Présentation de CrossFit Samarobriva

Hélène 19 janvier 2016 0
Présentation de CrossFit Samarobriva




Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Timoté, 22 ans (bon ok… bientôt 23 !). Passionné de sport depuis tout petit j’ai commencé par le Judo que j’ai pratiqué 13 ans (Ceinture noire 2ème Dan).
J’aime le challenge et tout ce qui est difficile à avoir dans la vie… ! (non non, je ne suis pas maso mais sans défi, la vie serait triste :D).

Et moi c’est Pierre, j’ai 24 ans, j’ai effectué pas mal de sports différents plus jeune, et surtoutde la Natation que j’ai pratiqué pendant 12 ans sport-études (participations aux championnats de France Benjamins, Minimes Cadets). J’ai ensuite été attiré par le football américain (3 ans aux Spartiates Ahou Ahou !)CrossFit Samarobriva

Timoté (chez CFDS lors du séminaire French Invictus Team)

Comment avez-vous connu le CrossFit?

Timoté : Août 2013, lorsque je pratiquais le Judo, MMA et JJB, un préparateur physique (Morgan Vergne, que je salue au passage) nous a initié sur les tatamis ! J’ai tout de suite adhéré au concept ! L’intensité, se sentir vivant (ou mort, ça dépend le point de vue), le partage avec les autres athlètes, la technicité des mouvements, le dépassement de soi !
En rentrant, j’ai foncé sur Internet et j’ai saigné YouTube (un peu comme tout le monde j’imagine…). En voyant ces nombreux athlètes dans les vidéos, les mouvements et les premiers articles en France sur le sujet, je me suis dit « C’est pour moi ça! ».
J’aime beaucoup de sports, sans à priori, pour le loisir, je faisais du VTT, de la natation, de la musculation au poids de corps…(en complément, ou hors période Judo).
Le désir de monter une équipe s’est emparé de moi ! J’ai lancé l’AETS Project le 12 Janvier 2014, je n’ai pas dormi pendant deux semaines (véridique), tant l’excitation était forte ! Nous avons créé l’association 2 mois plus tard afin de structurer notre projet.

Pierre : Comme pas mal de monde, grâce à internet, je voyais ces sportifs effectuer des mouvements qui me faisaient, rêver des charges impressionnantes, j’ai vite accroché. Je pratiquais déjà la musculation pour la Natation, ensuite pour le football américain, mes méthodes de musculation restez tout de même spécifiques à la discipline que je faisais.
J’ai décidé d’intégrer rapidement des entrainements de CrossFit, j’ai eu écho peu de temps après par mon ami Salim, qu’une association (AETS Project) proposait du « Cross-training », let’go, je vais essayer et c’est parti, j’ai tout de suite été pris au jeu, en parallèle je me suis documenté et j’ai passé le Level 1 quatre mois après ! (Novembre 2014) Un vrai tournant dans ma vie en général !

Quels aspects de la discipline vous ont fait accrocher ?

Timoté : La difficulté des challenges qu’offrent le CrossFit, la variété des mouvements et leur complexité, le fait de ne pas utiliser de machine, ne pas dépendre des autres pour s’entraîner car praticable de manière individuelle (bien que je préfère m’entraîner en groupe, rien de tel pour entretenir la motivation).

Pierre : Le fait que ce sport demande d’être le plus complet possible, l’esprit qui est partagé dans cette discipline et par sa communauté, la difficulté de chacun des WOD’s bien sûr. « La routine est ton ennemi » résume bien mon intérêt pour le CrossFit.

CrossFit SamarobrivaTimoté, Salim & Pierre (Salon Mondial du Fitness, à Paris)

Pourquoi avoir choisi de monter une box ?

Nous n’avons pas encore de Box à proprement parler. Nous sommes une association sportive mais nous souhaitons un lieu dédié à la pratique de notre discipline pour s’exercer dans des conditions que tout Crossfitter rêve d’avoir, c’est un peu comme avoir sa salle de jeu pour un enfant !
Pour cette nouvelle étape, nous souhaitons nous associer à trois : Pierre, Salim et Timoté.
Cela nous permettra aussi d’accueillir les membres de notre communauté quelque soit le moment de la journée, au chaud et de partager autour de notre passion.
Depuis deux ans, nous nous entraînons dehors (sous une halle). Nous avons deux véhicules pour transporter le matos nécessaires aux WOD’s. Dernièrement, nous avons obtenu le soutien de notre ville qui nous facilite pas mal la vie pour de meilleures conditions d’entraînement.
Donc on n’oublie pas les gars, pas d’excuse, si on veut, on peut !!!! Nous sommes partis de RIEN, vraiment.

D’où vient le nom de la box ?

