London Throwdown – La finale

Julie 27 janvier 2013 0

Il ne reste plus que 16 hommes, 12 femmes, 7 masters hommes et 5 masters femmes en course pour le titre. Côté français et belge malgré le beau parcours de nos athlètes, aucun n’a pu franchir le seuil du 7ème WOD!

WOD 7 :  3 rounds for time :

Ski ergomètre 300 m,
10 alternating pistols,
5 power clean 100/60 kg (90/50 kg en masters)

Time cap 10′

Nouvelle sélection à la fin de ce WOD :  il ne restera que 9 hommes, 9 femmes, 5 masters hommes et 4 masters femmes. Les scores seront de nouveau remis à 0. L’épreuve est originale : il s’agit de faire 300 m à l’aide dans concept 2 mais en reproduisant le mouvement de poussée du ski de fond…

Individuels hommes : Phillip Kesketh l’emporte en 5’57 devant Steven Fawcett 6’16 et Nick Rouse 6’21. Andy Edwards 6’30, Martin Roes Nielsen ( 7’10 ), Leigh Bevan ( 7’15 ), Paul Emmons ( 7’17 ), Alec Harwood ( 7’44 ), Gregor Shregle et Lee Howe ( 7 ’45 ) sont ex-aequo à la 9ème place. Pour Matthia DMC Balella ( 8’05 ) et Stuart Trees ( 8’07 ) la compétition s’arrête aux portes du WOD 8.

WOD 7 hommes

Individuelles femmes : Katrin Davidsdottir prend la première place de ce WOD en 6’05, précédant de peu Samantha Briggs ( 6’10 ) et Drofin Hilmarsdottir ( 6’11 )  la lutte promet d’être intense pour le titre, d’autant que Martin Barbaro ( 6’18 ) n’est pas loin ! Ça passe également pour Hyley Knowles ( 6’37 ), Camilla Salomonsson ( 6’59 ), Andrea Ager ( 7’01 ), Nicola Simpson ( 7’03 ) et Kristin Holte ( 7’12 ). Essi Koskinen ( 7 ’17 ), Crystal Bold ( 7’30 ) et Rachel Blumberg ( 7’34 ) échouent d’un souffle et ne prendront pas part au WOD 8.

WOD 7 femmes

Masters hommes : Ingo Bensh l’emporte en 7’55 devant Gareth Dooty 8’21, Bill Robbs prend la troisième place en 8’46, Raymond Mc Lood ( 8’52 ) et Dreck Sladky ( 9’26 ) passe également le cut. Pour Gerd Corvers pourtant en tête au général avant la remise à 0 des scores et Stephen Jefferies la compétition s’arrête là.

Masters femmes : Anna Waage continue à dominer la catégorie et remporte ce WOD en 6’39 largement devant Kim Klaussman 7’12, Nina Bugden et Shelly Storm sont ex-aequo en 7’49. Maria Blumenthal ne parvient pas à finir ce WOD et est éliminée.

WOD 7 masters

WOD 8 : For time :

12 – 9 – 6
Deadlift 140/90 kg (140/80 kg en masters),
Deficit HSPU (HSPU en masters)

Time cap 10′

Dernière étape avant le WOD final où 6 hommes, 6 femmes, 3 masters hommes et 3 masters femmes d’affronteront pour le titre!

Individuels hommes : Martin Roes Nielsen prend la première place en 2’44 devant Nick Rouse ( 3’12 ) et Steve Fawcett ( 3’18 ). Alec Harwood ( 5’09 ), Gregor Shregle ( 6’40 ) et Andy Edwards ( 7’37 ) gagne également le droit de disputer la finale. Phillip Kesketh ( 9’21 ), Paul Emmons ( 9’28 ) s’arrêtent aux portes de la finale.

