Fabriquez votre salle d’haltérophilie

Julie 3 avril 2013 17
Fabriquez votre salle d’haltérophilie

Pour celles et ceux qui possèdent un emplacement pour pratiquer leur sport chez eux mais qui n’ont pas les moyens d’investir dans un rack à squat (Voilà un exemple de ce qui peut arriver) ou simplement des années en salle de sport, nous vous proposons l’expérience de Dhaze qui avec peu de moyens (mais de l’habileté!) a transformé son garage en salle d’haltérophilie : « Cela peut rassurer les personnes qui voudraient éventuellement fabriquer leur propre matos mais douteraient de sa solidité. (Pour je ne sais quelle raison, certains pensent que le bois est fragile.) »

La plate-forme :


Plateform

Elle mesure 2 m x 1 m cela suffi bien pour le deadlift, clean et snatch. En revanche elle est peut-être trop courte pour quelqu’un qui veut faire du jeté en fente.

Elle est composée d’une plaque de mélaminé 18 mm d’épaisseur dessous, puis de la partie centrale de 80 cm de large au dessus (également en mdf 18 mm). Les côtés de 60 cm de large sont des tapis d’étable pour un bon amorti de 20 mm d’épaisseur. Suivant votre projet ils se présentent sous deux formes:  soit en plaques de dimensions fixes (1,50 m x 1 m ou 2,5 m x 1,5 m), soit au mètre en rouleau (souvent 1,5 m ou 2 m de large) ; Facilement découpable avec une grosse lame ce cutter.

Pour l’assemblage il suffit de superposer les plaques en les fixant grâce à du double face grillagé pour moquette (Si vous choisissez d’autres bois , moins lisses, prévoyez d’autres systèmes de fixations)  puis découper le tapis d’étable au cutter. Planté d’un clou dans chaque coin, cela ne bougera pas.

Après plus d’un an d’utilisation la plateforme est quasi intacte. Son conseil est de privilégier un amorti de  20 mm d’épaisseur, qui légèrement endommagée par des poids en fonte ont peu de risque de dégradations avec des bumper plates. Le sol reste intact.

Le prix : plus ou moins 90€ pour la plateforme :  mdf 18 mm : environ 9,50€ du mètre carré, le tapis d’étable en 20 mm d’épaisseur était à environ 45€ du mètre.

Les blocs :

Les blocs ont déjà eu plus de 200 kg dessus et ne bougent pas non plus. Les quatre carrés rouges et noirs permettent d’ajuster la hauteur des blocs, de travailler depuis un déficit et d’amortir la barre sur les blocs.

Le prix : à peu de choses près, 100€ pour tous les blocs ( 10€ par bloc en gros ) + 35€ pour les quatre carrés rouge .

Le rack :

Le rack  ne montre pas le moindre signe de faiblesse. Ses montants sont fixés entre eux, au sol et aux murs.

Le prix : A l’origine, un tout petit peu moins de 200€ pour tous les matériaux nécessaire au power rack, les montants, les clous et vis, équerres, boulons trcc, barres de sécurité et tout le reste, plus 15€ pour les deux planches plus épaisses qui servent à maintenir les box en place pour les jumps.

« J’ai payé quelques verres à un gars qui m’a bien aidé pour forer les montants, donc disons 250€ en tout. Largement moins que les 300€ maximum que je m’étais fixé au départ avec : 15-20€ pour les tubes, les mousses et le grip de raquette pour fabriquer la fat bar et les fat dumbbells Il y a sûrement moyen de faire moins cher en achetant du bois brut pour tout fabriquer, mais je voulais faire ça en sapin, c’est plus joli.

Les chaînes, je ne saurais vraiment plus dire, j’en ai acheté petit à petit pendant presque deux ans jusqu’à avoir 40kg, donc je ne sais vraiment plus. »

le banc :

Bench2Petit

« Le banc tient tout ce que je peux manier jusqu’à présent sans bouger d’un poil ! à savoir que je pèse environ 85 kg et 130kg de plus 😉 « 

supportAccessoire

Nous espérons que cet exemple vous donnera de l’inspiration pour vos projets, ou le courage d’enfin vous lancer !

