Présentation d’une CrossFiteuse : Tina Moeglin

Hélène 10 mars 2015 0
Présentation d’une CrossFiteuse : Tina Moeglin

Brillante « novice » comme elle se décrit elle même en CrossFit, nous avons le plaisir ce soir de vous présenter Tina Moeglin. Cette jeune athlète du Gus’s Garage CrossFit Manosque brille actuellement lors des Opens après une entrée en compétition réussie lors du dernier Brussels Throwdown. Actuellement 85ème Européenne (1558ème mondiale), elle a réalisé le 54ème score Européen (950 mondial) sur le terrible 15.2 et est la meilleure athlète Française derrière l’expériementée Elise Labrunie. Au vue de son potentiel et sous la houlette de l’excellent coach Guillaume Daumas, nul doute que nous reverrons Tina dans les prochaines finales de Throwdown et pourquoi pas au Regional… si il n’y a pas de wall ball dans les 3 prochaines épreuves !

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Bonjour ! Avant tout, merci ! C’est cool de l’intérêt pour une petite novice dans la discipline !

Je m’appelle Tina Moeglin, j’ai 21 ans et suis actuellement étudiante. Je fais 1,55m pour 56kg.

J’ai toujours été sportive, avec une certaine énergie à canaliser. J’ai pratiqué plus jeune la natation pendant plusieurs années à niveau national, puis je suis passée à des triathlons sprints. J’ai par la suite eu une expérience dans le culturisme (et oui, curl bicep) en Bodyfitness, avant d’avoir une révélation pour le CrossFit dès mon premier wod…

Tina Moeglin

Comment as-tu connu le CrossFit ? Qu’as-tu aimé ? Qu’est-ce que le CrossFit t’apporte dans la vie ?

J’ai connu le CrossFit il y a maintenant 8 mois grâce à Guillaume Daumas, un vrai passionné, coach Level 1 dans son antre, la box de Gus’s Garage (CrossFit Manosque).
J’avais tellement entendu parler de la discipline sans jamais n’y avoir touché que la curiosité m’a poussée courant juin dernier pour enfin m’y essayer.

J’ai accroché immédiatement. Et pourtant, les deux premières semaines, je n’ai jamais autant subit mon corps ! J’ai de suite adhéré à la philosophie CrossFit. La solidarité, l’encouragement mutuel, le dépassement de soi, le fait de se retrouver dans le rouge dès le début… C’est une approche complétement saine du sport.

Le CrossFit m’apporte un challenge quotidien. Il me permet de me construire une condition physique et contribue à mettre mon mental à rude épreuve. Chaque jour j’ai de nouvelles choses à améliorer, c’est une évolution permanente… Il n’y a jamais de routine et c’est grisant. Je ne suis pas d’un tempérament très passif, donc le CrossFit me permet de me canaliser et m’apporte ainsi un certain équilibre.

Je peux dire que le CrossFit est ce qui me représente le mieux. Ce sport dégage une simplicité qui me correspond !

Es-tu adeptes d’autres sports ?

Quand je ne transpire pas à la box, il m’arrive d’aller nager et/ou courir, mais je le prends cool, c’est de la récupération active.

De quelle manière se déroule ta semaine d’entrainement et tes séances ?

En ce moment avec mes études, je jongle comme je peux pour caser mes séances, mais je fais toujours en sorte de m’entrainer au minimum une fois/jour. Quand j’ai la possibilité, je m’entraine deux fois/jours, toujours sous la tutelle de Guillaume.
Je n’ai pas de séance type… J’ai pour habitude de suivre l’entrainement du jour, et suivant le temps restant je suis les directives de Guillaume qui me fait travailler autre chose ou un metcon qui se focalise sur des objectifs bien définis.

Lorsque j’ai la possibilité de venir lors de créneaux libres, je me concentre sur mes points faibles, et essaye de travailler très régulièrement l’haltero, car je manque encore beaucoup de technique, mais j’y travaille…

Mon gros souci reste la récupération, que j’ai encore du mal à savoir gérer.
Mais j’apprends à mes dépends à quel point c’est un facteur important…

Fais-tu des entraînements spécifiques d’haltérophilie ? (si oui, en club, en box ou seul ?)
Je suis inscrite en club d’haltérophilie, et ai ma licence pour les compétitions depuis novembre. Or le CrossFit reste ma priorité, et quand je m’entraine en haltero, c’est à la box, car je n’ai plus le temps avec les entrainements spécifiques de me rendre au club. Toujours sous l’œil avisé du coach.

Tina Moeglin

Comment gères-tu l’alimentation ?

