Interview des Coachs de Crossfit Montpellier

Benjamin 26 mai 2012 3
Interview des Coachs de Crossfit Montpellier




Merci à Benjamin Vigourel (administrateur du blog Think Sport sur le Crossfit) pour le partage de son article sur notre site. N’hésitez pas à visiter son blog, qui contient déjà bon nombre d’articles: cliquez sur l’image suivante pour y accéder:

Pouvez-vous vous présenter ?

Marvin Nauche: Bonjour je m’appelle Marvin Nauche, je suis directeur général de la salle sport/Fitness CrossFit Montpellier, Level 1 de CrossFit et j’interviens aux côtés du Head Coach de la salle pour l’aider à encadrer les séances.

Frederic Zitter: Bonjour, je m’appelle Fred Zitter, Head coach CrossFit level 1 de la Box CrossFit Montpellier et ancien sportif de haut niveau en rugby à 13

Frederic Zitter

Que faisiez vous avant de travailler ici, à Crossfit Montpellier et quel a été votre parcours ?

MN: À la base, je suis militaire. Ça fait 5 ans que je suis Officier Marinier chez les fusiliers marins. J’entame une reconversion en école de commerce.

FZ: Sportif de haut niveau avec 14 ans de carrière en tant que joueur de rugby à XIII dont 8 ans en tant que joueur professionnel, 16 sélections en équipe de France, et 2 ans entraîneur de Lyon. Une licence STAPS Entraînement Sportif, le BEES 2 de rugby à 13, le BPJEPS AGFF option Force et le Level 1 de CrossFit.

Pouvez vous présenter les personnes qui travaillent avec vous au sein de CrossFit Montpellier ?

MN & FZ: Chez CrossFit Montpellier il y a le Head Coach, Frédéric Zitter, qui est responsable de la programmation journalière de la salle et qui est responsable de la formation des coach suppléants.

Il y a mon frère, Kevin Nauche, qui s’occupe de l’accueil des prospects. Il est responsable de la partie commerciale de la salle. Il aide également le Head coach pour la mise en place de certaines séances.

Nous avons également Raphaël Laukau, adhèrent devenu associé, piqué par le virus CrossFit!
Raphaël a plusieurs rôles dans la salle : Community Manager ainsi que responsable de la communication et de l’image de la salle. Il est aussi consultant en entreprise et nous aide à nous poser les bonnes questions!

Il y a Guillaume, stagiaire STAPS. Il aide et intervient avec le Head coach, lui aussi piqué par le virus CrossFit! Il a pour projet de passer le Level 1 et, pourquoi pas, être coach dans une salle de CrossFit.

Cynthia Reynaud (plusieurs fois titrée) nous aide ponctuellement avec de bons conseils sur la partie haltérophilie. Elle fait partie de la famille CrossFit Montpellier.

Enfin il y a Marvin, le big boss. C’est le créateur du projet. Il gère la box et aide dans le coaching, certifié lui aussi level 1.

Quelles ont été vos motivations pour surmonter les difficultés que vous avez pu rencontrer ? Précisez quelle(s) difficulté(s) vous avez rencontré ?

MN: Pour cette question, je vais dire que j’ai surtout fait un suicide financier : il a fallu que je vende tout et que je prenne énormément de risques, car personne nous a soutenu il y a 1 ans!
Il y a ensuite la patience. Le CrossFit commence à être médiatisé. Ça fait 1 an que des Box sont ouvertes et ce n’est pas toujours facile d’expliquer aux gens qu’il faut remettre en question énormément de choses qu’ils pensent connaître sur le sport.

FZ: La difficulté est de faire comprendre aux gens que le CrossFit est une méthode d’entraînement pour tout le monde et que les intensités sont gérables. On doit faire changer les mentalités et expliquer que l’on travaille essentiellement sur la posture et les muscles du maintien, mais également, qu’il faut retrouver un minimum de condition physique pour améliorer son quotidien.
La motivation principale, c’est d’être passionné et de croire en la méthode.

Quels ont été vos objectifs pour l’année 2011 ? Et quels sont vos objectifs pour l’année 2012 ?

MN: Pour l’année 2011, l’objectif était de ne pas fermer! Pour 2012 l’objectif reste le même! ; )
Plus sérieusement, l’objectif de la salle est de proposer le meilleur programme sportif. Fred fait un énorme travail là-dessus.
On veut également atteindre notre rythme de croisière pour se concentrer uniquement sur les adhérents, les faire progresser, et surtout faire en sorte qu’ils tombent amoureux du CrossFit et de l’ambiance de la salle, car il y a une véritable ambiance de notre salle!

FZ: Les objectifs sont simples : rechercher au maximum l’excellence dans le travail pour faire venir les gens, donner le maximum de notre énergie, faire un programme réfléchi et planifié pour que les gens se rendent compte des améliorations sur leur quotidien, se remettre en question le plus souvent possible et échanger avec d’autres coachs et d’autres box pour ne rien laisser au hasard.

