2013 CrossFit Invitational

Julie 29 octobre 2013 2
2013 CrossFit Invitational

Cette édition est présentée par Rory MCKernan et Annie Thorisdottir.

presentateurs

Nous verrons s’affronter pas moins des 6 meilleurs athlètes des Etats-Unis et les 6 meilleurs athlètes du reste du monde.

A la grande différence des Games, ce n’est pas une compétition individuelle, auxquelles ils sont habitués. L’esprit d’équipe et la communication seront la clé de la réussite sur les épreuves du CrossFit Invitational.

Team USA

TeamUSA

Nous rappelons que les hommes de la team USA ont tous été sur le podium des CrossFit Games cette année, Ben Smith 3ème, Jason Kalipa 2nd et le premier, Rich Fronning, a été sacré champion pour la troisième année consécutive.

Chez les femmes, Talayna Fortunato a pris la 5ème place, Valérie Voboril a été 3ème et Lindsey Valenzuela deuxième. Elles  font de leur équipe  les stars du CrossFit.

Team World

TeamWorld

Pour les hommes, Frederic Aegidius est le 3ème des Regionals d’Europe, Albert Dominique-Larouche 1er des Regionals Canada East, enfin, Chad Mckay 2nd des Regionals d’Australie. Ils sont respectivement  15ème 12ème et 11ème des CrossFit Games 2013 à 200 points derrière leur concurrents !

Quant aux femmes, elles sont les meilleures de leur régions respectives : Kara Webb a fini 1ère des Regionals d’Australie (12èm des Games), Camille LeBlanc-Bazinet 1ère des Regionals Canada East (16ème), pour terminer, Samantha Briggs est la championne en titre des Reebok CrossFit Games 2013 !

Leur capacité à travailler ensemble suffira-t-elle à rattraper les performances individuelles de leur adversaires ?

WOD 1

Il s’agira d’un Jackie en team de 2, mixte.

Rameur 1000m 
50 thrusters 20kg
30 tractions

Il y aura donc 6 équipes de 2 athlètes. La première team gagnera 6 points, la deuxième 5 points, …, la dernière 1 point.

jackie Femmes

Les femmes doivent d’abord terminer leur WOD avant que les hommes ne prennent le relais.
Leur course en rameur est très serrée, La première à sortir est Samantha Briggs en 3’49, suivi de prés par Kara Webb sa coéquipière. Elles sont immédiatement rejointes par Talayna Fortunato et le reste de son équipe.

Les thusters sont réguliers et les filles de la Team World semblent se caler sur le rythme de Briggs, la détermination se lit sur leur visages. Les tractions se font d’une seule traite pour les filles qui sont au coude à coude et Talayna qui accélère pour repasser devant Kara Webb. Briggs est la première  arrivé en 5’59 suivi dans la seconde par Fortunato puis d’une seconde encore par Webb, seule Valérie Voboril a dû couper sa série et à fait perdre 22 précieuses secondes à Jason Kalipa qui la relaie sur le rameur.

Encouragement

Les places se comptent donc à la seconde près, les hommes vont devoir faire la différence. Jason Khalipa a établi un record sur ce WOD de 5’04 aux Regionals, réussira-t-il à remonter ? Les filles de la World Team ne laissent pas leur garçons seuls, elles sont là à les pousser pour qu’ils ne lâchent rien.

Le rythme est plus soutenu, Larouche est le premier à sortir quasi ex æquo avec Rich Froning en 3’20 les derniers à les rejoindre sont Khalipa et Smith. La bataille est rude puisque Rich Froning termine le WOD en 5’13 suivi 2 secondes plus tard par Larouche. Fréderic Aegidius arrive 1/4 de seconde avant Smith en 5’35 et Jason Khalipa ferme la marche et  ne démérite pas car il termine en 5’19 plus ses 22 secondes de retard.

jackie Hommes

La Team World exulte de joie ! Battre l’équipe USA dès le début des hostilités booste leur moral !

