Un crossfiter signe avec les Steelers

Benjamin 1 juillet 2012 0
Un crossfiter signe avec les Steelers

Traduction d’un article du Crossfit Journal en date d’avril 2012, intitulé « CrossFitter Signs With Steelers ». Bonne lecture !

Après avoir raté une saison post-collège en NFL en raison du lock-out de 2011, Will Johnson était déterminé à entrer dans la cour des grands. Le Crossfit, dit-il, a fait la différence.

Sous plusieurs aspects, Will Johnson est la quintessence du CrossFitter. Après seulement deux semaines, il a commencé à voir des résultats, devint accro et s’est vu imposé de prendre des jours de repos. Mais il y a une différence, de taille: fin mars, ce jeune homme âgé de 23 ans a signé avec les Steelers de Pittsburgh.

Johnson a d’abord été sceptique quant au CrossFit, mais il a vu une amélioration en quelques semaines.

Johnson attribue à la méthode CrossFit la réalisation de son rêve. « Toutes mes performances ont simplement augmenté de façon spectaculaire», a déclaré cet athlète d’1m88 et 110kg. « Et tout ça grâce au CrossFit. »

Les chiffres aux tests de sélection:

• 30 reps à 102kg au DC contre 26 reps avant le CrossFit.
• 4,49 secondes aux 40 yards contre 4,69 secondes avant.
• Détente verticale de 92cm contre 85cm avant.
• Un « short-shuttle run » en 4,01 contre 4,29 avant.

Ces exploits ont été testés le 16 Mars au cours de la Journée annuelle Pro de l’université de Virginie-Occidentale. Des dizaines de détecteurs de NFL et parfois des entraîneurs et managers, ont soumis de jeunes espoirs à ces tests.

« Ce qui rend mon cas si spécial est qu’ils m’ont permis de revenir et de participer, « a déclaré Johnson. Le natif de Dayton, en Ohio, fut diplômé de WVU en 2011 – l’année du lock-out de la NFL.

Johnson a participé à la Journée Pro de cette année et a attiré certains regards. Mais à la fin du lock-out, le receveur et tight end n’était plus dans le haut d’une quelconque liste.

« Il n’était pas un athlète recrutable, et donc il était un agent libre», a déclaré Andy Hendel, propriétaire et entraîneur principal – chef de North Carolina Crossfit Charlotte, où Johnson a commencé le CrossFit.

«Cela m’a ramené à mon parcours en NFL en … 87. J’étais un genre d’agent libre-qui vous fait mal.  » Hendel, père du compétiteur en CrossFit Games, Spencer Hendel, était un plaqueur des équipes spéciales et linebacker avec les Dolphins de Miami.

Malgré la situation de l’an dernier, Johnson n’a pas été découragé. «J’ai décidé que, ‘Vous savez quoi? Je n’ai pas été recruté, mais je vais tout donner et tenter le coup » a-t-il dit.

Après avoir obtenu un diplôme d’études multidisciplinaires, Johnson s’installe dans l’état de naissance de sa fiancée, la Caroline du Nord, et fait des petits boulots: aménagement intérieur, travail dans un entrepôt d’expédition, aide à l’installation de luminaires.

Début Décembre, il cesse de travailler pour se concentrer sur l’entraînement. « C’est ce qui m’a amené au CrossFit, » a déclaré Johnson. « Un copain à moi me l’avait suggéré.  » Johnson était sceptique au début, mais après une heure de conversation avec Hendel, Johnson a accepté de rejoindre la franchise.

«J’ai fait les WODS. Il les avait adaptés, et j’ai fait beaucoup de choses supplémentaires par la suite, « a-t-il dit. En deux semaines, Johnson a commencé à voir des résultats. Il était accro, se pointant pour s’entraîner du lundi au samedi.

