Interview « Régionales » de la French Invictus Team

Benjamin 29 mai 2012 0
Interview « Régionales » de la French Invictus Team

Yvan de la French Invictus Team a bien voulu répondre à notre questionnaire confectionné spécialement pour les régionales des Crossfit Games 2012, épreuve auxquelles ils ont participé et brillé ce week-end à Copenhague !
L’équipe est en recherche de sponsors pour leurs projets futurs, donc si vous souhaitez profiter de l’essort du Crossfit en France et de la vitrine qu’ils représentent dans cette discipline, n’hésitez pas à visiter leur site web à cette adresse pour les contacter.

Peux-tu nous présenter les membres de l’équipe régionale des Invictus ?

Les 8 invictus sont :

Tout d’abord nos remplaçants de luxe : Virginie Tolu et Samuel Dagorn tous deux sportifs passionnés et désormais inconditionnels du Crossfit, Sam est qualifié pour la final des RCFC 2012 du 16 Juin à Paris.
Sa force : la polyvalence et l’enthousiasme.

Pour virginie c’est sa passion pour le dépassement de soi, le No pain No gain !

Anne Sophie G. dit « So Chou » notre petite étoile montante ! elle a commencé le Crossfit en Octobre dernier avec nous et ne connaissait que quelques mouvements.
Elle aussi est prétendante au RCFC cette année. Sa force : son envie de progresser !

Tina N’guyen dit « Tina The Tank » notre leader chez les filles, c’est elle qui a le plus d’expérience dans le Cosme Crossfit. Sa force : Les mouvements d’haltérophilie et la tactique.

Virginie Henry dit « ninie », le caractère fort ! il y a deux ans elle était encore en équipe de France de judo, aujourd’hui elle a trouvé de nouveaux défis et a renoué avec la compétition.
Sa force : une competitrice affirmée, elle veut gagner !

Chez les Garçons : Patrick M. dit « Patmo » ou encore « Pistol Pat » (car il tire la langue dans l’effort comme Pete Sampras). Le plus incroyable physique que je connaisse, il est inusable ! c’est grâce à lui si nous avons fait un tel résultat ! c’est lui qui a pris en charge les filles cette année. Il a préparé leurs entraînements chaque semaine avec une détermination exemplaire.
Sa Force : VMA no limite, volonté et abnégation!

Christophe Besnard dit « Chris ». C’est notre rayon de soleil !
Lui aussi international de judo il n’y a pas si longtemps, il est désormais un gros prétendant international en Crossfit, quelques mois de technique et il sera phénoménal je pense !
Sa Force : détermination, volonté et un physique hors normes !

Comment était la salle ? qu’en était t-il du matériel et de l’organisation ?

La salle était parfaite pour la compétition, un vélodrome avec gradin amovible, beaucoup de place pour les athlètes et un staff de volontaire de folie (plus de 200 bénévoles pour gérer la compétition).
Pour le matériel c’est intégralement Rogue Fitness qui c’est occupé de tout…même Mikko Salo (athlète Rogue) était la !
Seul bémol, l’espace échauffement était un peu restreint.

Au niveau de l’ambiance, championnats de France et régionales des crossfit games, toi qui est allé aux deux, est-ce 2 mondes différents ?

L’esprit reste vraiment le même, c’est juste l’enjeu qui change, et de voir les ténors si près de nous ! mais pour ma part j’ai adoré les deux ambiances: le RCFC était pour moi une récompense. D’avoir enfin un championnat en France c’est fabuleux.
Bien sûr les Regionals c’est une autre dimension, chaque participant se laisse rêver d’une qualification aux Crossfit Games, même si pour nous c’était encore un peu loin…
Nous visions une 12 ème place pour accéder à la finale et représenter la France dans le Top 12 européen.

Avez-vous pu vous mélanger aux autres équipes lors de ce week-end, nouer des contacts, ou la compétition faisait rage ? Avez-vous pu rencontrer/discuter avec Annie Thorisdottir ? : P

Pas autant que nous aurions voulu, car nous sommes restés un peu dans notre bulle durant tout le week end…
Nous étions tous très concentrés et assez pros je dois dire. Nous n’avons pas réellement pu profiter du spectacle, sauf les finales femmes et hommes.
Nous avons tout de même une photo pour toi Benjamin…. ; )

Le deadlift à deux, mouvement instinctif ou besoin d’une grosse dose d’entrainement en amont pour se synchroniser ?

