Interview de Rich Froning Junior

25 avril 2012 0

Traduction d’un interview de Rich Froning Jr, que le magazine Sweat Rx a pu rencontrer il y a quelques semaines. Vous pouvez aussi retrouver l’interview de Camille Leblanc-Bazinet traduit la semaine dernière, en suivant ce lien.
Deux interview assez opposés, tant la mentalité des deux athlètes est différente. A vous de juger.
Bonne lecture !

 

[SUPER] RICH FRONING Junior

Vainqueur des « Reebok CrossFit Games » en 2011, et titré du « Fittest man on Earth », Rich nous parle de son avenir, de sa famille et de son combat pour les championnats de 2012.

Je ne peux pas voir sa cape, ou la signature de Superman, le « S » sur son torse, mais Rich Froning Junior me rappelle définitivement quelqu’un. Vous savez ? Plus rapide qu’une balle, plus puissant qu’une locomotive et sautant sur un immeuble (bon ok, juste une box) en un seul bond…

Vainqueur des « Crossfit Games Reebok 2011 », Froning Jr, 24 ans, est indéniablement un sérieux compétiteur, et il est évident que son corps reflète la perfection (esthétique et force), mais malgré tout, il dégage une attitude étonnamment calme pour un homme titré du « Fittest man on Earth ».

Mesurant 1m78, et bien que physiquement parfait, sa masse ne fait pas trop imposante, et sa « nature tranquille » révèle une certaine confiance, mais sans orgueil. C’est impressionnant aussi, quand on enlève son titre et les 250 000 $ qui vont avec, de savoir qu’il a gagné ce concours après seulement deux ans d’entrainement au CrossFit.

Après avoir été témoin des sessions d’échauffement où il travaillait les tractions, pompes, squats, snatchs, bench press, deadlift…et la liste ne s’arrête pas là, le tout à des vitesses folles, je lui ai demandé comment, et où tout a commencé.

« J’ai toujours fait du sport, et j’adorais les activités physiques » dit-il. « Mais quand j’ai passé mon baccalauréat, en matière « Science des Exercices Physiques », un de mes professeurs, dont la spécialité était la « Force et Condition » à l’Université du Tennessee, m’a montré des vidéos sur le CrossFit et m’a suggéré d’essayer. Et c’est ainsi que mes cousins et moi-même, avons commencé cette discipline en 2009, avec des objets pris dans la grange de mon père en guise de matériel. »

C’est cette recette, mise en place dans une ferme de Cookeville, dans le Tennessee, qui a permis de poser les bases pour ce futur champion. « Le CrossFit est le programme de Fitness de la vraie vie ! » affirme-t-il, « car il combine des mouvements de force, de gymnastique, de course, de vélo, de rameur, de nage – C’est une gamme complète de toutes les activités du Fitness réunies dans un seul programme. C’est un peu comme la plupart des sports de compétition, vous essayez toujours de faire mieux et de comparer vos résultats avec ceux des autres – Donc, finalement, il y a bien un but, au-delà de juste faire des sessions de travail, et c’est ce que j’aime. »

Alors qu’il commençait un nouveau régime d’entrainement, Froning Jr réalisa rapidement qu’il avait le niveau qu’il fallait pour attaquer le CrossFit à un niveau sérieux. « On a commencé à comparer nos propres records à ceux des MetCons officiels. On a remarqué que certaines de nos performances étaient très bonnes. On a donc décidé de se rendre aux qualifications, et nous avons réussi à nous qualifier pour les régionales en finissant dans le TOP15. Et tout a démarré de là ! »

Dès lors, Froning Jr n’a fait que monter en puissance – première place aux qualifications 2010 des épreuves de CrossFit de Deep South, première place aux épreuves régionales 2010 de Dirty South, et deuxième place aux CrossFit Games 2010, avant de gagner le titre ultime en 2011.

Mais notre superhéros confesse qu’il a également un point faible (tel la Kryptonite pour Superman ). « Je n’aime pas tout ce qui doit être fait sur une longue distance. » dit-il avec humour. « Encore moins la course….Mais je le fais. Tout ce que je n’aime pas, je me force à le faire en ignorant mes faiblesses. »

Quand on l’entend dire des choses pareilles, on arrive à reconnaitre le superhéros qu’il est au milieu du commun des mortels. En fait, il est le « mantra » de tout champion. Il en arrive à nous faire croire que nous avons tous en nous le potentiel de gagner, d’obtenir cette grandeur qui semble toujours être à notre portée. Et Froning Jr, avec sa modestie sans fin, nous en offre la possibilité.

« La force mentale surpasse le physique, et de loin. Il y a des gens qui sont mieux bâtis que moi physiquement, mais vous devez être capable de dépasser vos limites quand vous êtes sur le point de vouloir abandonner, quand vous pensez que vous ne pouvez pas faire plus » affirme-t-il. « L’aspect mental est énorme. »

Sa volonté de fer et sa puissance mentale, qu’il arrive à tirer du fin fond de son esprit, sont comme un Insigne où est inscrit « Honneur » qu’il porte fièrement sur sa poitrine.

