London Throwdown – La finale

Il ne reste plus que 16 hommes, 12 femmes, 7 masters hommes et 5 masters femmes en course pour le titre. Côté français et belge malgré le beau parcours de nos athlètes, aucun n’a pu franchir le seuil du 7ème WOD!

WOD 7 :  3 rounds for time :

Ski ergomètre 300 m,
10 alternating pistols,
5 power clean 100/60 kg (90/50 kg en masters)

Time cap 10′

Nouvelle sélection à la fin de ce WOD :  il ne restera que 9 hommes, 9 femmes, 5 masters hommes et 4 masters femmes. Les scores seront de nouveau remis à 0. L’épreuve est originale : il s’agit de faire 300 m à l’aide dans concept 2 mais en reproduisant le mouvement de poussée du ski de fond…

Individuels hommes : Phillip Kesketh l’emporte en 5’57 devant Steven Fawcett 6’16 et Nick Rouse 6’21. Andy Edwards 6’30, Martin Roes Nielsen ( 7’10 ), Leigh Bevan ( 7’15 ), Paul Emmons ( 7’17 ), Alec Harwood ( 7’44 ), Gregor Shregle et Lee Howe ( 7 ’45 ) sont ex-aequo à la 9ème place. Pour Matthia DMC Balella ( 8’05 ) et Stuart Trees ( 8’07 ) la compétition s’arrête aux portes du WOD 8.

WOD 7 hommes

Individuelles femmes : Katrin Davidsdottir prend la première place de ce WOD en 6’05, précédant de peu Samantha Briggs ( 6’10 ) et Drofin Hilmarsdottir ( 6’11 )  la lutte promet d’être intense pour le titre, d’autant que Martin Barbaro ( 6’18 ) n’est pas loin ! Ça passe également pour Hyley Knowles ( 6’37 ), Camilla Salomonsson ( 6’59 ), Andrea Ager ( 7’01 ), Nicola Simpson ( 7’03 ) et Kristin Holte ( 7’12 ). Essi Koskinen ( 7 ’17 ), Crystal Bold ( 7’30 ) et Rachel Blumberg ( 7’34 ) échouent d’un souffle et ne prendront pas part au WOD 8.

WOD 7 femmes

Masters hommes : Ingo Bensh l’emporte en 7’55 devant Gareth Dooty 8’21, Bill Robbs prend la troisième place en 8’46, Raymond Mc Lood ( 8’52 ) et Dreck Sladky ( 9’26 ) passe également le cut. Pour Gerd Corvers pourtant en tête au général avant la remise à 0 des scores et Stephen Jefferies la compétition s’arrête là.

Masters femmes : Anna Waage continue à dominer la catégorie et remporte ce WOD en 6’39 largement devant Kim Klaussman 7’12, Nina Bugden et Shelly Storm sont ex-aequo en 7’49. Maria Blumenthal ne parvient pas à finir ce WOD et est éliminée.

WOD 7 masters

WOD 8 : For time :

12 – 9 – 6
Deadlift 140/90 kg (140/80 kg en masters),
Deficit HSPU (HSPU en masters)

Time cap 10′

Dernière étape avant le WOD final où 6 hommes, 6 femmes, 3 masters hommes et 3 masters femmes d’affronteront pour le titre!

Individuels hommes : Martin Roes Nielsen prend la première place en 2’44 devant Nick Rouse ( 3’12 ) et Steve Fawcett ( 3’18 ). Alec Harwood ( 5’09 ), Gregor Shregle ( 6’40 ) et Andy Edwards ( 7’37 ) gagne également le droit de disputer la finale. Phillip Kesketh ( 9’21 ), Paul Emmons ( 9’28 ) s’arrêtent aux portes de la finale.