jackie Fin

1) USA Talayna Fortunato & Rich Fronning : 11’11,4
2) WORLD Samantha Briggs & Albert Dominique-Larouche : 11’13,8
3) WORLD Kara Webb & Frederic Aegidius : 11’31,0
4) USA Lindsey Valenzuela & Ben Smith : 11’31,3
5) WORLD Camille Leblanc-Bazinet & Chad Mckay :11’34,4
6) USA Valerie Voboril & Jason Khalipa : 11’39,0

WORLD : 5 + 4 + 2 = 11
USA : 6 + 3 + 1 = 10

WOD 2 et 3

Le WOD 2 verront s’affronter les femmes (3 contre 3), et le WOD 3 ce sera les hommes qui s’affronteront. Ces deux wods donneront 3 points chacun à l’équipe gagnante.

15 dumbbell burpee box jumps (32kg/24kg) Le torse des athlètes doivent toucher le sol en même temps
30 deadlifts à deux (265/183kg)
30 overhead squats (102kg/61kg; chaque athlète peut faire 10 réps par série, et chcun doit faire au moins une rép par série)
15 muscle-ups chacun

Femmes

Ce Wod s’annonce très difficile. Les filles sont fatigué du premier WOD et chaque répétition à ce niveau compte. Voboril continue dans sa lancé, elle se prend à plusieurs reprise les pieds dans la box, trébuche à cause de la fatigue. Elle n’arrive pas à suivre le rythme de son équipe. L’équipe World prend un peu d’avance au détriment d’une bonne exécution. Elle découpe les lourds soulevés de terre en séries de trois. Les filles de la team USA ont l’air moins désavantagées par le poids et optent pour des séries de 5 répétitions avant de changer de binôme.

WOD2FMilieuRouge

La tactique des rouges s’avère cependant plus longue puisqu’elles fatiguent plus vite encore. Alors que les féminines du reste du monde continue à être ingénieuses elles ne reposent pas la barre à terre pour faire les OverHead Squats ! Deux filles servent de rack lorsque la troisième prend place pour squater. Elles prennent ainsi 20 répétitions d’avance et attaquent les muscle-up pendant que les Américaines se passent la barre dos à dos.

WOD 2 Féminines Milieu Blanc

Les rouges font une belle remontée mais ce ne sera pas suffisant pour rattraper leur retard même en ayant commencé les muscle-up. Leurs concurrentes auront terminé en 10’21. Plu 3 points pour la World Team.

WOD2 Féminines Fin

Hommes

Wod 2 Hommes Debut

Pendant ce temps les garçons se préparent, ils ont l’air plus en forme que les filles. Lorsque le départ est donné, ils sont tous très calmes et aucun ne faute sur les box. Ils sont tous très synchro et arrivent en même temps sur les soulevés de terre. C’est difficile mais ce n’est pas insurmontable de soulever plus de 260 kg à deux !

Wod 2 Hommes Milieu

Avec eux c’est beaucoup plus rapide, très efficace. Des séries de 5 au deadlilft, des séries de 10 aux Overhead Squat. Froning, Khalipa et Smith sont meilleurs que leurs adversaires et avancent plus vite, ils adoptent également le même changement de barre lors des OHS que les filles de la Team World. Ils ont 10 répétitions d’avance et les conservent sur les muscles-up.

Wod 2 Homme Fin

Ils auront terminé le WOD 2 en 7’57, les garçons de la  World Team, dans l’esprit du CrossFit, terminent aussi leur WOD en 8’27.

Le score est toujours très serré et encore en faveur de la WORLD TEAM d’un point.

WORLD : 11 + 3 = 14
USA : 10 + 3 = 13

WOD 4

max clean (épaulé)

Plateau 2 points WOD 4

Avant le WOD, le coach de chaque team devra choisir une paire qui s’affrontera pour 2 points, une autre pour 3 points, et la dernière pour 4 points. Il faudra bien connaître les forces et faiblesses de chacun !

Le premier battle opposera Camille Leblanc-Bazinet & Frederic Aegedius à Valérie Voboril  & Jason Khalipa pour 2 points. Chaque athlète a 3 tentatives pour réaliser le maximum à l’épaulé. C’est très original d’avoir mis les concurrents les uns en face des autres deux à deux pour l’épreuve, c’est une composante difficile à gérer de devoir regarder son adversaire dans un effort aussi bref  et important.