« Je suis vraiment fier de mon chemin, » explique-t-il, sentiment renforcé par la croix qu’il s’est fait tatoué sur le dos et le « Galatians 6:14 » tatoué sur sa hanche.

« Dernièrement, pendant les CrossFit Games, j’ai fait tatoué des versets de la Bible sur mes pieds – Evangile de Mathieu 27:17:56 – lequel parle de la Crucifixion du Christ, donc quand je commençais à fatiguer et à me sentir un peu faible, je regardais vers mes pieds et je me disais : ‘Ce que j’endure ici n’est rien comparé à ce que Jésus a subit quand il était parmi nous’. Moi, je trouve que c’est une grande motivation. »

Pour Froning Jr, il y a un autre élément essentiel qui lui donne son envie de faire du CrossFit. « Il est évident que pratiquer cette discipline vous rend physiquement plus fort, mais il y a également un grand sens de solidarité et de rassemblement dans les salles, les gens travaillent ensemble leur mouvements ou en binôme, et c’est ainsi que vous développez les grandes amitiés. »

« C’est un sport individuel, mais pas vraiment en fait, parce que vous ne pouvez pas vous entrainer tout seul. Je m’entraine tous les jours, même plusieurs fois par jour, et j’ai besoin d’être entouré par des gens qui vont m’aider à repousser mes limites. »

En effet, comme il le dit, aucun homme n’est une ile isolée, et Froning Jr reconnait avec gratitude que sa famille l’a beaucoup encouragé. « Ma famille est un soutien énorme pour moi. Mes cousins m’accompagnent en compétition et ma mère fait du CrossFit de temps en temps. Mes parents m’ont beaucoup influencé quand j’étais plus jeune, parce qu’on avait jamais le temps de se reposer à la maison, il fallait toujours faire quelque chose dehors. »

Bien que sa femme ne fasse pas de compétition, elle lui a démontré son soutien sans limites, et plus encore, récemment l’année dernière, quand le couple s’est marié un mois avant les « CrossFit Games ».

« On a du reporter notre lune de miel, » avoue-t-il. « Mais elle a tout de suite accepté, elle sait que c’est devenu mon travail – Donc j’arrive à rester concentré sur mes objectifs, et elle, aime m’observer pendant les compétitions. »

Avec les Games de 2012 qui arrivent, Froning Jr est confiant. « Mon but est de gagner encore une fois les jeux cette année, et j’ai un bon pressentiment, » dit-il en souriant.

« Vous devez vous amuser. Vous ne pouvez pas vous mettre trop de pression. Avec le CrossFit, vous ne savez jamais ce qui peut arriver, c’est déjà assez éprouvant pour les nerfs, c’est pour ça qu’il faut tout mettre de coté et simplement foncer. »

Qui donc pourrait arriver à lui donner du fil à retordre ? Il nous désigne Graham HolmBerg, le champion des CrossFit Games en 2010 qui est maintenant un de ses amis proches.

« Graham est un concurrent sérieux, » nous dit Froning, il suffit d’observer quelques performances de Holmberg, comme le regarder faire des Clean & Jerk à plus de 113 Kgs.

Il nous concède aussi que Dan Bailey, qui a fini 6ème l’année dernière, est un de ceux à surveiller en 2012. « Il habite actuellement avec nous car il est en attente de son diplôme à l’Université du Tennessee. Donc, on s’entraine ensemble, mais ce n’est pas une compétition, parce que nous essayons toujours d’une part, de nous améliorer, et d’autre part, de faire mieux que les autres, c’est notre but principal. »

Et quand Froning Jr entend qu’il est une inspiration pour d’autres athlètes, il nous répond humblement, « Tant que je continuerais à tout donner, j’espère que ça motivera les autres. »

En fin de compte, Froning Jr fait partie intégrante du mouvement CrossFit qui balaye l’horizon sportif et ses meilleurs athlètes, toutes disciplines confondues.

« J’espère que le Crossfit continuera de prendre rapidement de l’importance, » nous confie-t-il. « Je pense que tout le monde devrait en faire. »

Quand on lui a demandé de nous donner un mot et seulement un pour nous décrire son état d’esprit en vue des CrossFit Games de cette année…. ? « Prêt » nous a-t-il répondu, sans hésitation, avec un sourire vainqueur.

Et alors que j’aurais pu être accusé d’avoir eu un coup de coeur pour Froning Jr dans la courte période où j’ai eu à l’interviewer, je pense que c’est ici une marque de gentilhomme (qui m’a serré la main, m’a regardé droit dans les yeux et m’a fait répéter mon nom car il ne l’avait pas entendu au milieu de la cacophonie provoquée par les poids de 90kg et + tombant sur le sol) d’atteindre un tel succès et de le porter si bien. Ou peut-être est-ce juste le calme du Sud qui le rend si gentil, poli et appréciable; mais quand il nous fait la démonstration de ses super-pouvoirs, enchainant son WoD et battant par la même occasion son record personnel, j’aimerais qu’il soit là (même si je ne pourrais pas l’aider) pour déjouer les plans de ‘Lex Luthor’.

Source: http://issuu.com/sweatrxmag/docs/sweatrx_spring_2012

Traducteur: GhoSt222

Commentaires »