Présentation d’un CrossFiteur – Joris Palomé

Hélène 16 août 2014 1
Présentation d’un CrossFiteur – Joris Palomé

Athlète débordant d’énergie et d’enthousiasme, nous vous présentons aujourd’hui Joris Palomé. Compétiteur de talent il a participé au Regional avec l’équipe de KultureFit CrossFit Toulouse (8ème), et au French Throwdown (35ème) tout en préparant l’ouverture de sa box CrossFit Minimes (voir ici) qui a eu lieu, début août à Toulouse.

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Joris Palomé, j’ai 24 ans, je pèse 80kg. J’ai fait beaucoup de sports avant de mettre au CrossFit et actuellement je joue toujours au rugby à Lavaur en Fédérale 1 (3ème division). Au niveau pro, j’ai terminé en Février un Master en marketing à l’école de commerce de Toulouse où je suis parti 6 mois en stage à Paris où j’étais à CrossFit Louvre. Je suis revenu à Toulouse pour être commercial en grande distribution pour Hageen Dazs et Old el Paso (pas très bon pour le CrossFit mais super pour les cheat days). Tout ça en avançant le projet de monter ma box de CrossFit.

Joris Palome

Comment as-tu connu le CrossFit ? Qu’as-tu aimé ?

J’ai connu le CrossFit par un ami du rugby, qui s’entraînait à la salle de musculation de l’université Paul Sabatier avec un certain Yohann Gigord, avec qui je faisais du co-voiturage pour aller à l’entraînement et qui s’est inscrit pour les Opens. J’étais en préparation physique pour faire l’ascension du Mont Blanc et il me dit : « arrête de courir, j’ai un truc qui va te plaire!« .

Qu’est-ce que le CrossFit t’apporte dans la vie ?

Beaucoup de choses, déjà j’arrive à retrouver un esprit convivial que je connais au rugby. L’esprit de compétition évidement. Ce qui m’a fait accrocher à ce sport c’est l’aspect du constamment varié, la routine c’est la mort. Mais par dessous tout ce que je préfère c’est de finir complètement rincé à la fin d’un wod à pas pouvoir me relever, on se sent tellement petit dans l’immensité de ce sport.

Joris Palome

Es-tu adeptes d’autres sports ?

Plusieurs…. le rugby, l’alpinisme où dès que je peux j’irais me refaire une ascension le ski chaque hiver. Un peu tous les sports j’aime bien aller taper quelques balles de Golf l’été.

De quelle manière se déroule ta semaine d’entraînement et tes séances ?

C’est difficile à dire, j’ai eu une période chargée 1 mois avant les Opens, où Yohann a commencé à nous prendre en charge à Kulturefit, tous les weekend. On se faisait des grosses préparations. En ce moment le CrossFit à pris une autre dimension avec l’ouverture de la box, j’ai allégé un peu les entrainements mais je vais toujours au Toulouse Haltero Club ou au rugby.

Fais-tu des entraînements spécifiques d’haltérophilie ?

Oui parce que j’ai commencé l’haltérophilie en même temps que le Crossfit il y a 1 an et avec une souplesse légendaire je peux dire que je suis partie de très loin alors je vais au club de Toulouse pour rattraper ça on est d’ailleurs beaucoup de la box de Kulturefit à y aller. Clin d’oeil à Arnaud le coach qui dit que c’est l’infirmerie des Crossfiteurs.

Joris Palome

Comment gères-tu l’alimentation ?

Je mélange le paléo et le zone : le paléo pour la qualité des aliments et le zone pour la quantité je rajoute des compléments en fonctions des périodes : protéines et omega 3

Suis-tu une diète particulière ?

J’ai essayé par moment le jeune en alternance mais j’ai abandonné à cause du volume d’entraînement pour les Regionals qui faisait que je mangeais beaucoup plus.

Qu’as tu pensé des compétitions auxquelles tu as participé ?

J’ai essayé le French Throwdown 2013 avec 2 mois d’expérience de CrossFit j’ai fait les 2 premiers wod et au troisième j’ai abandonné je ne savais pas faire les DU. Cette année j’ai testé les wods du Battle of London sans m’inscrire car c’était pas une bonne période, j’avais beaucoup de match de rugby et j’étais fatigué. Après j’ai testé cette année les Opens pour la première fois. J’ai pas super bien démarré avec une blessure à la cuisse la semaine avant de commencer mais on se qualifie en équipe pour les Régionals c’est l’essentiel ! Ensuite qualif aux French Throwdown 2014 sans avoir trop le temps préparation pour les Regionals oblige. Changement de décor pour moi le CrossFit prend de l’importance.

Joris Palome

Quels sont tes objectifs sportifs (et ou professionnels) pour cette année ?

Je sais que je deviendrais un bon compétiteur une fois que j’aurais passer un cap en Haltero, avec 85 en snatch et 110 C&J. Tu peux prétendre à être compétiteur dans ta box… Mon objectif c’est de faire monter mes max avant la fin de l’été.

Et puis bien sur l’ouverture de ma box au début du mois d’août.

Te sens-tu prêt pour ces objectifs ? Qu’en espères-tu ?

Oui je me sens prêt et j’ai surtout envie. j’ai déjà bien amélioré ma technique grâce aux cours d’haltérophilie. J’ai aussi fait une préparation spécifique orienté force/technique pour les French.

Joris Palome

Quels exercices appréhendes-tu ? Lesquels apprécies-tu ?

Mes points fort sont plutôt la Gym et le Cardio. Ce que j’appréhende : les wods lourds car je sais que je vais subir.

Mes mouvements préférés sont : le muscle up, chest to bar et handstand push up et le power clean

Peux-tu nous donner quelques-unes de tes performances ?

Deadlift : 170kg,
Clean : 120 kg,
Snatch : 85 kg
Fran c’était 2min14 au FTD j’ai pas vraiment de recul sur mes stats pour le moment dès que je refais un wod je peux l’améliorer.

Un dernier mot pour conclure ?

Je vis ma vie comme en AMRAP : un max de chose tant qu’il reste du temps et de l’énergie ! Ça fait longtemps que je cherchais un sport aussi violent dans l’effort j’aurais voulu connaître le CrossFit plus tôt.Je veux remercier tous les acteurs de ce sport qui oeuvre à son développement en France, je leur dit de continuer de promouvoir et d’échanger car beaucoup de gens n’ont pas encore conscience de son existence. ABSOLUMENT TOUT LE MONDE PEUT FAIRE DU CROSSFIT !! Pour ma part j’aurais voulu connaître le CrossFit plus tôt. Et puis restez connecté l’apprentissage est permanent !!

Joris Palome

CrossFit Minimes
7 rue Marc Miguet
Toulouse06 78 61 54 27

Facebook, www.crossfitminimes.com/,

Crédits photos : Joris Palomé, PeteWilliamsonphotography.co.ok

One Commentaire »

  1. Lissoula 22 mars 2016 at 10 h 35 min - Reply

    Article intéressant mais … Dommage qu’il y ai autant de fautes d’orthographe ! Cela fait encore passer les sportifs pour des incultes …

Commentaires »