Polémique sur le judging des Frenchs throwdown

Hélène 23 avril 2013 9
Polémique sur le judging des Frenchs throwdown

Depuis quelques jours je lis beaucoup de critiques sur le juging des Frenchs Throwdown, auxquels on reproche d’être trop sévères ou pas assez. On met en doute les scores validés en box, bref, çà critique à tout va !

Recadrons les choses : les compétitions CrossFit n’en sont qu’à leurs débuts en France, alors tout ne peut pas être parfait ! Pour preuve les opens des games qui se déroulent depuis maintenant quelques années. Si Josh Golden et Danielle Sidell on été déclassés sur le 13.2, quid de tous les athlètes dont les vidéos ont pourtant été largement critiquées ? D’ailleurs au pays des râleurs j’ai même lu des critiques sur l’exécution de certains mouvements d’Annie Thorisdottir, pourtant jugée en direct.

Les organisateurs ont voulu ouvrir cette compétition au plus grand nombre en proposant des qualifications vidéos au lieu de qualifications en box ou lors d’évènements, comme cela s’était passé l’an dernier, ce qui aurait certainement exclu un certain nombre d’entre nous.

Ils ont fait leur maximum pour juger, dans un temps record, le grand nombre de vidéos qui a dû leur être proposées. Leur plus grande erreur ? Les knees to elbow finalement difficiles à juger et dont l’exécution est la plus largement critiquée.

Pour parler de mon cas personnel : je fais les qualifications par vidéo, je n’ai en aucun cas voulu tricher et pourtant sur mon premier essai (malgré quelques tests préalables) j’ai rapidement fait des knees to triceps. Etant seule chez moi sans level one pour me dire no rep, je n’ai pas su garder un mouvement correct. Sur mon 2ème essai malgré que je me sois concentrée sur le fait de bien monter les genoux, je ne suis pas encore satisfaite de toutes mes reps.

Je peux comprendre que certaines à qui ont a refusé de nombreuses reps en box (quelques fois pour 1cm) se sentent lésées en voyant ma vidéo, mais pour autant qu’elles se disent que je ne bénéficie ni de l’ambiance d’une box, ni des encouragements des athlètes, ni des conseils d’un coach. Je me contente comme beaucoup de faire de mon mieux et de donner mon maximum.

Ceux qui passent leur WOD en box ne sont pas pour autant épargnés par les critiques : on soupçonne les juges d’être trop laxistes et on s’étonne calculs à l’appui qu’un athlète ait pu réaliser 301 reps en 420 secondes, et pour le coup les mêmes réclament des vidéos pour valider les performances.

On se croirait au foot, où tout le monde a un avis sur tout et se prend pour le meilleur sélectionneur ! Mais ce n’est pas ça le CrossFit !

balance-de-la-justice

Remercions les organisateurs de donner de leur temps pour cette compétition, de valider des vidéos (certes des fois en décomptant plus de reps qu’il ne l’avaient initialement autorisés) pour permettre au plus grand nombre de participer. Taisons-nous et reprenons l’entrainement.

Ces polémiques gâchent mon plaisir de participer à cette compétition… que viennent faire ces critiques perpétuelles dans un sport où la règle est d’encourager les autres quand on a finit son WOD ?

Des standards ont été édictés, efforçons nous de les respecter au maximum, et lorsqu’on nous demande de nous filmer de profil, ne venez pas râler que l’on vous refuse une vidéo filmée de face.

Concernant tous ceux qui pensent encore que 7 knees to elbow feront la qualification pour la finale, regardez le WOD 2 : la troisième de cette compétition, Marianna Tzourtzek 26ème des opens Europe (547ème mondiale) et qualifiée pour les Regionals affiche des maxis à 175 kg au deadlift, 137 kg au back squat et 96 kg à l’épaulé-jeté, soit 408 kg ! Loin, très loin de mes modestes 102.5 kg au deadlift, 70 kg au back squat, 52.5 kg au jeté, soit 225 kg (811ème européenne, 14302ème mondiale aux opens, j’assume !). Loin également des 115 kg, 108 kg, 80kg, soit 323 kg affichés par Elisa Labrunie (65ème des opens), unique française à aller au Regionals.

