On a testé pour vous : Inov-8 Fastlift 335

Hélène 15 mai 2015 3
On a testé pour vous : Inov-8 Fastlift 335

« Marque de référence pour les amoureux du trail et du cross-fit, les chaussures INOV-8 sont reconnues pour encourager le mouvement naturel du pied tout lui donnant un maximum d’accroche et suffisamment de protection dans les conditions extrêmes.INOV-8 (prononcé INOVeight) est une marque, d’origine anglaise, de chaussures et de vêtements de sports conçus pour la pratique de la course trail/tous terrains ainsi que le fitness. Créée en 2003 par Wayne Edy, INOV-8 est passée de pionnier à marque référence dans plus de 60 pays.

Le leitmotiv d’INOV-8 Nous croyons en la course naturelle. Celle qui consiste à retourner vers notre foulée innée, ne laissant rien modifier de la biomécanique naturelle du pied et du corps. La course naturelle repose sur la force de ses pieds et de ses jambes plutôt que sur l’amortissement ou le soutien d’une chaussure. Le pied contrôle la chaussure, et non l’inverse. »

Voilà comment se présente la marque Inov-8, je connais et j’apprécie depuis bien longtemps leur chaussures de course à pied c’est pourquoi j’ai choisi d’investir dans une paire d’Inov-8 Fastlift 335 pour l’haltérophilie.

Présentation

Inov-8 Fast lift 335 et 370 Boa
Fast lift 315 2Fastlift-370-Boa-Blk-1-15

Drop : 16 mm
Poids : 335 et 370 g
Amorti : off-etoile-icone-5130-16off-etoile-icone-5130-16off-etoile-icone-5130-16off-etoile-icone-5130-16off-etoile-icone-5130-16
Maintien talon : etoile-icone-4268-16etoile-icone-4268-16etoile-icone-4268-16etoile-icone-4268-16etoile-icone-4268-16
Flexibilité : etoile-icone-4268-16 etoile-icone-4268-16off-etoile-icone-5130-16off-etoile-icone-5130-16off-etoile-icone-5130-16
Prix :150 à 190€

Conçues pour l’haltérophilie et le CrossFit ces chaussures disposent d’encoches au niveau de la semelle pour les montées de corde et d’une flexibilité au niveau de l’avant pied, tout en assurant une grande stabilité. La nouvelle génération (Boa) dispose d’un système de fermeture très précis réglable rapidement qui garantit un confort incomparable lors de vos WODS.

Prise en main

La chaussure apparait très légère et extrêmement souple, nettement plus que les vieilles Adidas récupérées au club d’haltérophilie : direction la balance pour un poids d’environ 305 g par chaussure (taille 39) contre 450 g pour mes anciennes chaussures. Niveau semelle la souplesse est impressionnante, alors que la semelle des Adidas était quasiment impossible à plier, celle des Fastlift se plie en deux.

Inov-8 Fastlift

Le chaussant est un peu étroit à mon gout, mais j’ai le pied plutôt large ! Il va me falloir un peu de temps pour trouver un laçage optimum, qui maintienne le pied sans le compresser.

La semelle extérieure sans être à première vue impressionnant assure tout de même un très bon grip au sol, je n’ai jamais glissé quelque soit le revêtement. Et il est possible d’enlever la semelle intérieure pour ceux qui cherchent un maximum de stabilité.

Tests

Haltérophilie : la semelle est solide et très stable grâce au système Power Truss™ , et le procédé EHC™ (External Heel Cage) assure un maintien du talon. Pas de soucis donc à la réception des barres. Le drop de 16 mm permet d’assurer le squat en respectant les courbures naturelles du dos, même si pour le coup je préfère les 25 mm des Adidas (je suis loin d’être un modèle de souplesse). Il va me falloir plus du temps par contre pour m’habituer aux sensations de l’avant pied, loin du cuir rigide de mes anciennes chaussures, le mesh respirant est souple ce qui donne l’impression que le pied glisse vers l’extérieur (alors qu’il ne fait que s’étaler) surtout sur les snatchs, un peu stressant au début mais on s’y habitue rapidement.

Pour les mouvements plus statiques : deadlift, squat… elles sont très stables et permettent une bonne utilisation de la force.