Samarobriva signifie Amiens, à l’époque Gallo-Romaine, le côté historique et l’exotisme du mot nous ont séduits!

CrossFit Samarobriva by AETSLogo AETS PROJECT réalisé par Alexis Terrat, vice président AETS PROJECT

Quels sont les diplômes, expériences professionnelles et sportives du staff de la box ?

Pierre : Level 1 / BPJEPS AGFF mention Force (Stagiaire au CHM Saleux) / CF Judge.
Pôle espoir natation / Spartiate d’Amiens (Foot US, champ. France Juniors) / Coach Bénévole AETS PROJECT.

Timoté : Level 1 & 2 / BPJEPS AGFF mention Force (Stagiaire à La Vaillante Haltérophilie (Saint-Quentin)) / CF Strongman / CF Judge / Instructeur Niveau 1 AFGS / BF1 Haltérophilie.

Coach AETS PROJECT (2 ans)

Judoka (ceinture noire 2ème Dan), J’aime beaucoup les arts martiaux et les valeurs qu’ils véhiculent, j’essaye autant que possible d’en transmettre lors de mes cours car ça correspond bien avec ma vision du CF.
Je me suis qualifié l’année dernière au championnat de France de Force Athlétique Junior (-83 kg) pour ma première saison (157.5 / 105 / 192.5 kg). Merci à Régis Gautier de m’avoir préparé (Master participant au championnat du monde).
Cette année, je me suis lancé dans la compétition en haltérophilie (-77 kg), je m’entraîne au CHM Saleux (75/90 kg à ma première compétition).

CrossFit Samarobriva1Pierre, président AETS lors des « AETS GAMES » qu’il a remporté

Quelles sont les installations et le matériel ?

Nous sommes équipés avec du matériel Strength Shop principalement. Nous nous procurerons du matériel plus qualitatif pour l’ouverture de la box afin de faire plaisir à nos adhérents et d’aller dans la continuité du développement de notre projet.
Nous sommes sous un préau avec une belle dalle béton sur laquelle nous pouvons droper nos barres et bénéficier d’une très bonne stabilité lors de nos mouvements. Nous avons 6 barres de traction déportés du mur, des wall ball, des slam ball, des chandelles pour le squat, des box jumps, abmats, paralettes, des KB, des rings, des sleds…etc.
Nous n’avons pas de rameur, ni de quoi attacher de corde à monter ou faire des Ring MU, tout le reste est possible !

Des mouvements vous sont-ils pour le moment interdits ?

Aucun mouvement nous est interdit à partir du moment où on est apte à les enseigner via des progressions et les amener par étape avec des éducatifs adaptés. On y va petit à petit avec chaque CrossFitter, mais nous ne nous refusons pas de mouvement, tous étant fondamentalement bon pour tout un chacun !

Comment se déroule une séance type à la salle ?

Généralement, les hostilités se présentent ainsi :
Warm Up (ostéo-articulaire / mobilité / cardio-vasculaire général vers le spécifique en lien avec la séance), du Skills sur les mouvements du WOD / Corps de séance : 1 voire 2 WOD (Force ou Haltéro ou Gym Puis un Conditionning) et un After Party (Un renforcement : gainage / core / prévention de blessure), un jeu convivial ou des étirements doux).

CrossFit SamarobrivaNotre lieu d’entraînement

Quelle est la limite de participants à une séance encadrée par un coach ?

Tous nos WOD’s sont encadrés par deux coachs (Pierre & Timoté), parfois 3 puisque nous avons une stagiaire STAPS (Camille Bellemere, participante des Belgian Throwdown, l’an dernier).
Nous prenons 12 à 14 personnes maximum en fonction de la séance.

Comment accueilles-tu les débutants ?

Jusqu’à présent, en leur disant « Bonjour ! ».
Non plus sérieusement, nous n’avions que 6 créneaux par semaine donc ils faisaient la même séance que les autres mais nous scalions les mouvements en fonction du niveau du débutant pour lui permettre de faire la séance et de conserver l’intensité des stimuli désirés.
Nous organisions tous les 2 mois des stages d’initiation d’haltérophilie afin que tout le monde aient les bases pour ne pas être perdu.
De plus, étant une association, nous n’avons pas de « business à faire tourner » donc nous consacrons du temps de skills à TOUS les entraînements, étant donné que nous sommes deux à coacher, nous faisons en sorte qu’un s’occupe de l’apprentissage des bases ou prescrive un scale adapté pendant que l’autre conseil les plus avancés durant leur montée en gamme par exemple.
Depuis l’affiliation, nous augmentons progressivement le nombre de créneau par semaine, ce qui va nous permettre de faire des séances spécifiques (Haltéro, Open Gym, Fondamentaux, Mobility, Séminaires nutrition…etc.).

