauline Crosa

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Taille : 1,69
Poids (heuuuu c’est pas indiscret comme question ça ? XD) 66kg
Parcours sportif: gymnastique, Cross-country, danse moderne jazz et surf à mes heures perdues car originaire du pays basque
Parcours pro: ingénieur en gestion de projet dans l’aéronautique (Airbus helicopters)
Parcours perso: Papa anciennement pro de vélo et mordu de sports de glisse au pays basque, il m’a transmis depuis petite l’amour du sport et la niaque qui va avec. Très vite mon rythme de vie a été le suivant: école sport dodo. Dans ce contexte, heureusement qu’une maman super organisée était là pour gérer notamment les petits plats au retour des entraînements. Cette passion s’est toujours passée en famille. Jamais sans ma sœurette, nous avons passé toute notre enfance et adolescence à partager cette passion commune à travers les compétions et concours. Autrement dit, les we étaient déjà à l’époque bien chargés.

Pauline Crosa

Comment as-tu connu le CrossFit ?

2012 Épisode « The box » diffusé par Reebok sur Eurosport pour promouvoir cette discipline encore méconnue en France. Au premier abord cela m’a rappelé certains exercices exécuté lors de la préparation physique des entraînements de gymnastique. Quelques clic sur internet pour mener l’enquête sur les box ouvertes à proximité et c’est là que je suis tombé sur la page de CF Aix en Provence (anciennement BlackBox). Le coach (Floriant Thierry) avait ouvert les portes de la box depuis seulement 2 semaines. C’était le début de l’aventure. Quand j’y repense, à l’époque nous n’étions qu’une poignée d’adhérents. Ça ne se bousculait pas au portillon pour venir tester les wod de Flo. Aujourd’hui c’est la guerre des réservations malgré l’ouverture d’une deuxième box à proximité (CF Vitrolles).

Qu’as-tu aimé ?

Le fait de se dépasser, d’aller au bout de soit même, de se surprendre parfois et surtout l’esprit d’équipe entre les différents athlètes. On laisse pas tomber le copain, on l’encourage jusqu’au bout on lâche rien. Certains de mes compatriotes ont d’ailleurs perdus leurs tympans… (#lamouette).

Pauline Crosa

Qu’est-ce que le CrossFit t’apporte dans la vie ?

En un mot: L’équilibre! Prévoir ses journée ou plutôt ses soirées en fonction des entraînements, une certaine hygiène de vie (on connaît tous l’effet d’un WE trop arrosé ou trop riche sur un WOD:… Dur!) Donc une certaine rigueur alimentaire («longue vie aux brocolis»), de repos aussi car c’est important pour la récupération. Des moments de partage avec les différents athlètes : toujours des choses à apprendre, des conseils à échanger. Sans parler des moments d’émotions en compétition ou encore à l’entraînement : adrénaline et ascenseur émotionnel sont des mots clés qui me font adorer ce sport. Rien n’est acquis il faut sans cesse se donner à fond jusqu’au jour où ça paye: un petit PR de temps en temps ça ne mange pas de pain et bon sang qu’est-ce que ça fait du bien! Après une bonne séance ou un wod de fou on est tous prêt à déplacer des montagnes en rentrant à la maison! Cette discipline nous apprend également à persévérer, à avoir un mental paré à toute épreuve dans le petit train-train quotidien. Des rencontres, des amis, des coachs… une ouverture d’esprit.

Es-tu adeptes d’autres sports ?

Rando, footing, natation en mode récup avec les copains.

Pauline Crosa

De quelle manière se déroule ta semaine d’entraînement et tes séances ?

Le midi: renforcement force/halterophilie, le soir wod du jour établi par les coach de la box. Le renforcement force est une programmation personnalisée établie par les coachs de la box en fonction de mes faiblesses et du planning des compétitions. Bosser sur ses lacunes: rien de tel pour avancer et prendre petit à petit confiance! Merci d’ailleurs à Floriant Thierry, Alexandre Toumi Bradley, Pierre Oget & Thomas Pacyga d’être toujours aussi bien inspiré pour nous faire morfler (après tout on est là pour ça) et pour leur patience. La diversité des coachs nous permet d’avoir des semaines d’entraînement complètes et une approche différente de la discipline.

