Paleofrance

(cliquez sur l’image pour accéder au site)

Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ? (expériences et parcours professionnel : dans la nutrition et le CrossFit)

Me concernant, je m’appelle Lucien, j’ai 19 ans et je suis étudiant en staps, université sportive, où je souhaiterais suivre une formation de préparateur physique.

Concernant le CrossFit, j’ai essayé à Reebok CrossFit Louvre, où j’ai adhéré au programme, à ses valeurs, tout… Y compris sa nutrition. J’ai donc suivi la formation level 1, où l’aspect du paléo m’a semblé très intéressant. S’en est suivi la lecture de livres sur le sujet, et des soirées de recherches internet d’articles scientifiques sur le sujet. C’était donc une réelle passion.

Maintenant que j’ai personnellement expérimenté nombre de changements alimentaires, et que j’ai appris ce qui pour moi sont les fondements de la diététique moderne (même si le paléo est assez ancien pour le coup) basée sur la science, je ressens l’envie de partager ces connaissances.
Pour ce qui est de mes connaissances du Paléo, elles proviennent de livres spécialisés, associées à des recherches visant à approfondir ce qu’en disaient les spécialistes dans leurs ouvrages. Je suis donc celui qui retranscrit ces informations de façon simple et condensé afin qu’elles soient accessibles à tous. Je suis étudiant dans le milieu du sport, j’ai donc associé le contenu des livres que j’ai lu et celui de mes cours, ce qui m’a permis de comprendre l’ensemble du fonctionnement du Paléo et de ses conséquences. Je ne me prétends donc pas plus compétent qu’un diététicien qui a un master dans le domaine de la nutrition, mais j’aime remettre les choses en questions et me demander pourquoi ces experts poussent leurs patients à consommer des céréales ou du lait quand les avancées scientifiques tendent à prouver qu’ils ont des effets néfastes sur la santé.

Le passage d’une nourriture standard à une diète paléolithique a t-il été difficile ? Quelles conséquences (positives comme négatives) avez-vous pu constater ?

La transition dépend fortement de chacun :

Si vous ne croyez pas au régime car il contredit presque toutes les recommandations quotidiennes, un blocage est possible, vous resterez apeuré des aliments gras et ne vous lancerez pas. Il faut y aller pour en apprécier le résultat. Vous n’avez rien à perdre.

Une seconde difficulté peut être due au fait que vous êtes habitué à manger du sucre, et votre cerveau s’y est accommodé aussi. Il est capable de vous jouer des tours suite à l’arrêt des glucides rapides. De peur de manquer de son carburant jusque là favori, il en redemandera: les pâtisseries, viennoiseries, etc, commenceront à vous parler pour vous demander de les manger, enfin presque. Il faut un minimum de temps pour s’habituer à l’utilisation du gras, qui dépendra de chacun, à compter en jour.

Pour les conséquences :

Je ne me suis jamais senti aussi bien ! D’un point de vue physiologique, tout est positif, y compris sur le long terme, la performance, etc. Et puis, on mange à sa faim ! Toutes mes connaissances s’y étant mises approuveront les résultats, la perte de poids, une meilleure forme, etc.

Cependant, ce régime au quotidien demande du mental au début ! Tout simplement car chaque jour les sorties entre potes, courses, etc, seront parfois aussi compliquées que votre WOD. Mais il y a toujours des solutions, dont nous débattrons sur paleofrance.

Que répondre à ceux prétendant que la diète paléolithique n’est pas en adéquation avec une pratique sportive intensive ?

La pratique sportive intensive devrait d’après ces personnes être riche en glucides, éventuellement pendant l’effort par des barres et boissons énergétiques, etc. Je leur donne rendez vous à 50 ans tout simplement. Comment expliquer que certains athlètes de haut niveau soient diabétiques à moins de 30 ans avec une diète « adaptée » ? Ensuite, un sportif de haut niveau est caractérisé par sa plus grande utilisation lipidique pour un même effort, qui est une des qualités induites par le paléo.

Pensez vous que nos ancêtres étaient faibles à cause de cette nutrition ? Étrangement, ils étaient même plus forts ! Ce qu’on reproche parfois est la faible quantité de glucides. Ceux-ci seront disponibles au cour de l’effort, par des stocks, la néoglucogenèse, etc. Enchaîner 5 WOD par jour dès le début sera difficile, mais le corps humain a une capacité d’adaptation extraordinaire.

Enfin, par expérience : je suis en staps, et le paléo ne m’empêche pas d’enchaîner le basket avec ma séance de CrossFit puis le judo, au contraire.

Quels types de publications pouvons-nous retrouver sur votre site ?

Le but de paleofrance est bien sûr de présenter le régime principalement.

Vous y trouverez aussi les notions scientifiques liées, sous forme de leçons. Je pense que sans les bases de la nutrition, suivre un régime sans savoir pourquoi n’a pas de sens. Il faut lier la science à tout ça, car c’est ce qui permet de rendre compte et d’expliquer l’efficacité ou les performances d’un régime (Dukan serait il en train de se cacher ?).

Vous aurez aussi accès à des recettes que la communauté développera grâce au partage. Le but est de montrer un maximum de possibilités du paléo, on passe donc par les basiques (omelette…) jusqu’à des choses plus spécialisées (taboulés au choux fleur…).

Des articles viendront sur le monde de la nutrition.

Un forum pour discuter de tout ce qui tourne autour du sujet : les lectures, le quotidien, des témoignages, etc, est présent. Je vous invite à y partager vos impressions et idées.

C’est tout (pour l’instant).

Prévoyez-vous des évolutions de votre site à l’avenir ?

Un nouvel hébergeur ! Mais restons dans le thème…

Pour être franc, si le succès est au rendez-vous, la communauté dictera les nouveautés qu’elle attend, mais j’ai pour idée de faire :

Plus de cours, qui pourront être à la demande des visiteurs. Pour les plus intéressés, je suis prêt à y recenser de nombreuses leçons pour avoir un maximum de ressources pour comprendre le corps humain. J’aimerais aussi y ajouter des interrogations. Oui, comme à l’école ! :p enfin sous forme de quiz sympathiques quand même…

Des sondages

Des Memes : ce sont les images du type que vous voyez quotidiennement sur les réseaux sociaux assez funs, sur le thème de la nutrition.

Des nouveaux articles bien sûr, des interviews, « reportages ».

Après que le site soit bien lancé et que tout fonctionnera correctement, j’aurai plus de temps libre et pourrai me consacrer à la création de programmes hebdomadaires.

Paléofrance sera donc ravi de vous accueillir, que vous soyez intéressés par le régime, le style de vie paléolithique, ou juste curieux d’en apprendre sur le fonctionnement de votre corps par l’alimentation.