New-York Rhinos vs Miami Surge

Hélène 2 septembre 2014 0
New-York Rhinos vs Miami Surge

Un match qui promet d’être passionnant tant les deux équipes ont fait forte impression lors de leur première apparition. les New-York Rhinos emmenés par leur capitaine Annie Thorrisdottir élue deux fois fitness woman of the year ont battus les Los Angeles Reign 20 à 15, tandis que les Miami Surge emmenés par Cassidy Lance ont surclassé les Boston Iron 21 à 15.

Le spectacle promet d’être passionnant ! Le public est d’ailleurs plus nombreux à garnir les tribunes du Bankunited stadion de Coral Gables

Les équipes :

New-York Rhinos :

New-York Rhinos

Miami Surge :

Miami Surge

Le match : Mc Kinley :

Course 1 : partner forward

8 – 6 – 4 – 2 reps :

KB Clean and Jerk
Pistol Stick Jump-over

Poids homme : 20 kg / 24 kg / 32 kg / 40 kg
Poids femme : 16 kg / 20 kg / 24 kg / 32 kg
Hauteurs homme : 6″ / 12″ / 18″ / 24″ (15 / 30 / 46 / 61 cm)
Hauteurs femmes : 6″ / 12″ / 16″ / 20″ (15 / 30 / 41 / 51 cm)

Time cap : 4 mn

Meilleur temps : 3’38 (DC Brawlers)

Résultat : Miami parvient à prendre une légère avance et à la conserver pour atteindre l’arrivée en 3’42 avec 5 secondes d’avance sur les Rhinos. Mais le coach de New-York sort son drapeau rouge et pose une réclamation sur les cleans and jerk d’Alex Anderson. En effet il ne reposait pas les Kettlebell sur ses épaules avant de faire un jerk, son mouvement ressemblait plus à un snatch. Les arbitres lui donne raison, mais le manque de professionnalisme des juges et les contestations sont pénibles.

La course recommence sur les deux derniers quadrant. Les deux équipes sont au coude à coude et il suffit d’un rien pour faire basculer la victoire d’un côté ou de l’autre. New-York franchit la ligne en premier avec à peine une seconde d’avance sur Miami, mais le dernier pistol d’Annie Thorrisdottir est « no rep » et la victoire revient aux Surges.

Score : 2 à 1 pour Miami

Course 2 : Mirror

40 Front Squat 175 lb / 285 lb (79 / 129 kg)

Time cap 5 mn

2 barres hommes et femmes exécutant les front squat simultanément, la barre ne doit pas toucher le sol sinon toute l’équipe doit retourner dans la zone de départ et revenir. Toutes les 10 reps les athlètes changent de quadrant.

Meilleur temps : 1’38 (DC Brawlers)

Résultat : les deux équipes sont parfaitement organisées et les athlètes enchaînent les reps, New-York parvient à creuser l’écart et atteint la zone d’arrivée en 1’56 alors qu’il faudra 2′ à Miami. Le spectacle tient ses promesses.

Score : 3 partout

Course 3 – 4 : Women’s echo

40 Overhead Squat 105lb (48 kg)
20 DB Burpee-over-Box 2x45lb 20″ (2 x 20 kg à 51 cm)
40 CTB Pull-up
40 Hang Clean 145lb (66kg)

Time cap : 5 mn

Meilleurs temps : 4’15 et 4’34 (DC Brawlers)

Résultats :

Course 3 : match extrêmement serré, les 2 équipes se tiennent a moins de 3 reps d’écart, le public est en délire quand New-York semble refaire son retard mais Miami parvient à garder une rep d’avance et termine en 4’34 (2ème temps) contre 4’35 pour les Rhinos. La réclamation de New York concernant la validité de la première rep de chaque athlète de Miami qui ressemble plus à un clean qu’à un hang clean est refusée.

Le juging de cette compétition manque décidément de professionnalisme, mais que ces réclamations sont pénibles!

Course 4 : cette fois c’est les New York Rhinos qui prennent la tête de la course, creusant petit à petit l’écart pour atteindre l’arrivée en 4’21 alors qu’il faudra 4’37 à Miami.

Score : 6 partout !

Courses 5 – 6 : Men’s echo

40 Overhead Squat 165lb (75 kg)
20 DB Burpee-over-Box 2x75lb 24″ (2 x 34 à 61 cm)
40 CTB Pull-up
40 Hang Clean 205lb (93 kg)

Time cap 5 mn

Meilleur temps : 4’33 (DC Brawlers)

Résultats :

Course 5 : Miami se détache lors des Burpees et prend la tête de la course, creusant l’écart pour l’emporter en 4’23 (meilleur temps), tandis qu’il faudra 4’46 aux Rhinos pour finir la course.

