Présentation d’Elise Labrunie – Qualifiée pour les Londons Throwdown

Hélène 28 décembre 2012 0
Présentation d’Elise Labrunie – Qualifiée pour les Londons Throwdown

Après sa brillante qualification pour les London throwdown (77ème), Elise a accepté de répondre à nos questions.

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Elise Labrunie, j’ai 24 ans. J’habite Toulouse où je travaille comme infirmière.

Comment as-tu connu le CrossFit ?

Par mon compagnon Yohann Gigord qui me l’a fait essayé de temps en temps à la maison, sans que cela ne m’attire plus que ça au début. Mais c’est durant les Opens des CrossFit Games de l’année dernière (2012) que j’ai vraiment adhérée et que j’ai commencé à m’entraîner régulièrement à la box de Toulouse.

Quels aspects de la discipline t’ont fait accrocher ? Depuis combien de temps le pratiques-tu ?

Je pratique donc depuis bientôt un an, mais de manière plus régulière depuis le mois de juin. Ce qui m’a avant tout fait accrocher c’est l’aspect compétitif de cette activité ainsi que la variété des exercices et des mouvements, on ne s’ennuie jamais !

Es-tu adeptes d’autres sports ?

J’ai joué au rugby à XIII pendant 7 ans, avec plusieurs titres de championnes de France avec l’équipe de Toulouse Ovalie XIII, et internationale avec notamment la participation à la coupe du monde 2008 en Australie. J’ai arrêté cette année par manque de temps.

184435_10151221066660073_401378481_n

Fais-tu des entraînements spécifiques d’haltérophilie ? (si oui, en club, en box ou seul ?)

Oui, je pratique depuis 3 ans (donc bien avant le CrossFit). J’ai d’abord commencé en préparation physique pour la coupe du monde de rugby, puis je me suis pris au jeu et j’ai rejoins un club d’haltérophilie sur Toulouse. Cette année je me suis qualifiée pour le championnat de France Elite dans la catégorie des moins de 58 kg. Je participe également au championnat par équipe de Nationale 1B avec l’équipe féminine du Toulouse Haltéro Club.

De quelle manière se déroulent tes séances ?

Je m’entraîne en parallèle à la box de Toulouse et dans mon club d’haltérophilie, en axant mon entrainement plus sur le CrossFit ou plus sur l’haltéro en fonction des périodes de l’année et des différents objectifs.
A la box, mon entrainement est plus orienté sur la gymnastique et sur le cardio, puisque je m’entraîne spécifiquement aux mouvements olympiques dans mon club. Par exemple, à l’approche d’une compétition d’haltérophilie je réduis largement mes entraînements de CrossFit et j’évite de pratiquer l’haltéro dans les WOD.

Quels sont tes objectifs à Londres ?

C’est seulement ma 2ème compétition après la finale des Reebok CrossFit Fitness Championship France à Paris l’année dernière (où elle a finit 5ème NDLR), donc mon objectif est de donner le meilleur de moi même, et de me faire plaisir avant tout, en profitant de l’ambiance ! C’est surtout une compétition de préparation en vue des Opens, puisque mon objectif cette année est de me qualifier pour les Regionals.

Performances :

Arraché : 57 kg,
Épaulé-jeté : 80 kg

London Throwdown :

WOD 1 : 2840 kg (88ème),
WOD2 : 215 (72ème),
WOD 3 : 18’24 (109ème)

Commentaires »