Présentation du Girevoy – Le Sport des Kettlebells

10 avril 2012 3
Présentation du Girevoy – Le Sport des Kettlebells

Stéphane Dauvergne (fondateur de l’association française de Girevoy sport) et Julien Pelissero (co-fondateur du site Animaltraining) ont accepté de nous présenter le Girevoy, sport encore méconnu en France, dont nous utilisons pourtant l’outil principal « chaque jour » dans nos entraînements de Crossfit: la Kettlebell.

Présentation de Stéphane Dauvergne

Stéphane «Dogman», président de l’AFGS, représentant de l’international Girevoy sport fédération en France. Premier français a avoir fait un championnat du monde, et premier français a avoir amené le marathon Girevoy sport en France.

Palmarès: champion d’Italie 2011, 2ème au Trofeo ASI en 2011, vice champion de Biélorussie en 2012 , recordman de Biélorussie dans la catégorie des moins de 70kg en 2012, meilleur marathonien de France, d’Italie et de Biélorussie dans la catégorie des moins de 70 kg depuis 2010, 3ème au championnat d’Italie 2010, vainqueur des olympiades en 2011.
Premier français a avoir sorti un dvd sur l’utilisation des kettlebell, en collaboration avec Oleh Ilika et Steeve Pascual.
Instructeur iukl 2 (Intarnationnal Union of Kettlebell Lifting), iksa 2 (Internationnal Kettlebell Strenght Academie).
Instructeur level 1 fédération italienne de ghiri sport.

J’ai commencé par le karaté a 14ans, je suis devenu ceinture marron. Par la suite, j’ai fait 3 ans de boxe thai, puis suite à un accident, j’ai stoppé le sport pendant un an. Ensuite j’ai repris en boxe anglaise pendant 7ans, où j’ai surtout été le sparring de champions tels que Karim Netchaoui (champion France pro en super léger) et Laurent Faubel (champion d’Europe). J’ai également eu quelques combats.

Puis il y a 6 ans et demi, j’ai découvert les kettlebells a travers Youtube.

Terminologie et Historique

Le girevoy sport est le sport de la girya, ou autrement nommée kettlebell.
La kettlebell est l’objet utilisé dans ce sport. C’est un corps massif avec une poignée qui a la forme d’un arc fermé.
Le sens de “girya” que nous connaissons aujourd’hui, est mentionné dans les dictionnaires russes, depuis 1704 (PA Cherkih, 1994), et «emprunté» du perse (Gera qui signifie poids, peser, difficile).
Le girevoy donne des sensations qui feraient penser à un croisement entre haltérophilie et arts martiaux.
Une girya a une masse de 16kg, 20kg, 24kg, 28kg, ou 32kg. On doit ces masses à une unité de mesure: le poud ou pood en anglais. Un poud est environ égale à 16,38kg. Cette unité de mesure à été surtout utilisée en Russie, Biélorussie et en Ukraine.

La girya a été utilisé dans la Grèce antique pour le développement des muscles et des démonstrations de force olympique.
Une telle utilisation a perduré tout au long du Moyen Age.
De 1870 à 1880, le docteur V. Kraïevsky de Saint-Pétersbourg a rassemblé toutes sortes d’informations sur la culture physique et le développement du sport durant ses voyages à travers l’Europe. Son objectif était d’améliorer la santé et le bien-être à travers la culture physique. Il a introduit des exercices avec haltères et kettlebells. En 1885, Il est le premier à ouvrir un centre de formation. Dix ans plus tard, suivant l’exemple de Kraïevsky, un autre médecin (EFGarnich-Garnitsky) ouvre un club d’athlétisme à Kiev, en Ukraine. Les membres de l’établissement sont des lutteurs et des gymnastes.

Pendant l’époque soviétique, le sport Girevoy se propage rapidement dans les zones rurales, dans les usines, chez les étudiants, et dans l’armée et la marine. Une anecdote circule et raconte que la kettlebell viendrait de l’armée, et ne serait qu’un boulet de canon auquel on aurait soudé une poignée.

En 1948, la première compétition de girevoy a été suivi par 200.000 personnes. Dès lors, les kettlebells sont passé d’utiles pour le conditionnement physique en général à un véritable sport. Les besoins spécifiques de ce sport conduiront à la kettlebell moderne, qui fait son apparition dans les années 60.
L’histoire moderne de GS commence en 1962 avec l’unification des règles.
En 1974, la GS a été officiellement déclarée le sport ethnique de la Russie.

Une impulsion majeure pour le développement de la girya moderne, a été l’adoption en 1985 des règles à travers l’Ukraine et l’Union soviétique, en modifiant légèrement les
exercices, et en divisant les athlètes en cinq catégories de poids: 60 kg, 70 kg, 80 kg, 90 kg, plus de 90 kg.
Depuis 1986, l’Ukraine accueille régulièrement des championnats URSS “Spartachiada Narodov URSS”, rassemblant différents jeux de sports, olympiques et autres.
Avec la chute de l’Union soviétique en 1992, est née la “Fédération internationale de Girya sport “, qui aujourd’hui réunit 30 pays à travers le monde, permet de transmettre la tradition sportive (une partie fondamentale du patrimoine culturel de l’Ukraine) de la Girya, et permet également l’adaptation des règles pour le développement de la discipline.
Le premier championnat du monde de kettlebell a eu lieu en 1993.

Règles et Épreuves du Girevoy sport

Les règles du Girevoy Sport sont simples.
Les mouvements sont : jerk (1bras), snatch, long cycle (clean and jerk).
Le poids des kettlebells diffère selon le sexe de l’individu:
Kettlebell hommes: 16kg, 20kg, 24kg, 28kg, 32kg.
Kettlebell femme: 8kg, 12kg, 16kg, 20kg, 24kg.