CrossFit SamarobrivaUne partie de l’AETS après une séance à Amien

Et les athlètes de passage ?

De la même façon. Drop-in offert bien sûr 😉 ! On attend bientôt en essai Jérémy Stravius, Nageur Amiénois champion Olympique.

Si tu devais garder 5 mouvements pour la vie, lesquels serait-ce et pourquoi ?

Timoté :  Ah ! Cette question, je l’aime !
-Squat Snatch (mon mouvement préféré) : très complet et exigeant, il est révélateur en termes de puissance, mobilité, équilibre…un BIJOU !
-Burpees : exercice de gymnastique très intéressant pour entretenir son cœur,
-Deadlift : L’exercice sur lequel on peut entretenir toute la chaîne postérieure, le renforcement postural, permet de travailler avec des charges lourdes et de conserver une autonomie, tant qu’on peut faire un soulevé de terre, on peut éviter la maison de retraite haha,
-Hollow Rock : Sans lui, difficile de conserver un bon kipping, exercice de gym intéressant pour l’entretien du core,
-Pull-ups : Pour affronter les obstacles, être capable de se hisser et de s’extirper.

Pierre : Alors, alors,
-Clean : car c’est un mouvement où l’on peut exprimer ça force sur un 1RM par exemple mais aussi sa vitesse et son endurance sur une barre à 50,
-Muscle Up : Aïe les mains, mais qu’est ce que c’est cool…
-Handstand Walk : Réussir à tenir un maximum de temps, et il y a toujours des variations pour s’amuser,
-Natation : c’est simple, parce que j’en ai pratiqué pas mal, c’est aussi un sport que je considère assez complet et bénéfique. Il est de plus en plus fréquent dans les compétions de CrossFit,
-Snatch : mouvement d’haltérophilie où on exprime sa puissance, force et sa technique.

Constamment varié ou aléatoire ?

Nous nous efforçons de varier au maximum les efforts afin que chacun obtienne ce pourquoi il est présent : être complet et Fit !

CrossFit SamarobrivaUne partie de la Team avec les T-shirts Box Legion modélisés par Pierre

Comment conçois-tu ta programmation ?

Nous ne sommes pas adepte des programmations annuelles comme l’apprenons au BPJEPS pour le CrossFit car c’est compliqué à mettre en place étant donné que tout le monde ne vient pas tous les jours, ne prend pas forcément le même nombre de jours de repos, etc…
Nous nous basons sur ce que nous avons appris lors du Level 1 & 2 en programmant 1 à 2 fois par semaine de la force maxi, sur de l’haltéro, des sprints, des sauts ou de la Force Athlétique, nous varions les mouvements de sorte à ce qu’ils ne soient pas parasites au niveau des interférences musculaires pour conserver une intensité maximale (sauf quand c’est le but recherché) et nous varions la durée des Metcons (nous privilégions les doublets/triplets sur des durées de 6 à 12min et allons chercher des WOD’s plus long sur 20’ de temps en temps). Le Chipper long nous permet aussi de vérifier que chacun est capable de reproduire une quantité de mouvements variée afin de constater les lacunes du répertoire gestuel et retravailler dessus en programmant dans les séances suivante du skills pour y remédier.
Nous aimons utiliser l’EMOM pour faire du skills à mes athlètes, il leur permet d’avoir un fond de cardio tout en leur laissant un peu de répit pour rester focus sur leur technique, super pour la lucidité.

Ce qui nous intéresse avant la performance et nous insistons là-dessus, c’est le fait d’augmenter le panel de mouvements de nos athlètes pour qu’ils puissent tout faire.
Notre but est qu’à la fin de chaque séance, ils aient appris quelque chose (soit un nouveau mouvement, soit intégrer un nouveau tips, soit une sensation kinesthésique nouvelle…), autrement, à quoi servent les coachs?!
Il nous arrive de faire des « microcycles mouvement », c’est-à-dire que sur 7-10 jours, nous allons insister sur l’apprentissage de 2-3 mouvements afin que tous les adhérents puissent recevoir un skill complet sur chaque mouvement durant cette période, même s’il ne vient pas souvent.

Proposes-tu un suivi diététique ?

Oui ! Nous avons deux passionnés de nutrition sportive : Salim et Andréa (BTS Diététique) qui travaillent chez Fitness Boutique Amiens, nous avons développé un partenariat (Merci à Fredéric Ollivier, gérant et owner de CrossFit CP95, à Cergy).
Nous avons lancé notre premier séminaire nutrition en début de saison sportive.
Nous comptons renouveler l’opération car cela à bien plu ! Nous redirigeons nos adhérents vers ces sympathiques bénévoles pour les accompagner vers un mieux-être.