Course 6 : comme chez les filles c’est New-York qui prend rapidement la tête de la course et compte jusqu’à 9 reps d’avance. Mais sur les Hang Clean on assite à une incroyable remontée de Miami, il faut la photo finish pour départager les deux équipes

New-YorkScore : 9 partout !

Race 7 : Thursters ladder

16 Barres 60, 75, 90, 105, 120, 135, 150, 165, 180, 195, 210, 225, 240, 255, 270, 285 lbs (27, 34, 41, 48, 54, 61, 68, 75, 82, 88, 95, 102, 109, 116, 122, 129 kg)

Time cap 7 mn

Un seul athlète sur le ladder, toutes les barres réussies sont comptabilisées.

Meilleurs scores : 10 185 lbs (Philadelphie), femmes : 3570 (DC Brawlers)

Résultat : malgré une magnifique performance de Nicholas Urankar qui réussit un thruster à 270 lb (122 kg), à la fin des 7 mn c’est New-York qui cumule les plus gros totaux : 10 305 lbs dont 3 480 lbs réussis par les femmes.

Mais le coach de Miami conteste et obtient gain de cause, et après les traditionnels palabres, la course repart mais pour 2 mn et cette fois c’est Miami qui engrange le plus grand total avec 3 795 lbs contre 3 705 lbs. Match nul du côté des femmes avec 960 lbs pour chaque équipe.

Score : 12 à 10 pour Miami

Race 8 : Jack and Jill

40 Bar Muscle-up
30 Muscle-up
15 Backwards Roll-to-Support

Time cap : 6 mn

Meilleur temps : 4’57 (DC Brawlers)

Résultat : Miami prend quelques longueurs d’avance mais Sarabeth Philips et Elijah Muhammad impeccables aux Backwards Roll permettent aux Rhinos de conquérir une nouvelle victoire en 5’18 alors que les Surges ne parviennent pas à terminer la course.

Score : nouvelle égalité : 12 partout! Quel match palpitant!

Course 9 : Women’s triad

20 KB Swing 32kg
10 Muscle-up
15 Wallball 18lb to 12′ (8 kg à 3.6 m)
7 Handstand Push-up (Freestanding)
12 Snatch 115lb (52 kg)

Time cap : 6 mn

Meilleur temps : 5’31 (DC Brawlers)

Resultat : magnifique course, si les athlètes de New-York prennent du retard lors de l’épreuve des wall ball, elles font une remontée impressionnante lors des HSPU et arrivent avec quelques secondes d’avance sur les snatchs. Le public est en délire tant la course est serrée mais les Rhinos au courage parviennent les premières sur la zone d’arrivée en 4’47 avec à peine 4 secondes d’avance sur les Surges.

Score : New-York mène 14 à 13.

Course 10 : Men’s triad

20 KB Swing 40kg
10 Muscle-up
15 Wallball 30lb to 12′ (13.6 kg)
7 Handstand Push-up (Freestanding)
12 Snatch 185lb (84 kg)

Time cap : 6 mn

Meilleur temps : 4’52 (DC Brawlers)

Résultat : les Rhinos de New-York creusent l’écart dès les muscle-ups et même s’ils peinent à faire le dernier HSPU, Miami est encore plus en difficulté, ce qui donne une large avance aux Rhinos au moment d’attaquer les snatchs. Ils terminent la course en 4’28 alors qu’il faudra 5’26 aux Surges.

Score : New-York creuse l’écart 16 à 14.

Course 11 : Sprint relay

10 DB Shoulder-to-Overhead 75lb (34 kg)
20 Handstand Push-up
10 Sandbag-to-Bar 18lb (8 kg)
3 Rope Climb (Legless)
KB Overhead Walking Lunge 2x32kg
20 Chest-to-Bar Pull-up
6 Handstand Push-up (Freestanding)(Deficit 5″) (12.7 cm)
5 Snatch 225lb (102 kg)

Time cap 8 mn

Meilleur temps : 5’05 (DC Brawlers)

Resultat : Le coach de Miami ayant choisit de jouer son bonus, la victoire vaudra 4 points. Miami choisit de faire un changement sur la dernière rep des Shoulder to overhead et perd beaucoup de temps, les Rhinos semblent bénéficier d’une confortable avance mais les Surges font une incroyable remontée reprenant du temps lors des Rope climb et surtout lors des Lunge où Ben Stoneberg cale à quelques cm de la ligne permettant à Miami de prendre la tête. Les Rhinos vont tout donner mais ne parviendront pas à refaire leur retard. Miami termine en 5’06 contre 5’14 pour new-York

Score final et classement :

Miami l’emporte par 18 à 17

Mac kinley

Commentaires »