« Si (Hendel) ne me disait pas de prendre un jour de congé, j’y étais», a déclaré Johnson. «J’étais prêt à faire tout ce qu’il fallait. Quand vous voyez de tels résultats, c’est un peu difficile de faire marche arrière.  » Lorsque Hendel a commencé à travailler avec Johnson, il s’est concentré sur la maîtrise d’une gamme complète de mouvements et avec une bonne exécution.

« J’’ai dit : « ‘Ecoute: la raison pour laquelle tu ne joues pas dans une équipe de NFL… c’est parce que tu n’es pas assez fort » raconte Hendel. «Vous n’avez pas à squatter à 250kgs pour jouer les Dimanches après-midis. Tu veux des capacités dans d’autres domaines. « 

Par la suite, Hendel imposa à Johnson un « Gasser » ou deux (sprints allers-retours de deux fois la longueur d’un terrain de football) et une poussée de traîneau sur 500 mètres avec 50kgs. Johnson était capable de bouger plus de poids que « l’américain moyen, » a-t-il dit.

« Il est comme Froning, mais 20 cm plus large, 20 cm plus grand et 25 kgs de plus », a déclaré Hendel. «J’aurais aimé l’avoir dans une équipe engagée en Crossfit. « 

Johnson a complété les trois premières épreuves de l’Open Reebok CrossFit Games 2012 et a terminé 15e de sa région dans l’Event 12.2, une séance de 7 minutes incluant des snatch avec une augmentation des poids.

Pour le reste de la formation de Johnson, Hendel a également employé des exercices du légendaire powerlifter Louie Simmons, ainsi que des séances d’entraînement Tabata et des sprints. A part ces « extras », Johnson s’en tint à la programmation CrossFit de Hendel.

« Je crois fermement qu’il n’y a vraiment rien de spécifique dans les sports de puissance, « a déclaré Hendel. « Ce que nous faisons au CrossFit … pour moi, vous en retirez juste tellement en dehors. » Le CrossFit fournit « une valise pleine de compétences», a ajouté Hendel. Vous pouvez obtenir le spécifique par la pratique. »

«Je ne peux pas abandonner le CrossFit »

Après que sa performance au Pro Day ait impressionné l’entraîneur en chef Mike Tomlin et le directeur général Kevin Colbert des Steelers, Johnson a signé avec l’équipe peu de temps après. Johnson et sa fiancée déménagèrent vers la région de Pittsburgh le 14Avril. Deux jours plus tard, il a commencé à s’entraîner avec l’équipe. En plus de faire les séances d’entraînement des Steelers, Johnson continua le CrossFit.

« Ouais, je ne peux pas abandonner le CrossFit, » a-t’il dit en riant. «Je ne peux définitivement pas revenir à la normale.  » Il fit donc des visites régulières à CrossFit Pittsburgh. Johnson a ajouté: «J’en ai parlé à l’entraîneur de force (des Steelers) et il m’a dit que ce serait tout à fait correct de faire mon propre entraînement également. « 

« Le Crossfit me met dans les meilleures dispositions pour être prêt au jeu, et par là je parle de condition physique de jeu. Il m’a aidé à améliorer ma puissance et ma force de manière spectaculaire. »

Le CrossFit, a déclaré Johnson, a une forte corrélation avec le football en raison de l’explosivité requise.

Pour sa part, Hendel a dit qu’il aimerait voir Johnson prendre un repos de qualité en plus de séances d’entrainement de qualité et améliorer son régime alimentaire.

« Quand il découvrira que la nutrition joue son rôle, il deviendra meilleur », a-t-il dit. Johnson a dit qu’il est « très heureux de commencer» avec les Steelers et qu’il va se battre pour faire l’affaire quand le camp d’entraînement aura commencé en été.

« J’espère que mon histoire pourra motiver quelqu’un, » a-t-il dit. Le travail dur paie vraiment. « 

Source: http://library.crossfit.com/free/pdf/CFJ_Steelers_Johnson_Cecil.pdf

Traducteur: Matabiau

Commentaires »