Il existe plusieurs type d’épreuves:

Marathon: Semi Marathon (30min), Marathon (60min) et Extrême Marathon (120min et +).

Lors de l’épreuve du Marathon G.S, il est possible de changer de bras aussi souvent que l’on souhaite, pour faire le plus de répétitions possible selon l’épreuve choisi (30,60,120min ou +).
Il est interdit de pauser la kettlebell sur l’épaule plus de 5 secondes pour se reposer (passé les 5 secondes, l’athlète se verra pénalisé de 5 répétitions en moins sur son score). Le repos dois être effectué en reposant le coude sur l’arrête iliaque du bassin, ou sur la ceinture lombaire, pour le jerk et le long cycle. Pour le snatch le repos se fait bras tendu au dessus de la tête.
Pour tous les mouvements, le changement de bras se fait à 2 mains avec un balancier unique selons les règles de L’IGSF (International Girevoy Sport Fédération).
Si l’athlète pose la kettlebell au sol avant la fin du temps requis, l’épreuve s’arrêtera pour lui , mais son score sera validé.
Ce sont les règles officielles (pour l’épreuve du marathon girevoys sport) de l’Association Française de Girevoy Sport (A.F.G.S).

Biathlon: Comporte deux parties de 10min chacune, et séparées l’une de l’autre d’une heure. Avec deux mouvement différents, double jerk et snatch 1 bras (avec 1 seul changement de main).

Sprint: Dure 3 minutes, et il faut exécuter le plus vite possible un mouvement au choix (jerk, snatch ou long cycle).

Long cycle: Durant l’épreuve, on exécute le mouvement appelé long cycle pendant 10 minutes (avec 2 kettlebells).

Triathlon: Dure 3 minutes, on exécute les trois mouvement en série sans temps de pause entre les séries. Un série dure une minute et s’exécute avec une kettlebell.

Apports du Girevoy pour le pratiquant

L’entrainement avec les kettlebell est polyvalent, il peut aussi bien convenir à une personne d’un âge avancé qu’à un sportif de haut niveau, à un amateur le week end qu’à un sportif professionnel (on a deja vu un pratiquant de 73 ans faire un marathon de 1 heure avec une kettlebell de 16kg). Il suffit de se renseigner sur le sujet pour remarquer la diversité des pratiquants. Chaque personne peut adapter la girya à ses attentes.
Ce sport respecte le corps des pratiquants, le Girevoy travaille tout le corps et n’est pas fondé sur l’isolement du muscle. Le corps travail comme un grand ensemble, un tout.
Le Girevoy développe de nombreux points: explosivité, endurance, renforcement des muscles stabilisateurs, coordination, reflexes, force, puissance, souplesse, amélioration du coeur et de la circulation sanguine.
Ce sport endurcie également le mental, face aux situations longues et douloureuses. Le Girevoy permet de garder le contrôles de ses nerfs et renforce la confiance en soi.

Le Girevoy en France


En France, sous l’impulsion de Stéphane Dauvergne, le GS prend son essor via l’ouverture d’écoles et le développement de rencontres. Favoriser le développement du GS en France, oui, mais pas à n’importe quel prix. Le respect des règles et techniques spécifiques à ce sport forment la base de cette approche. Stéphane, président de l’AFGS, transmet son savoir en formant des instructeurs, en charge ensuite de porter la bonne parole auprès de leur club respectif. La volonté d’amener le sportif au KB prendra du temps, mais ce formidable outil ne pourra que convaincre.
Amener ce sport au niveau d’une fédération française sera le prochain objectif de l’association. La volonté de ses représentants devra porter à la connaissance du grand public ce sport et l’afficher comme incontournable. Des pistes seront à étudier pour préciser une approche « fitness » de la discipline. Cette ouverture à tous sera indispensable pour amener le KB sur le devant de la scène sportive nationale.
La vague kettlebell va déferler sur l’hexagone durant les prochaines années. Il ne faut pas oublier que la vague a déja frappé d’autres pays, et que la Françe pourrait tirer son épingle du jeu grâce a des personnes qualifiées.

Si vous souhaitez vous mettre à ce sport, veillez à toujours commencer par une formation, afin d’acquérir les bases techniques, pour le respect du corps et la longévité de nos articulations. Seule l’AFGS en France a la possibilité et les connaissances pour transmettre la bonne méthode pour l’utilisation des kettlebell et la pratique du Girevoy sport. Voir le site internet pour trouver un instructeur qualifié près de chez vous.
Pour le moment, la seule école de Girevoy est à Lyon, et est dirigée par Steeve Pascual.
Oleh Ilika et moi même organisons régulièrement des stages en France pour développer la pratique de ce sport.

Au niveau du matériel, nous conseillons les kettlebells de compétitions pour Girevoy Sport, car le gabarit ne change pas selon le poids, donc pas de modification technique. De plus la poignée est adaptée à toutes les mains,  hommes et femmes.

Liens importants:

Site de l’AFGS
Forum de l’AFGS
Site de l’IUKL
Site de la Fédaration italienne de Girevoy
Chaine Youtube de Stéphane Dogman

3 Commentaires »

  1. coletti 15 mai 2013 at 11 h 48 min - Reply

    Pour quoi je ne peux pas aller sur le site AFGS????

  2. poozat 15 mai 2013 at 12 h 05 min - Reply

    Le site a changé d’adresse, il est accessible ici: http://www.afgs.fr/

    N’hésitez pas en cas de question!

Commentaires »