Quel avenir pour la communauté française de CrossFit ?

Benjamin 2 juin 2013 32
Quel avenir pour la communauté française de CrossFit ?




Certains d’entre vous avez peut-être déjà pu constater que nous apprécions aborder des sujets sensibles au sein de la communauté. C’est ce que nous souhaitons faire une fois de plus aujourd’hui face à une situation que nous voyons se dégrader depuis maintenant plusieurs mois.
Il est primordial pour que ce sport puisse continuer dans la sérénité son ascension en France que certains abcès soient crevés.

CrossFit, crossfit, affiliation, level 1, les mills/CrossFit, vidéos, pas vidéos, etc. Autant de polémiques qui sont en train de diviser la communauté profondément et de la mener à sa perte si les choses continuaient trop longtemps dans cette voie.
Laissons les avocats s’entre-tuer pour remporter leurs procès, et concentrons nous sur la passion de la discipline, qui devrait primer sur toutes autres considérations.

Nous avons pu observer lors des Play-Fit Games 2013 des personnes se débrouillant avec les moyens du bord pour réaliser eux aussi un WOD et pouvoir faire partie de la fête. En quelques sortes cela revenait à appartenir à un groupe, à une communauté de pratiquants, le temps des 3 semaines de compétition.
Que certains aient eu besoin de placer un tapis sur le parquet de leur salle afin de faire leurs hang clean & jerk ou leurs overheads squats n’aura pas fait d’eux des « sous-crossfiteurs ».

Prenons l’exemple de l’haltérophilie et de la salle associative où je m’entraîne. 4 plateaux d’haltérophilie dont 3 petits, pas de boxs pour travailler les mouvements partiels sans suspension, le tout en pleine salle de musculation. Les conditions ne sont pas celles que peut rencontrer Benjamin Hennequin ou d’autres grands champions de la discipline, mais il s’agit là de la seule solution pour que moi et mes collègues haltérophiles puissions continuer à profiter d’un coach compétent et passionné, tout en pratiquant notre sport dès que bon nous semble.
Si les salles 100% haltérophilie étaient les seules à exister, l’haltérophilie en France serait encore plus minoritaire qu’actuellement, et certains grand champions n’auraient peut-être pas éclos, tout comme des milliers d’amateurs n’auraient surement jamais pu découvrir cette discipline.

J’aimerais c’est certain pouvoir m’entraîner dans une salle gigantesque, proposant des plateaux à perte de vue, des barres et poids à ne plus savoir quoi en faire… tout comme je préférerais m’entraîner dans une box CrossFit old school dans la plus pure tradition US si on me donnait le choix. Il est indéniable qu’une majorité de pratiquants aspirent aux mêmes idéaux.
Néanmoins, ces préférences (légitimes) ne doivent pas nous amener à exclure de manière systématique toutes initiatives qui s’écarteraient un tant soit peu de notre conception personnelle du CrossFit. Prenons le recul nécessaire pour ne pas tomber dans des comportements extrémistes.

canard

Nous avions nous même publié il y a plusieurs mois un article concernant les polémiques présentes dans le CrossFit français, où nous avions tenu une position assez tranchée sur les différents sujets.
Après avoir pris un peu de recul, cet article n’aurait finalement jamais dû voir le jour, car il était épris d’un communautarisme excessif.

Lorsque la pratique d’un sport devient intense et passionnée, il est facile de se laisser entraîner dans une vague de communautarisme malsain, où une vision différente de la nôtre sera rapidement perçue comme une attaque frontale contre notre philosophie et notre mode de vie.

Il est possible d’aimer le CrossFit, mais de ne pas le concevoir exactement comme la majorité des pratiquants le perçoivent. Ne tombons pas dans l’excès consistant à défendre cœur et âme son sport, sans être capables d’en discuter sur certains points avec des personnes aux avis différents. Cela ne fait pas de celui qui conteste un « hater » du CrossFit, mais simplement quelqu’un se posant des questions sur un sport qu’il apprécie.

Tous ceux qui il y a 3/4 ans ont commencé à découvrir cette discipline en France. Tous étaient comme de grands enfants avec leur barre sans roulement et leurs disques Domyos minuscules, cherchant à battre leur record sur leur WOD favori. Tous étaient excités de participer à cette compétition bizarre où il était possible pour la première fois en 2011 de participer avec une simple vidéo filmée de son salon ou de sa cuisine, quelque soit l’endroit de la planète où celle-ci était tournée.
N’oublions pas d’où le CrossFit tire son origine: de la débrouille et de la passion de ce sport.