Camille Leblanc-Bazinet 

& Frederic Aegedius

Valérie Voboril 

& Jason Khalipa

93 kg – 205 lbs

300 lbs – 136 kg

79,5 kg – 175 lbs

315 lbs – 143 kg

95,5 kg – 210 lbs

300 lbs – 136 kg

84 kg – 185 lbs

335 lbs – 152 kg

100 kg – 220 lbs

300 lbs – 136 kg

88 kg – 195 lbs 

345 lbs – 157 kg

Wod 4 Manche 1

1er essai : La première barre est facile pour Khalipa c’est une formalité, Voboril refuse la flexion et la passe plutôt bien en power. Agedius tirera trop en avant et sera déséquilibré. Rater une première tentative c’est dur pour le mental mais Camille le soutient bien et réussi sa tentative.

2em essai : Khalipa a rajouté 10kg, dans un hurlement sa barre remonte très vite. Valérie nous épaule debout la suivante complètement cambrée vers l’arrière. Frederic malgré un saut en avant et quelque pas avec la barre retombe devant lui, Leblanc-Bazinet continue sa gamme toujours très proprement.

3em essai : La dernière est difficile pour Jason mais la barre monte inexorablement à 157 kg. La suite pour Valérie était prévisible: la barre n’est absolument plus verrouillée et rien ne l’empêche de glisser le long de sa poitrine. C’est la dernière chance pour Aegidius de réussir son tirage,  il tire un peu plus ses épaules vers l’arrière et enfin peu récupérer sa barre bien stable pour la remonter. Camille veut faire la différence aux points il y en a 20 à combler, elle reste presque bloquée en bas de son épaulé en flexion  mais réussi à remonter le score à 5 kg en dessous de leurs adversaires.

USA = 530 lbs
WORLD = 520 lbs
La Team USA remporte donc les 2 points de la première manche malgré toute la volonté de Camille et Frederic

Kara Webb

& Chad Mckay

Talayna Fortunato

& Ben Smitth

95,5 kg – 210 lbs

305 lbs – 138,5 kg

82 kg – 180 lbs

315 lbs – 143 kg

98 kg – 215 lbs

325 lbs – 148kg

91 kg – 200 lbs

335 lbs – 152 kg

100 kg – 220 lbs

345 lbs – 157 kg

100 kg – 220 lbs

360 lbs – 163,5 kg

Wod 4 Manche 2

Le premier tour se passe bien, aucune difficulté n’est à signaler. Au deuxième tour, on sent que Smith force mais cela reste très dynamique, Fortunato à sa suite peine plus, on la sent en difficulté. Pour Mckay cela se passe a merveille, pour Kara Webb aussi même si la réception est un peu rude.

Dernier tour : Ben Smith se place bien sous la barre mais se laisse écraser par les 12kg de plus qu’il a ajouté, Talayna effectue son tirage mais n’y croit pas, elle n’essayera pas de l’épaulé, elle à l’air épuisée. La série noire continue et Chad après avoir épaulé, plie et laisse sa barre tomber en avant. Dernière barre pour Kara Webb, son équipe semble avoir 2,5 kg d’avance, cette barre est pour elle, celle des 100 kg, elle explose de joie.

USA = 535 lbs
WORLD = 545 lbs
Le deuxième plateau est remporté par la Team World : +3 points

Samantha Briggs

& Albert Domique-Larouche

Lindsey Valenzuella

& Rich Froning

84 kg – 185 lbs

305 lbs – 138,5 kg

98 kg – 215 lbs

315 lbs – 143 kg

88,5 kg – 195 lbs

315 lbs – 143kg

102 kg – 225 lbs

340 lbs – 154,5 kg

93 kg – 205 lbs

340 lbs – 154,5 kg

111,5 kg – 245 lbs

 360 lbs – 163,5 kg

Wod 4 Manche 3

1er tour : Larouche commence les genoux rentrent un peu en dedans mais pas de difficulté, Samantha Briggs commence avec la ferme volonté de l’épaulé debout, vu son dos rond au départ et son gainage pendant toute la compétition, il est possible qu’elle ne puisse pas résister lors d’un squat clean. Rich et Lindsey répondent présents et valident.