Ah l’alimentation ! C’est un point que je sais plutôt bien gérer. Déjà avec mon expérience du culturisme, j’ai une base solide qui me permet d’appréhender les périodes d’entrainements de façon stratégique.
Je suis une diète… SAINE. Pas de secrets. Pas de produits transformés, pas de sucres rapides, une tendance au bio sans en faire un chemin de croix… Sauf que je force sur les glucides suivant les objectifs.
Je me supplémente également en Omega 3.

Suis-tu une diète particulière ?

J’essaie de garder une ligne de conduite, même si je ne me refuse rien.
Je ne suis pas un gros gabarit, je manque encore cruellement de force, et il faut que je reste légère pour le poids de corps. Donc le compromis entre un gain de la Force et un maintien voire une perte de poids est plus complexe et plus long qu’une sèche traditionnelle.
Donc on peut dire qu’en ce moment je suis une diète spécifique, tout en faisant attention de ne pas manquer de jus aux entrainements.

Qu’as tu pensé des compétitions auxquelles tu as participé ?

J’ai participé aux Brussels Throwdown en septembre dernier, et aux RXit Nations Series en novembre, en individuel.
Les Brussels étaient ma toute première compétition, après trois mois de CrossFit ! Je finis 10eme, et 3eme française. Je me suis vraiment régalée. Une super ambiance, de belles rencontres, un bon état d’esprit, de grosses épreuves, une super équipe et organisation ! J’en garde un excellent souvenir et une superbe expérience !
Les qualifications m’ont permit de me trouver (encore !) des points faibles à travailler, et la finale m’a permit de voir les progrès fait entre les qualifs et la finale…

10694911_10203751540343148_669213852_n

Les Rxit Nations Series étaient une compétition internationale en ligne. Je termine 6eme mondiale et 2eme européenne. Je peux remercier cette compétition pour mon déclic sur les bar muscle up, car un wod est tombé avec des burpees bar muscle up et j’ai donc vite apprit les bar muscle up en deux jours pour pouvoir réaliser le wod correctement !

La compétition te pousse à encore plus te dépasser, c’est grisant. Le mental joue un rôle déterminant sur le tableau final et je m’en suis vraiment rendu compte certain wods.

Les compétitions sont de fabuleuse expérience très enrichissante, qui m’ont permit de mettre en pratique le travail d’équipe avec Guillaume, car c’est un duo coach/athlète… Sans lui, je n’aurai jamais fait ces progrès ! Que ça continue…

Quels sont tes objectifs sportifs (et ou professionnels) pour cette année (passé ou futur) ?

J’ai des étoiles plein les yeux ! Voir le niveau me donne encore plus envie de me dépasser et de progresser.
Je vais ainsi travailler encore plus dur pour tenter les qualifications pour les French Throwdown… En Equipe ! Car l’émulation et l’esprit d’une équipe dans son wod avec les encouragements et le dépassement de tout le monde… c’est encore plus grisant que seul !

Je suis inscrite aux Opens 2015 sans pression, pour me faire plaisir. J’ai bien conscience du niveau, et il y a encore tellement de chemin a parcourir pour ne serait-ce que prétendre à ce niveau que je me dis que la marge de progression est là… Et que le temps et la persévérance paieront un jour.

Peut être encore d’autres compétitions, on verra, le principal étant de prendre toujours autant de plaisir à faire du CrossFit…

Te sens-tu prêt pour ces objectifs ? Qu’en espères-tu ?

Je pense qu’ils sont réalisables avec du travail, alors je vais m’en donner les moyens… Je n’espère que du plaisir et du bonus !

Quels exercices appréhendes-tu ? Lesquels apprécies-tu ?

J’aime beaucoup les pull-ups (même si mes mains moins…), les Muscle Up, les HSPU, l’OHS (j’ai apprit à l’aimer dirons-nous…), les mouvements d’haltérophilie me sont familiers et j’aime les retrouver dans un WOD. Mais la liste serait trop longue si je devais étaler tout ce qui me plait.

Tina Moeglin

J’appréhendes en revanche ces ignobles DU et ces wall ball (je suis naine j’y peux rien)… Mais j’apprends doucement à moins les détester.

Peux-tu nous donner quelques-unes de tes performances ?

Deadlift : 145kg
Back Squat : 110kg
Clean&Jerk : 85kg
Snatch : 60kg
OHS : 80kg
Fran : 3’05 (à l’entrainement)

J’ai des perfs d’enfant… Elles ont intérêt à monter !!!!

Un dernier mot pour conclure ?

Merci à vous pour l’intérêt ! Restez passionnés, restez simples. Et positifs !

Le CrossFit ? Un choix de vie… 😉

Commentaires »