Marvin Nauche

Combien comptez-vous de membres (approximativement), et généralement, quel est le taux de fréquentation de la salle (des gens viennent tous les jours ? 1 jour sur 2 ? 2 ou 3 jours par semaine ? plutôt le matin, le soir ? etc…)

MN & FZ: Approximativement 70 membres, avec tous les profils, ceux qui viennent tous les jours comme ceux qui viennent ponctuellement, il y a de tout.

Vous avez des projets ? Des idées à venir ? À développer ? Qu’est ce que vous aimeriez voir apparaître à CrossFit Montpellier, et plus particulièrement dans le CrossFit en France en général ?

MN: Des projets, oui. Continuer à former nos coach, avoir plus de coach pour pouvoir encadrer plus de personnes et pour pouvoir proposer des prestations comme le CrossFit endurance, le Crossfit mobility, des séances haltérophilie, le Crossfit football etc.

FZ: Le projet principal est de mettre en place des créneaux plus variés et adaptés aux publics senior, femmes, enfants, compétition, mais ceux aussi qui veulent faire du CrossFit avec des intensités plus faciles à gérer.

Les qualifications aux championnats de France de CrossFit ont eu lieu dans votre salle le 14 Avril dernier, un bilan de cette journée à nous faire partager ?

MN & FZ: Effectivement. CrossFit Montpellier a accueilli la deuxième vague de qualification organisé pour le Reebok CrossFit Fitness championship et en partenariat avec Reebok France et tous les acteurs du CrossFit en France et en Belgique, Crossfit Toulouse, Reebok CrossFit Louvre, Reebok CrossFit Brussels.

Comment voyez –vous l’avenir du CrossFit en France comparé à d’autres pays, comme la Belgique, où ce sport est déjà bien implanté ?

MN & FZ: Je je pense qu’en France, ce sport a de beaux jours devant lui. En ce moment, on fait face à beaucoup de demandes d’aide pour des ouvertures de salles à un tel point qu’on est vraiment débordés… Donc un petit message pour tout ceux qui m’ont contacté, courage ! ; )

Le mot de la fin ?

MN & FZ: Le CrossFit est une marque et une méthode déposée. Pour pouvoir l’enseigner, il faut être titulaire du Level 1 de CrossFit (en plus des diplômes spécifiques français) et pour pouvoir ouvrir une structure qui fait pratiquer le CrossFit, il faut être affilié à CrossFit. Les Français qui râlent nous fatiguent beaucoup. Je ne parle pas de ceux qui essayent de s’en sortir et de monter leur structure avec un très petit budget. Je parle plutôt de ceux qui veulent utiliser la méthode en crachant sur le mode de fonctionnement volontairement. Le CrossFit, c’est une famille et si on veut en faire partie, on a des droits mais aussi des devoirs à respecter ! Pas de place pour les imposteurs.

Toutes les infos sont sur : www.crossfit.com

Un grand merci à Reebok France, aux autres acteurs du CrossFit en France, bénévoles, passionnés, sportifs qui nous aident à chaque manifestation et qui nous soutiennent sur Internet!

MERCI!




3 Commentaires »

  1. Bois 23 juillet 2014 at 6 h 51 min - Reply

    Bonjour, ancien informaticien pendant 15 ans, j’ai beaucoup pratiqué de sports comme la gymnastique, le triathlon, ski, snowboard, windsurf, voile. Je suis aujourd’hui titulaire d’un certif. Crosffit Level 1 Trainer et j’aimerais en faire mon métier. Neanmoins, je me rends compte que des brevets d’etat de Jeunesse et sport sont necessaires pour ouvrir sa box. Etant un chomeur de longue durée, desormais sans indemnisation, je ne prevois pas de me relancer dans un cycle d’etudes pendant un an (mais je prevois de le faire ensuite). Je pensais a me lancer comme auto entrepreneur, et enseigner le crossfit de facon nomade, en me deplacant chez les gens ou dans des entreprises munies d’une salle de sport. Pensez vous dela possible . Et bien sur m’affilier a Crossfit cela va de soi (malgré le surcout de 3000USD) Cdlt

  2. Barez 10 septembre 2014 at 6 h 29 min - Reply

    Bonjour je m appel Kevin j habite sur Marseille…j ai été militaire au sein des forces spéciales de la armée de terre durant 5 ans( 1er rpima).Suite a la maladie de ma mère j ai du arrêter ma carrière pour rester au près d elle.je travail a l heure actuelle dans le bâtiment mais je désire ouvrir une salle de crossfit sur Marseille.je voulais savoir qu elles étaient les démarches a suivre surtout au niveau administratif.je sais que pour enseigner il faut passer le Level 1 faut il d autres diplômes??merci encore et bravo a vous pour votre box!!!longue vie au crossfit!!!

    • Biloun 10 septembre 2014 at 10 h 57 min - Reply

      Bonjour Kevin, il y a actuellement trois salles de CrossFit sur Marseille, tu peux commencer par passer les voir. Pour enseigner il te faut au minimum un BPJEPS + le level 1 pour le CrossFit. Niveau administratif, il s’agit des formalités classiques pour ouvrir un lieu accueillant du public.
      Bon courage

Commentaires »