Individuelles femmes : Martina Barbaro toujours bien classée jusque là, remporte ce WOD en 3’43, Katrin Davidsdottir assure la 2ème place en 4’27 devant Kristin Holte 4’36. Nicola Simpson ( 5’04 ), Samantha Briggs ( 5’05 ) et Andrea Ager ( 7’50 ) disputeront également la victoire finale. Pour Camilla Salomosson ( 7’58 ), Drofin Hilmarsdottir ( 11′ ) et Hayley Knowles ( 50′ ) c’est la fin de la compétition.

fvfvsz10

Masters hommes : Ingo Bensh l’emporte à nouveau en 8’45 devant Raymond Mc Loon ( 11’20 ) et Drake Sladky ( 15’40 ). Parviendra-t-il également à gagner le dernier WOD? Gareth Dooby ( 18′ ) et Bill Robbs ( 22′ ) ne participeront pas à la grande finale.

Masters femmes : Anna Waage continue sa domination elle finit en 4’54 et est la seule à finir sous le time cap! Kim Klaussman et Shelley Storm avec un temps de 20′ accède à la finale, Nina Budgen avec 21’40 prend la 4ème place de cette compétition.

WOD 8 masters

 

WOD 9 : 3 rounds of :

14 thrusters 60 / 40 kg (60/35 kg en masters),
7 bar muscle-ups (chest to bar pull-ups femmes)
puis Sled pull 100 / 70 kg, 50 m

Time cap 10′

Classement hommes :

1 : Nick Rouse ( Crossfit Thames ),
2 : Andy Edwards ( Dragon Crossfit ),
3 : Steve Fawcett ( Crossfit RMC ),
4 : Alec Harwood ( Crossfit Bath ),
5 : Martin Roes Nielsen ( Spartan Mentality Crossfit ),
6 : Gregor Schregle (Crossfit Rhein-Necklar )

13 : Yohann Gigord ( Kulturefit ),
22 : Matthieu Montès ( Reebok Crossfit Brussels ),
37 : Patrick Mochen ( French invictus team ),
46 : Florent Paillasson ( Crossfit Lyon ),
56 : Yvan Gegout ( French invictus team ),
68 : Christophe Besnard ( French invictus team ),
77 : Dorian Petitot ( Crossfit Montpellier ),
87 : Frederic Zitter ( Crossfit Montpellier ),
95 : Clement Giraud ( Crossfit Originals Addicts ),
96 : Hocine Khiar ( Crossfit Bordeaux ),
97 : Reunan Delannoy ( Crossfit Accrosport ),
105 : Marvin Nauche ( Crossfit Montpellier ),
130 : Cédric Courage ( Crossfight)

Finale homme

 

x2_10acdd53

Individuelles femmes :
1 : Samantha Briggs ( Crossfit black five ),
2 : Andrea Ager ( Project Agerbomb ),
3 : Martina Barbaro ( Crossfit Forgevia ),
4 : Katrin Davidsdottir ( Crossfit Stodin ),
5 : Kristinn Holte ( Crossfit Oslo ),
6 : Nicola Simpson ( Crossfit Leeds ),

19 : Elise Labrunie ( Kulturefit ),
43 : Isabelle Derond ( French invictus team ),
50 : Virginie Henry ( French invictus team )

Énorme surprise Davidsdottir n’est pas sur le podium! Briggs, surement transcendée de concourir à la maison, remporte cette compétition.

Finale femme

 

x2_10ace35b

Masters hommes :
1 : Raymond Mc Lood ( Crossfit five ),
2 : Ingo Bensch ( Crossfit Mainz ),
3 : Drake Slady ( Crossfit Nuremberg )

Masters hommes finale

Masters femmes :
1 : Anna Waage ( Crossfit Bergen ) sans surprise tant elle a dominé la compétition,
2 : Nina Budgens ( Crossfit infinity ),
3 : Shelley Storm ( Crossfit Plymouth ),

13 : Françoise Mahier ( Crossfit Bordeaux )

Masters femmes finale

x2_10ace9f7

 

Commentaires »