N’oubliez pas que d’avoir sa salle chez soi vous prive d’un coach. N’hésitez pas à vous faire conseiller, prendre quelques cours dans une salle d’haltérophilie près de chez vous ou faute de solutions à poster des vidéos sur notre forum.

17 Commentaires »

  1. Mupa 3 avril 2013 at 22 h 48 min - Reply

    Merci Dhaze, tu es le meilleur ! :bisoubisou:

  2. Dhaze 3 avril 2013 at 22 h 57 min - Reply

    Mais de rien, ce n’est que trop d’honneur que de voir mon banc en skaï véritable exposé de la sorte <3<3

  3. Axel 3 avril 2013 at 23 h 39 min - Reply

    En tout cas ça a l’air très bien installé pour les box jumps ! Je suis sûr que je saute plus haut que Mupa en tout cas.

  4. Noname 4 avril 2013 at 9 h 47 min - Reply

    Trop coool !

  5. Nico 4 avril 2013 at 12 h 14 min - Reply

    Génial, le post que je cherchais depuis longtemps (et en français en plus). Merci!

  6. Christophe 5 avril 2013 at 7 h 53 min - Reply

    Bravo ! Ça donne des idées.

  7. Nicolas 12 octobre 2013 at 19 h 10 min - Reply

    Bonjour,
    Votre rack semble vraiment bien réalisé. Je suis en train d’en faire un qui ressemblera un peu au votre, en plus simple. Pourriez-vous nous dire comment vous avez fait les reposes barre?
    Merci

  8. Dhaze 12 octobre 2013 at 19 h 38 min - Reply

    Ce sont des boulons trcc, avec une petite section de tube en pvc ( 16mm ⌀ ) glissé autou,r pour éviter d’abîmer la barre en la reposant.

  9. Nicolas 13 octobre 2013 at 20 h 19 min - Reply

    Bonsoir,
    Oui on les aperçoit un peu sur les photos. Je suppose que la vis traverse le poteau bois. La tête de la vis est encastrée derrière le poteau côté mur alors que la partie tube pvc + rondelle est côté barre. C’est bien cela? Si vous avez une photo plus détaillée sous le coude, je suis preneur, merci beaucoup. On peut échanger par email si vous le souhaitez.

  10. Dhaze 14 octobre 2013 at 19 h 43 min - Reply

    Malheureusement, je n’ai pas de photo plus détaillée, mais la tête de vis est effectivement derrière le poteau, avec écrou et rondelle, tandis que le tube de pvc est du côté de la barre.

    L’écrou et la rondelle empêchent le boulon de sortir du poteau du côté de la barre, tandis que le tube en pvc coince bien le boulon de manière à ce qu’il ne puisse pas rentrer dans le poteau ( en plus de protéger la barre donc ).

    Jusqu’à présent, je n’ai pas utilisé plus de 180kg, mais ça tient sans bouger d’un poil, et si vous hésitez un peu, il suffit de placer deux boulons trcc de chaque côté au lieu d’un seul, et ça ne lâchera jamais.

  11. David 9 juin 2014 at 10 h 38 min - Reply

    Excellent, merci du partage ça donne plein d’idées.

  12. Gaet 3 juillet 2014 at 16 h 57 min - Reply

    Salut,

    j’aurais savoir comment tu as fabriqué tes blocs car je voudrais réaliser les mêmes !!
    Et merci pour tes idées !

  13. Chaïbi 10 août 2014 at 11 h 41 min - Reply

    Bonjour
    Puis je avoir le ou les noms des fournisseurs pour les sols d’haltéro?
    Merci

  14. VDV 27 septembre 2014 at 11 h 45 min - Reply

    Hello, je suis intéressé comme Gaet par les dimensions de tes blocs, merci d’avance

  15. roudginho 13 décembre 2014 at 10 h 25 min - Reply

    Bonjour, vous avez vraiment fait du très bon travail. C’est minutieux et intelligemment fait pour ne pas dépenser une fortune tout en étant aussi efficace.
    J’aurai une question sur vos blocs, je souhaiterai en fabriquer mais j’aimerai savoir où vous avez trouvé les vôtres?
    Sportivement

  16. Victor 17 mai 2015 at 20 h 08 min - Reply

    Bonjour, comment avez-vous fabriqué vos blocs ?
    Merci

Commentaires »