Fais-tu des entraînements spécifiques d’haltérophilie ?

Oui au sein de la box. Certains de mes entraînements sont dédiés (au moins deux par semaine) car dieu sait s’il y a du boulot!

Comment gères-tu l’alimentation ?

Faire attention la semaine et le WE je m’autorise un craquage.

Pauline Crosa

Suis-tu une diète particulière ?

Hiver oui strict pour préparer la saison. Adieu les sucres raffinés bonjour l’alimentation paléo. Pour la logistique, heureusement que la Paléobox de CF Vitrolles et sa maîtresse de maison Delphine Julien sont là pour nous concocter de délicieuses recettes : Des plats tant délicieux qu’adaptés aux besoins des athlètes de la box.

Qu’as-tu pensé des compétitions auxquelles tu as participé ?

Le point commun qu’il est important de souligner c’est la logistique et l’ambiance de fou qui règne entre les athlètes et les supporters. Que ce soit à la finale des Athens Throwdown ou encore aux qualifications des Lowland Throwdown. Tout est minutieusement organisé et le staff gère tout d’une main de maître. Quand on débarque la première fois on est très vite impressionné. Mais « à m’en donner »: faut y aller! Des épreuves plus originales les unes que les autres: Souvenirs des Belgian Throwdown avec la PAM Team (Alizée Andréani & Mélodie Duval). Passage de la cuve remplie d’eau mémorable et découverte de la pierre d’Atlas (que je ne suis pas prête d’oublier). Le fait de devoir se préparer à tout et se donner pour ses coéquipiers comme aux French Throwdown avec la Blackteam (Alizée Andréani, Floriant Thierry & Alexandre Toumi Bradley) sur le combo piscine, pullup, pistols et finish sympathique avec le run (avec le sourire s’il vous plaît).

Pauline Crosa

Quels sont tes objectifs sportifs pour cette année ?

Objectifs de cette année était de me qualifier pour la finale des French throwdown avec la Black team. Objectif atteint puisque nous nous sommes classés 15eme lors de la finale. De même que le fait de participer au moins à une finale en individuel: chose faîte aux Athens Throwdow, Belgian Throwdown & Get up contest. On garde bien au chaud les Provence Throwdown pour cette fin d’année. Rien de tel qu’une compétion avec son binôme de wod et amie Alizée Andréani pour bien terminer l’année! Sinon pour l’année prochaine on prend les même et on recommence.

Te sens-tu prêt pour ces objectifs ?

J’y travaille tous les jours =)

Pauline Crosa

Qu’en espères-tu ?

Tout en continuant de prendre autant de plaisir j’espère bien évidemment que le travail paiera. On apprend de ses erreurs donc l’objectif sera de se servir du retour d’expérience pour faire mieux cette année.

Quels exercices appréhendes-tu ?

Les wod courts et explosifs. Comme tout diesel qui se respecte la mise en route peut s’avérer compliquée. Sur les exercices à proprement dits, l’article est déjà très long je ne vais pas m’attarder car la liste est longue mais si je devais en choisir un je dirai les ring MU (merci Pierre Oget pour ta patience)

Lesquels apprécies-tu ?

J’apprécie beaucoup les wod de durée moyenne (20min) avec une grosse variété de mouvements incluant des mouvements d’halterophilie … sans oublier le HS walk =)

Peux-tu nous donner quelques-unes de tes performances ?

Comme je l’ai dit auparavant y’a du boulot donc je passerai sous silence mes humbles performances xD

Un dernier mot pour conclure ?

Merci Hélène pour tes questions et pour ton passage à CF Vitrolles. On t’attend de pieds fermes au Provence Throwdown!

Pauline Crosa

Commentaires »