Comment comptez-vous développer la box ?

Timoté : C’est une bonne question ! Ayant passé le CrossFit Strongman et aimant les charges lourdes, j’aimerais partager cela avec nos adhérents. Plus tard, nous envisageons aussi d’accueillir les kids pour leur inculquer les bonnes choses de la vie dès le plus jeune âge !
Nous pensons aussi à développer notre compétition « Open AETS » où lors de l’édition 2015 s’étant tenu en Décembre dernier, nous avons reçu des crossfitters de plusieurs grandes boxs dont Xavier Balta.
Nous sommes 3 associés passionnés et nous ferons le maximum pour proposer et partager le CrossFit.

CrossFit SamarobrivaSingular Box, pendant notre voyage pour les CF Invitational 2015

Proposes-tu d’autres cours que le CrossFit ?

Non, faute de moyen, mais nous aimerions proposer plus tard des activités améliorant la pratique du CrossFit (stretch, mobilité et yoga). Beaucoup en auraient bien besoin…(rire).

Quels sont vos objectifs sportifs et professionnels cette année ?

Timoté : Je fais un peu de compétition en haltérophilie (nous avons d’ailleurs affilié FFHM en même temps que CrossFit notre association), je vise pour la fin de saison 85 kg au Snatch et 105 kg au Clean & Jerk.
Ce sont encore des barres modestes mais je prends le temps et me fait plaisir, mon but principal étant de partager ma passion en l’a transmettant.
Pour le CrossFit, j’aimerais progresser en Gym car j’ai des lacunes importantes sur les Pull-ups et les MU.

Pierre : Je commence petit à petit à ressortir d’une longue blessure à l’épaule, je vais reprendre mon niveau de la bonne manière et continuer à apprendre et progresser pour ensuite envisager les compétitions en TEAM et Individuel. J’effectue aussi des compétitions d’Haltérophilie avec le club où je suis en stage (BPJEPS au CHM Saleux). Une grosse année 2016 s’annonce !

CrossFit SamarobrivaPierre coachant le « Snatch Balance »

La saison prochaine, allez-vous encourager les athlètes à s’engager dans les compétitions ou préfèrez-vous rester dans une optique santé/loisir ?

Eh bien, nous adorons la compétition ! C’est ce qui nous sort de notre zone de confort. C’est aussi un moyen d’exprimer son plein potentiel, d’apprendre à se gérer (surtout émotionnellement), nous trouvons ça très beau et on se régale à voir les French par exemple.
Nous encourageons ceux qui souhaitent en faire à y aller (nous avons Simon, Hélène et Kévin qui ont participé au Provence Throwdown par exemple) et nous avons créé « l’Open AETS » pour que tous nos adhérents puissent démarrer gentiment grâce à deux catégories Rx’d et Scaled, ce fut un succès et nous nous en réjouissons.

Cependant, nous disons avant tout santé/loisir, ensuite, on voit pour la compét’ !
Pourquoi aller en compétition si nous n’avons pas un minimum de technique ou de pratique ? Nous nous engageons à ne jamais envoyer personne au casse-pipe, nous préférons de loin préserver nos athlètes pour qu’ils pratiquent longtemps le CF. Certains nous prendrons peut être pour des rabat-joies, mais on s’en contre fou… ils nous remercieront plus tard.

Quelle question aurais-tu aimé qu’on te pose ?

Timoté : Le CrossFit a-t-il changé ta vie ?
Je répondrai que OUI !!! Il m’a permis de grandir, de me responsabiliser davantage et de comprendre que rien n’est jamais acquis, tout s’entretient et se travaille continuellement. Je n’ai jamais été aussi motivé que depuis que j’ai commencé cette aventure !!!
Le CrossFit a amélioré mon rapport avec les autres, il apporte une couche d’humilité supplémentaire qui nous permet d’avancer plus sainement dans la vie.

CrossFit SamarobrivaDon du sang (Une des actions solidaire AETS)

Un dernier mot pour conclure ?

Merci à toute notre communauté de nous faire confiance depuis 2 ans ! Nous travaillons chaque jour pour aboutir à l’arrivé de notre Box sur Amiens !
Je remercie aussi la section Beauvais que j’ai coaché pendant un an et demi et qui nous a été d’un soutien sans faille ! Avec peu vous avez soulevé des montagnes, bravo à vous, la plupart d’entre eux ont rejoint CrossFit Beauvais que nous saluons.

CrossFit SamarobrivaCrossFit Samarobriva
Parc du Grand Marais
Rue du Grand Marais
80 000 Amiens

Site internet : www.aets-project.com
Facebook : https://www.facebook.com/aetsproject




Commentaires »