Des athlètes suspendus pour dopage

A quelques jours du début de la prestigieuse finale des Games, CrossFit HQ annonce procéder régulièrement à des contrôles anti dopage, assurant qu’aucun athlète ne peut participer aller en Californie sans avoir été testé au moins une fois!

Cette année Steve Pinkerton (14ème de l’Atlantic Regional) et Elia Navarro Garcia (10ème du Méridian Regional) se sont fait prendre et ont été suspendu de toute compétition CrossFit pendant 2 ans. Ils ne pourront reprendre la compétition que lors des Opens 2018.

Le programme de la lutte anti dopage n’a pas été dévoilé, il semble cependant que les contrôles aient désormais également lieu hors compétition : Ryan Fischer (Southern California) a ainsi été suspendu un an pour ne pas avoir donné des informations précises sur son lieu d’entrainement et n’avoir ainsi pas pu coopérer avec les agents anti-dopage.

Richard Bohlken (South Central), 16ème des Games 2014, également contrôlé hors compétition a vu lui sa sanction réduite à un an de suspension après avoir démontré que c’était un complément alimentaire qui l’avait contaminé. Ce n’est pas la première fois que des compléments sont mis en cause après des tests anti dopage positifs.

Si l’annonce de ces tests anti dopage et de ces suspensions va donner plus de crédibilité  au CrossFit, il en faudra plus pour faire taire les mauvaises langues toujours promptes a accuser de dopage les champions. Notamment l’extension de ces tests à toutes les compétitions et un suivi longitudinal des athlètes. Mais comment contrôler autant d’athlètes ?

Elia Navarro

Se pose aussi la question des autres compétitions : Elia Navarro a remporté le French Throwdown 15 jours après son contrôle positif, va-t-elle être déchue de son titre ? L’interdiction de compétition de CrossFit concerne-t-elle seulement les Games ou toutes les compétitions ? En l’absence d’un système fédéral tel qu’on le connait traditionnellement en Europe, la gestion d’autant d’athlètes et de compétitions, souvent organisées par des personnes privées promet d’être compliquée.

A noter cependant que Elia Navaro a reconnu sur son blog son erreur et c’est excusée auprès de ses fans, sponsors, famille. Elle reconnait avoir pris de l’Oxandrole pour aider à guérir et stabiliser une blessure au dos contractée en novembre 2014 (Fracture D11).

Soulignons donc que le CrossFit (contrairement à d’autres sports) communique sur le sujet et annonce les suspensions (dans d’autres fédérations les sportifs se disent blessés pour justifier de ne pas concourir) et que les athlètes reconnaissent leurs erreurs (« à l’insu de mon plein gré »)

Petit à petit le CrossFit grandit et connait les dérives qu’on retrouve dans d’autres sports On espère tous que les autorités compétentes sauront gérer ce fléau pour nous permettre de continuer à rêver en regardant ces grands champions.

Sources :
CrossFit.com
blog Elia Navarro

Crédits photos : Petewilliamsonphotography.co.uk

Hélène

Passionnée de sports et multi-pratiquante (hand, rugby, course à pied, VTT...) j'ai découvert le Crossfit en mars 2011. Depuis j'ai progressé dans toutes les disciplines que je pratiquais, j'ai perdu du poids et j'ai pu me lancer dans de nouveaux défis. Je continue d'apprendre et de m'amuser tout en essayant de partager mon expérience.

Une réflexion sur “Des athlètes suspendus pour dopage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.