Chez les hommes, Yohann Gigord 29ème européen (368ème mondial) et unique qualifié français au Regionals réalise 190 kg au deadlift, 175 kg au back squat, 140 kg au clean and Jerk, soit 505 kg. Je doute que des athlètes débutants ayant « volé » volontairement ou non quelques reps sur le 1er WOD puissent rivaliser avec de telles performances, à moins d’user de faux poids en polystyrène !

Et n’oublions pas qu’il restera un dernier WOD pour permettre aux meilleurs de se départager. Quand aux autres athlètes qui font ça comme moi, pour le plaisir, arrêtons de nous mettre martel en tête et d’aller chercher des poux dans la tête des voisins. Reprenons simplement le chemin de l’entrainement et du dépassement de soi !

Comme dirait Teba, ce sujet ma « fait monter les tours », c’est pourquoi j’ai tenu à donner mon avis personnel en espérant que la sérénité revienne sur cette compétition. Place au WOD 2 !

9 Commentaires »

  1. Brice 23 avril 2013 at 21 h 29 min - Reply

    Je n’ai qu’une chose à dire Parfait Merci Biloun

  2. Ash 23 avril 2013 at 21 h 40 min - Reply

    Merci Biloun!!!
    Restons concentrés sur le plus important: have fun!!

  3. Sabrina de zekitchounette 24 avril 2013 at 6 h 43 min - Reply

    Ton article est sensé même si je ne suis pas tout à fait d’accord avec toi..

    L’année dernière la polémique avait été la même. Je pensais sincèrement que ce genre de comptage serait révolu. Et pourtant..

    Je suis d’accord avec toi sur le fait qu’il ne faille pas interdire les vidéo pour les indépendants. Ce serait vraiment dommage de perdre tous ces athlètes.

    Je suis aussi d’accord pour le fait qu’une compétition seule chez soi n’est pas la même qu’une compétition avec un coach et des gens qui encouragent derrière.

    En revanche, on connait tous les standards. En tout cas, tous ceux qui sont censés pratiquer un VRAI crossfit, sont capables de connaître tous les standards.

    Même sans coach j’aurais été capable de m’apercevoir de la qualité de mes K2E. Je savais à l’avance un no rep qui allait arriver.
    Certaines vidéo qui sont passées m’ont littéralement choquées. Des bras non tendus sur les jumping, des K2triceps ou aisselles pour certaines, des pompes pour lesquelles on ne touche pas le sol et pour lesquelles on remonte en papillon (comme l’an dernier)…
    Il me semble que même s’il y a un grand nombre de vidéo à juger, de tels mouvements ne peuvent pas être pris en compte.
    Il a aussi été spécifié dans les standards que 10 no-rep représenteraient une disqualification..

    Si j’ai souhaité participer à cette compétition, c’était avant tout pour connaître mon niveau. Je voulais savoir où j’en étais exactement. Je ne participerai pas à la finale car je ne serai pas disponible. Cependant, les qualifications étaient censées me donner un ordre d’idée. Me dire quels points je devais améliorer…

    Le wod 2 je vais le faire sérieusement, comme à mon habitude. D’abord pour moi parce que je veux savoir où j’en suis. Ensuite pour me comparer, parce qu’une compétition sert aussi à cela !

    Mon plaisir cependant ne sera pas total, comme l’an dernier. Une grosse frustration est née en moi. Et malheureusement, pas que chez moi…

    En attendant, je te souhaite de belles perf pour les wod à venir. Essaye de bien t’amuser quand même et de donner le meilleur comme tu sais si bien le faire 😉

    Bonne journée

  4. Biloun 24 avril 2013 at 20 h 48 min - Reply

    Je comprends ta frustration Sabrina, et c’est la même pour moi! J’aurais aimé qu’on soit tous et toutes jugées de la même façon afin que le classement soit le reflet de nos capacités et nous permettent de nous situer. Je n’aime pas me dire que j’ai volé ma place et que mon score n’est pas le bon. J’espère que dans les prochaines compétitions ils sauront choisir des exercices faciles à juger et être suffisamment stricts pour obliger tout le monde à s’appliquer!
    Ce qui m’a surtout agacé c’est les râleurs et les pinailleurs en tout genre qui ont posté leurs critiques partout tout en étant loin d’être les plus exemplaires!
    Continue de donner le meilleur de toi même et de nous régaler de bonnes recette de cuisines!
    A bientôt