Ce n’est pas si difficile que ça. Il faut d’avantage être à l’ aise sur un soulevé de terre lourd qu’il ne faut l’être avec son partenaire !
Deux personnes fortes en DL s’entendrons très vite ! Quelque soit le gabarit (juste éviter une trop grande différence de taille).
Avec Chris nous n’avions pas pu le faire avant la compétition mais nous étions sûrs de nous entendre. Nous avons juste mis en place un décompte avant de lever la barre au début de la série de 20, puis nous restions sur un rythme dynamique jusqu’à la fin (simple en fait ).

Justement, en préparation de ces épreuves, comment s’est organisé votre entrainement ?

Pour être franc nous n’avons que très peu travaillé ensemble durant le mois de Mai.
Seul l’event 4 a pu être drillé plusieurs fois ! mais ce n’est pas celui que nous avons le mieux réussi…

J’ai lu que vous aviez pour beaucoup amélioré vos PR sur l’épreuve du snatch ladder, quels sont désormais les maxis de l’équipe ?

Nous devions nous dépasser pour cette épreuve car à ce moment là nous n’étions douzième que d’un point. Nous ne voulions pas voir notre finale s’envoler !
Mais d’apres les maxis des autres équipes nous avions de grandes chances de bien figurer, encore fallait-il ne pas se louper, car les passages de barre en barre étaient très rapides…50 secondes pour passer nos barres, soit environ 15 secondes par personnes.
Patmo, Ninie et moi avons battu nos records sur cette épreuve; pourtant patrick n’était pas au mieux lors de l’échauffement !
Mais l’enjeu, les encouragements de notre groupe et l’émulation à l’intérieur de la team nous ont transcendé !
Pat et moi réalisons 195lbs/88,5KG et Ninie 115lbs/52kg en arraché force !

10, 14, 14, 13, 7 et 8, ce sont vos places lors des 6 épreuves du week-end. Quels ont été vos points forts et faibles sur ces épreuves ?

Pour commencer, nos points Faibles : Les liaisons et les relais sur les events. Nous avons perdu beaucoup trop de secondes sur nos adversaires directs, et en Crossfit chaque seconde compte, il faut par conséquent éviter de perdre des secondes trop chèrement gagnées sur l’exécution des mouvements. A ce jour nous n’avons pas vraiment la place suffisante dans notre salle pour réaliser les wod en équipe complète.
C’est un problème qu’il va falloir tenter de résoudre…
Notre technique est également insuffisante pour aller chercher les meilleurs européens.
Pour nos points Forts : même si nous manquons de technique par rapport aux autres nations, notre complémentarité physique fait de nous une équipe homogène.
L’haltérophilie est aussi un point fort pour l’équipe.

Êtes-vous satisfaits de votre résultat final ? Il y a t-il eu des contre performances qui vous laissent penser qu’un meilleur résultat aurait été possible, ou au contraire votre résultat est-il satisfaisant par rapport à vos attentes ?

Oui nous sommes très satisfaits de notre résultat. Nous avons eu la chance que nos amis fassent le déplacement avec nous par avion ou en voiture…18 personnes pour encourager et faire vivre la team pendant le week end !
Nous aurions pu gagner une à deux places au général je pense si tout c’était déroulé sans accroc, mais c’est ça la compétition.

Quelles auront été les anecdotes marquantes de ce week-end ?

Dès notre arrivée au check in de compétition, apres 1300 km et 15h de route (1er WOD pour la team) nous prenons contact avec le staff qui nous informe que nous ne figurons pas sur la feuille des participants car le Crossfit headquarter n’a pas reçu notre confirmation… Apres 10 minutes abasourdis, on nous confirme que c’est bel est bien une erreur dans l’enregistrement coté U.S… Nous sommes bien en lice pour en découdre.
Le clin d’oeil de Patmo avec sa perruque Bleu Blanc Rouge… et les 4 Invictus se tenant la main !
Fiert de porter les couleurs de la france en finale.

Et maintenant ? Quels sont vos futurs projets et objectifs pour les mois/années à venir ?

Coté salle, dès notre retour nous devons poursuivre nos efforts dans la technique des mouvements en général, et mettre au point davantage d’entrainements en commun.
Nous avons la chance d’avoir un groupe fort, il faut donc davantage de défis entre nous pour progresser.

Nous avons besoin de compétitions pour devenir de plus en plus compétitifs. En 2013 nous ferons le plus de compétitions possibles à l’étranger (en fonction de nos finances).

Côté Promotion: nous voulons développer plusieurs projets, tout d’abord une série de compétitions Nationales, le plus tôt possible, pour la promotion de notre équipe et des Box Crossfit en France… je vous donnerai plus d’éléments dès le 16 Juin prochain, jour de la grande journée Reebok Crossfit en Françe.

Le Crossfit Explose en France !!!
Nous sommes très fiers de pouvoir contribuer de près ou de loin à la CrossfitMania !

Commentaires »