Présentation d’un crossfitteur : Luc Miller

Hélène 3 août 2015 0
Présentation d’un crossfitteur : Luc Miller

9ème du dernier Antwerp Throwdown, 8ème du Sicilian Throwdown, 23ème Français, 516ème Européen des Opens, passionné de compétitions et de rencontres, c’est un athlète talentueux et sympathique qui a accepté de répondre à nos questions. Laissons la parole à Luc Miller.

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Luc Millier, j’ai 23 ans, je mesure 1m81 pour 90kg. Je vais rentrer en dernière année d’école ingénieur généraliste et faire master 2 en parallèle en physique des rayonnements, détecteurs, instrumentation et imagerie (médicale).

Comment as-tu connu le CrossFit ? Qu’as-tu aimé ?

Après avoir fait 5 ans de méthode Lafay, j’ai découvert le CrossFit sur Internet. Après m’être développé physiquement, je voulais apprendre à maîtriser d’autres types d’exercices, comme l’haltérophilie, et performer en compétition. N’ayant pas de box à proximité, j’ai fait une année en salle de musculation classique où j’ai appris l’haltérophilie et le développé couché en compétition. Je suis ensuite arrivé à Strasbourg, il y a deux ans, je me suis inscrit à l’ASPTT Strasbourg où j’ai grandement appris en haltérophilie et je faisais des metcons en fin de séance. Puis CrossFit Strasbourg est arrivé en septembre dernier, ce qui a changé beaucoup de choses dans mes entraînements et le matériel disponible pour le CrossFit. Je me suis quand même réinscrit en salle d’haltérophilie pour continuer le championnat régional en équipe, que l’on a gagné, montant ainsi en national.

Luc Miller

Qu’est-ce que le CrossFit t’apporte dans la vie ?

Le CrossFit m’apporte une hygiène de vie, des entraînements délirants, des rencontres variées, des voyages pour les compétitions, et pourquoi pas des perspectives d’avenir…

Es-tu adeptes d’autres sports ?

J’ai pratiqué le football et le handball étant plus jeune, mais maintenant je fais essentiellement du CrossFit.

De quelle manière se déroule ta semaine d’entrainement et tes séances ?

Je m’entraîne 5 fois par semaine, une fois par jour, plus un jour de récupération active (natation).
Mes séances se structurent en général par 15min de mobilité / mobilisation articulaire, un warm up, un skill (haltéro ou force), un metcon et un « bitch work » (cardio et/ou gym), puis 20min d’étirements.

Luc Miller

Fais-tu des entraînements spécifiques d’haltérophilie ?

J’ai fait pendant 1 ans et demi des entraînements spécifiques d’haltérophilie, d’abord car il n’y avait pas encore de Box à Strasbourg, et ensuite car j’avais beaucoup de progrès à faire en terme de technique. Mais depuis quelques mois je n’en fais plus et je ne me réinscrirai pas en salle d’haltérophilie, mes entraînements sont tournés CrossFit et je ne peux pas me permettre de faire une séance uniquement dédiée à ça, car j’ai beaucoup de progrès à faire ailleurs.

J’ai également fait de la compétition en powerlifting, mais ne n’ai pas pu continuer car il n’y a rien en Alsace, l’haltérophile étant dominante et la force athlétique mai aimée.

Comment gères-tu l’alimentation ?Suis-tu une diète particulière ?

Je ne suis pas de diète particulière, ni de diète paléo. Je mange à ma faim et écoute mon corps. Je fonctionne par période. Quelques semaines à manger abondamment, puis quelques semaines où mon appétit se réduit. Peu importe la période, je garde toujours des légumes/fruits et un apport en protéines conséquent.

Luc Miller

Qu’as tu pensé des compétitions auxquelles tu as participé ?

J’ai participé aux Brussels Throwdown en 2013, aux Antwerp Throwdown en 2014, 2015, les Athens Throwdown en 2015 et les Sicily Throwdown 2015. J’en ressors toujours motivé et d’attaque pour continuer à progresser. Il est difficile d’organiser correctement une compétition et cela se voit des fois, mais je suis très content d’avoir participé à ces compétitions.

Quels sont tes objectifs sportifs pour cette année ?

Mes objectifs professionnels sont d’avoir mon diplôme l’année prochaine. Pour la suite, je me pose toujours des questions. Continuer dans cette voix scientifique, passer des concours de type A de la fonction publique, partir à l’étranger, me reconvertir dans le CrossFit… Je ne sais pas encore très bien, peut être que j’aurai des opportunités dans un de ces domaine qui feront me décider… Mes objectifs sportifs sont de continuer à progresser, dans toutes les composantes du CrossFit. Je ne me fixe pas des chiffres, je veux juste progresser pour pouvoir maintenant me qualifier à des Throwdown de niveaux plus élevés. Les Belgian/Brussel, French, Italien, German, Athlète Games sont les Throwdowns les plus réputés en Europe.

Luc Miller

Quels exercices appréhendes-tu ? Lesquels apprécies-tu ?

J’aime globalement tous les exercices, même les résultats en compétition démontrent que je suis plus à l’aise sur des charges lourdes (type ladder ou maxi ) que sur des séries longues. Pour caricaturer, j’aime bien l’haltérophilie, et moins les burpees ^^

Peux-tu nous donner quelques-unes de tes performances ?

Snatch : 105kg Clean and Jerk : 134kg Jerk : 145kg

Fran : 2min21 Pull ups : 72 5km run : 20min05

516ème des Open 2015 (Europe)

Un dernier mot pour conclure ?

J’espère que le CrossFit va continuer à se développer en France. Non seulement les Box, mais aussi la (bonne) mentalité qui va avec… Je remercie ma compagne Isabelle pour son soutient, le Staff de CrossFit Strasbourg pour pouvoir m’entraîner librement (ainsi que CrossFit GVA pour cet été ! ), et mon sponsor Box Legion toujours disponible :).

Facebook athlète

Luc Miller

 

Commentaires »