2em tour : Larouche ne bronche pas plus avec 5 kg rajouté, Briggs s’énerve et épaule encore une fois debout mais en faisant un écart plus grand. Les rouges n’ont toujours aucun soucis.

Dernier tour : Larouche ne s’est pas battu lors de la remontée avec 10 kg supplémentaires et à sa première difficulté a abandonné. Briggs, elle, est totalement différente, elle effectue cette fois un épaulé en flexion et malgré son dos rond et cette chute vers l’avant arrive à redresser 93 kg dans un ultime effort.
Nous ne voyons pas la dernière tentative de Rich Froning à 163,5 kg mais vu la tête de Chad Mckay et la déception du public, on dirait que ce n’est pas concluant. Tant pis, Lindsey va montrer à tous qu’elle est la plus forte en remontant en serrant les dents la dernière barre à 111,5 kg soit un bond de 10 kg !

USA = 585 lbs
WORLD = 520 lbs
Le plateau à 4 points est remporté haut la main par le duo Froning et Valenzuela !

Classement intermédiaire :

WORLD :  14 + 3 = 17
USA : 13 + 2 + 4 = 19

WOD 5

Ce wod vaudra 7 points »

30m marche sur les main 
60 thrusters avec le worm
30m de fentes marchées avec fat bar au dessus de la tête (75kg/45kg)

Avant le départ la Team World se concerte pour trouver la place de chacun sur chaque agrès. La ligne de départ de la marche sur les mains est de l’autre coté de la salle. Camille est dans son élément et permet à ses coéquipiers d’avoir de l’espace pour avancer. Les rouges s’entassent mais parviennent à prendre la tête grâce aux chutes répétées de Samantha Briggs.

Wod 5

Ce n’est pas pour longtemps car une fois le Worm sur les épaules ils sont un peu plus rapides que les rouges, surtout plus synchrones et moins patauds. Il y aura plus de pauses faites par les USA en reposant les rondins à terre, parfois sur la fatigue de Voboril et d’autre sur la demande du coach qui continue également à leur donner un tempo qu’ils n’arrivent pas à prendre en tant que groupe. Cela permet à la Team World de les doubler plus sereinement même si une chute leur fait perdre une dizaine de répétition d’avance.

Kara Webb lance la marche en fente bien déterminée à emmener son équipe à la victoire. La douleur se lit sur les visages. Elle effectue les 3/4 du trajet lorsque Rich Froning prend la tête de son équipe. Les blancs s’essoufflent, font des pauses. Rich rattrape très vite Camille en seconde position, son équipe forme un groupe compact derrière lui.

Franchissent la ligne d’arrivée les athlètes des deux équipes en quinconce, le score est serré seulement 2 places d’écart. Voboril n’en peut plus, Elle est à la traîne, ses pauses se multiplient et elle n’arrive plus à garder sa barre au dessus de sa tête, chute plusieurs fois quand les 2 dernier de la Team World sont sur le point de franchir la ligne.

Chad Mckay après avoir lâcher sa barre devant la ligne, la franchit et la Team World est alors gagnante de la rencontre !
Samantha Briggs ne laisse pas ses coéquipier fêter la victoire avant d’avoir soutenue Valérie Voboril jusqu’à la fin. Tout le monde est là, le public l’encourage aussi.

Vainqueurs

Le speaker annonce d’une voix tonitruante le sacre de l’équipe World qui se voit remettre un trophée et du champagne que les filles n’ont aucun mal à ouvrir et à boire sans verre !

La bataille a été serrée mais leur esprit d’équipe, leur constance et leur capacité à croire en eux à permis de réaliser leur but, battre l’équipe composé des meilleurs mondiaux en usant d’autres armes que leur physique.

2 Commentaires »

  1. jinnbreizh22 30 octobre 2013 at 18 h 12 min - Reply

    merci pour ce récit, vu en anglais sur crossfit store,sportivement jinnbreizh22

  2. tontonturbo 14 novembre 2013 at 10 h 39 min - Reply

    Super récit de la compétition!!!

Commentaires »