  5. Krisly 25 avril 2013 at 18 h 20 min - Reply

    Un article qui fait du bien, merci Biloun. J’y ai trouvé ce qu’on peut appeler « l’esprit CrossFit » ou du moins tel que je le conçois.
    Certaines critiques sont certainement justifiées si elles sont constructives mais le dénigrement systématique me gonfle.
    Je côtoie l’équipe qui gère cet évènement et je peux témoigner de la masse de boulot qu’ils abattent. Même si tout n’est sûrement pas parfait, il y aura un retour d’expérience et il faut quand même remettre les choses dans leur contexte comme le rappelle si bien ce billet.
    Au plaisir de croiser des membres de ce forum lors de la finale. 🙂

  6. lna 6 mai 2013 at 11 h 26 min - Reply

    Cet article est très interressant et soulève un point critique de ce sport.
    Je rejoint Sabrina sur ce qu’elle à put ennoncer et mon avis ne diffère pas beaucoup du sien a une chose près que pour ma part l’attitude de certains juge l’année dernière, non seulement en ce qui me concerne mais surtout en ce qui concerne la final m’a donné une sensation de podium deja « ecrit ».
    Je trouve que certains juges manque totalement de partialité.
    Pour ma part j’ai été tellement dégouté que cela m’a donné une vision négative de ce sport.
    C’est une des raisons pour laquelle plusieurs d’entre nous dans notre groupe avons décidés d’arrêter les compétitions.
    Par contre je suis ok avec Biloun pour ce qui est de la critique « facile ».
    Pour ma part j’en ai assez d’entendre des crossfiteurs se critiquer les uns et les autres, je ne parle pas des critiques qui peuvent être constructives mais des critiques méchantes et souvent sans fondements.
    Je ne comprend pas toutes ces personnes qui pour moi avec cette attitudes ne peuvent être des crossfiteurs car ils salissent les valeurs du crossfit.
    Parfois je le dit à notre groupe « on doit passer pour des rigolos dans le monde du crossfit » mais vous savez quoi on s’en fou et on s’en fou complètement car ce que nous partageons ensemble et ce que nous apporte le crossfit vaut bien plus que d’avoir un super temps à un « annie » ou « Hélène » et être meilleur qu’un tel ou un tel.
    Voila ce qu’est le crossfit, mais je pense que comme pour chaque sport et afin d’eviter tout problème des juges devraient être formé a cette tâche tout en sachant évidemment que des erreurs peuvent subsister et oui personne n’est parfait sinon sa se saurait.

    Merci Biloun et toute l’équipe de Play Fitness pour tout ces articles et tout le boulot que vous abbatez pour nous, c’est toujours tres agréable de vous lire.

    • Biloun 6 mai 2013 at 22 h 32 min - Reply

      Hello Helena, j’aime beaucoup votre façon de voir le sport et les valeurs que vous mettez en avant, j’aime le CrossFit parce que c’est une communauté, on apprends les uns des autres et on se soutient. J’aime la compétition parce que çà te pousse à donner le meilleur de toi même, dans le respect des autres compétiteurs et de l’arbitre. Certes celui-ci fais partie du jeu mais les injustices flagrantes qu’on a pu voir sur certaines compétitions desservent l’image qu’on veut donner de ce sport.
      Continuez à faire vivre votre passion, en espérant pouvoir me joindre à vous lors de mon prochain passage!

  7. Clément 4 septembre 2013 at 14 h 45 min - Reply

    Bonjour,
    Vous-avez peut-être déjà évoqué le sujet mais où est-ce que l’on post les vidéos pour s’inscrire?
    Merci d’avance

    • Biloun 4 septembre 2013 at 15 h 11 min - Reply

      Bonjour Clément, les qualifications sont finies. Pour les vidéos il suffit de les mettre sur youtube, viméo ou… et de mettre le lien. Si tu veux participer à une compétition il y a actuellement : http://nordicshowdown.com/

Commentaires »