Individuelles femmes : Martina Barbaro toujours bien classée jusque là, remporte ce WOD en 3’43, Katrin Davidsdottir assure la 2ème place en 4’27 devant Kristin Holte 4’36. Nicola Simpson ( 5’04 ), Samantha Briggs ( 5’05 ) et Andrea Ager ( 7’50 ) disputeront également la victoire finale. Pour Camilla Salomosson ( 7’58 ), Drofin Hilmarsdottir ( 11′ ) et Hayley Knowles ( 50′ ) c’est la fin de la compétition.

fvfvsz10

Masters hommes : Ingo Bensh l’emporte à nouveau en 8’45 devant Raymond Mc Loon ( 11’20 ) et Drake Sladky ( 15’40 ). Parviendra-t-il également à gagner le dernier WOD? Gareth Dooby ( 18′ ) et Bill Robbs ( 22′ ) ne participeront pas à la grande finale.

Masters femmes : Anna Waage continue sa domination elle finit en 4’54 et est la seule à finir sous le time cap! Kim Klaussman et Shelley Storm avec un temps de 20′ accède à la finale, Nina Budgen avec 21’40 prend la 4ème place de cette compétition.

WOD 8 masters

 

WOD 9 : 3 rounds of :

14 thrusters 60 / 40 kg (60/35 kg en masters),
7 bar muscle-ups (chest to bar pull-ups femmes)
puis Sled pull 100 / 70 kg, 50 m

Time cap 10′

Classement hommes :

1 : Nick Rouse ( Crossfit Thames ),
2 : Andy Edwards ( Dragon Crossfit ),
3 : Steve Fawcett ( Crossfit RMC ),
4 : Alec Harwood ( Crossfit Bath ),
5 : Martin Roes Nielsen ( Spartan Mentality Crossfit ),
6 : Gregor Schregle (Crossfit Rhein-Necklar )

13 : Yohann Gigord ( Kulturefit ),
22 : Matthieu Montès ( Reebok Crossfit Brussels ),
37 : Patrick Mochen ( French invictus team ),
46 : Florent Paillasson ( Crossfit Lyon ),
56 : Yvan Gegout ( French invictus team ),
68 : Christophe Besnard ( French invictus team ),
77 : Dorian Petitot ( Crossfit Montpellier ),
87 : Frederic Zitter ( Crossfit Montpellier ),
95 : Clement Giraud ( Crossfit Originals Addicts ),
96 : Hocine Khiar ( Crossfit Bordeaux ),
97 : Reunan Delannoy ( Crossfit Accrosport ),
105 : Marvin Nauche ( Crossfit Montpellier ),
130 : Cédric Courage ( Crossfight)

Finale homme

 

x2_10acdd53

Individuelles femmes :
1 : Samantha Briggs ( Crossfit black five ),
2 : Andrea Ager ( Project Agerbomb ),
3 : Martina Barbaro ( Crossfit Forgevia ),
4 : Katrin Davidsdottir ( Crossfit Stodin ),
5 : Kristinn Holte ( Crossfit Oslo ),
6 : Nicola Simpson ( Crossfit Leeds ),

19 : Elise Labrunie ( Kulturefit ),
43 : Isabelle Derond ( French invictus team ),
50 : Virginie Henry ( French invictus team )

Énorme surprise Davidsdottir n’est pas sur le podium! Briggs, surement transcendée de concourir à la maison, remporte cette compétition.

Finale femme

 

x2_10ace35b

Masters hommes :
1 : Raymond Mc Lood ( Crossfit five ),
2 : Ingo Bensch ( Crossfit Mainz ),
3 : Drake Slady ( Crossfit Nuremberg )

Masters hommes finale

Masters femmes :
1 : Anna Waage ( Crossfit Bergen ) sans surprise tant elle a dominé la compétition,
2 : Nina Budgens ( Crossfit infinity ),
3 : Shelley Storm ( Crossfit Plymouth ),

13 : Françoise Mahier ( Crossfit Bordeaux )

Masters femmes finale

x2_10ace9f7

 

Julie

Développeuse d'applications e-commerce le jour, coach d'haltérophilie la nuit. C'est en partageant mes passions que je fais d'incroyables rencontres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.