Au final, je réalise les mêmes barres qu’avec mes anciennes chaussures (à mon modeste niveau), mais les haltérophiles risquent de la trouver un peu trop souple.

CrossFit : ce qui était un handicap en haltérophilie devient un atout : la souplesse de la chaussure est vraiment appréciable. 1er test : les burpees, impossible à réaliser avec mes anciennes chaussures, là ils passent sans problèmes. Du coup je tente Jeremy : 21-15-9 Overhead squat –  burpees et c’est top : l’enchainement OHS burpees, se fait sans problèmes, la stabilité et là, la souplesse aussi, j’oublie complètement les chaussures. Quelques box jumps pour terminer l’entrainement, je les enchaine parfaitement en rebondissant tout comme les double unders.

Je vais également les tester sur Ass Whooping : 5 rounds de 7 thrusters, 7 tractions, 7 burpees, si elles sont légèrement plus lourdes que des nanos (253 g en 39), ce n’est pas du tout pénalisant sur les tractions, c’est stable sur les thursters, ras sur les burpees… on se sent presque comme dans des pantoufles!

Enfin à l’occasion des portes ouvertes à CrossFit Avignon, elles vont passer à la moulinette : grimper de corde, sled, yoke… je vais tout essayer, les garder 2 h aux pieds en les oubliant complètement puisque je ferais même le WOD démo avec.

CrossFit Avignon Inov-8

Endurance : pas de soucis pour la pratique du rameur, çà devient plus délicat en course à pied : il faut vraiment avoir une foulée avant ou médio pied pour courir plus de quelques dizaines de mètres avec : frais çà va, mais avec la fatigue d’un wod çà devient plus délicat. (ceci dit je trouve pas que les nanos soit très confortable pour courir, mais pour un wod comportant de la course les Fastlift ne seront pas les chaussures à choisir).

Quand à la natation, la piscine municipale n’autorise pas le port de chaussures, donc difficile de faire un test, mais je n’ai jamais vu de crossfiteurs nager en chaussures !

Autres

Je n’ai pas eu l’occasion de tester le système de serrage BOA Technology™, qui semble-t-il « permet une précision et une qualité de serrage incomparable avec tout autre système de laçage traditionnel et/ou velcro. Il assure surtout la capacité d’avoir le pied parfaitement stable, peu importe la puissance des transferts de poids lors des soulevés de charge. » mais qui surtout permet de serrer/desserrer la chaussure rapidement ce qui peut être appréciable pendant les WODS.

Pour conclure

La Fastlift d’Inov-8 est une très bonne chaussure de CrossFit permettant des entrainements variés , elle est très souple, respirante et résiste bien à l’usure. Elle a été conçue pour être polyvalente et permet donc la pratique des mouvements de gym comme d’haltérophilie même si elle ne peut rivaliser dans ce domaine avec les modèles spécialisés. Elle ravira cependant les adeptes du CrossFit par sa stabilité, sa légèreté, sa souplesse, son confort et sa solidité.

Inov-8

3 Commentaires »

  1. julien 20 mai 2015 at 7 h 58 min - Reply

    bonjour,

    super article

    je viens de tomber dessus car il tombe pile quand je me lance dans la recherche d’une paire de chaussure d’haltéro un peu hybride (histoire de les garder sur des wods) et donc je voulais me laisser tenter par ce model

    ton ressentis depuis l’écriture de ton article as changé?

    Tu as pus tester le model BOA depuis aussi ? car c’est le model que je souhaite prendre mais j’ai peur de les tuer sur des montées de corde

  2. Hélène 23 mai 2015 at 14 h 46 min - Reply

    Mon ressenti n’a pas changé, j’ai encore wodé avec et je suis toujours très à l’aise, il faut juste bien ajuster le laçage donc comme toi je trouve que le système boa serait top. j’ai vu que d’autres chaussures avaient adopté ce système là dont adidas pour des chaussures d’haltéro donc çà doit être assez fiable et solide!

  3. julien 26 mai 2015 at 8 h 31 min - Reply

    Ok merci de ton retour
    je pense quand même rester sur le model à lacet car j’ai un peu peur d’exploser le système BOA sur des wod

Commentaires »