Egalement, cela ne fait finalement qu’assez peu de temps que les gens intègrent le fait de placer deux majuscules au mot CrossFit. Cela peut paraître un détail, mais ce mot centralise à lui seul tellement de tensions au sein de la communauté qu’il est bon de s’y attarder quelques secondes.
L’écrire de la mauvaise façon est désormais presque perçu de manière négative par beaucoup de pratiquants. C’est je trouve une dérive, certes pouvant apparaître anecdotique, mais pourtant symbolique d’un communautarisme exacerbé.
N’oublions pas que pour beaucoup d’entre nous, lorsque nous découvrions nos premières WOD; écrire « crossfit » au lieu de « CrossFit » était alors la dernière de nos préoccupations. Pourtant entre hier et aujourd’hui, cette discipline en tant que telle n’a pas connu d’évolution de ses principes fondateurs.

Encore une fois, laissons ces détails aux hautes instances de la marque CrossFit.
Défendons le sport que nous aimons, pas la marque: nous sommes des pratiquants, pas des VRP.

Si nous décidons aujourd’hui de publier cet article, c’est qu’il nous apparaît de plus en plus net qu’une fracture est en train de se former au sein de la communauté CrossFit française, alors qu’au fond, nous faisons tous le même sport; certes peut-être pas dans le même cadre ou avec le même matériel, mais nul doute que les passions des différents pratiquants et coachs ne peuvent être hiérarchisées en se fondant sur des éléments aussi futiles qu’un nom ou des murs.

Edit

Vous pouvez donner votre avis sur le fil de discussion Facebook, ou juste en dessous sur le site dans les commentaires de cet article. Néanmoins, Facebook depuis hier soir a « supprimé » des messages, dont les nôtres, sur certaines publications, et notamment celle d’aujourd’hui, de même que les « like » ne cessent de repartir à 0 depuis la publication. Nous vous conseillons donc de plutôt opter pour le site, pour être sûr qu’il n’y ai pas de souci, Facebook ayant décidé de partir en cacahuète.




32 Commentaires »

  1. Arthur 2 juin 2013 at 14 h 51 min - Reply

    Je ne comprends rien à cet article ! Quelles polémiques ? Qu’est-ce qu’on me cache quand je me rends suer à la box presque tous les jours où je ne vois que des gens souriants et de bonne humeur ? Les gens sont avant tout là pour faire le WOD, et pas spécialement parce que c’est du « CrossFit ™ ».

    Autant citer des faits si c’est pour « crever l’abcès » car c’est incompréhensible pour le lecteur lambda ces accusations mystérieuses. Pourquoi rendre public si seuls quelques intéressés peuvent comprendre l’article ? J’imagine l’effet que ça doit faire pour le novice qui se renseigne sur le crossfit et qui tombe là-dessus (vous êtes bien référencés sur google)…

    Et encore une fois, le crossfit c’est à la base du « do it yourself », Greg Glassman tient un discours assez libertarien, il explique bien que chaque affilié est maître d’interpréter le crossfit et l’entraînement comme il le souhaite. CrossFit HQ n’est pas là pour définir ce qu’un coach doit programmer pour ses clients, et la seule façon de mesurer la réussite d’un affilié c’est la fidélité des clients et leur progression. Et CrossFit HQ met également en avant les programmations alternatives à crossfit.com (crossfit football/endurance/strengh), donc même pour ceux qui s’entraînent ailleurs qu’en box les responsables de la marque n’essayent même pas définir un cadre strict de ce que devrait être un entraînement CrossFit.

    • Benjamin 2 juin 2013 at 15 h 04 min - Reply

      Les polémiques sur l’affiliation, les vidéos, les boxs mixtes, etc; toutes sont très souvent visibles sur les réseaux sociaux depuis plusieurs mois.
      Une majorité de pratiquants a désormais son avis sur toutes ces questions, donc nous avons trouvé qu’il était bon d’en discuter à travers cet article.

      • Arthur 2 juin 2013 at 15 h 56 min - Reply

        « visibles sur les réseaux sociaux », je crois que tout tient dans cette phrase.

        Je n’avais pas lu l’article sur le bilan de la compétition en ligne, je crois comprendre un peu « l’amertume ». Je pense que le fait qu’il n’y ait pas eu le succès escompté c’est justement parce que c’est « en ligne ». Plein de gens ont fui les salles de musculation classiques car c’était impersonnel, alors motiver des gens en box qui se font plaisir ensemble à retourner dans un certain anonymat d’internet… ce n’est tout simplement pas possible, et je suis le premier à les comprendre.

        Et je pense que la phrase « Une majorité de pratiquants a désormais son avis sur toutes ces questions » est tout simplement fausse, en dehors des « réseaux sociaux » je pense que tout le monde s’en fout très profondément.

        Une communauté c’est basée sur des gens qui se rencontrent et qui partagent une partie de leur vie, internet permet d’interconnecter tout ça mais ça ne sera jamais le moteur de quelque chose qui a une réalité bien physique (et auditive, et olfactive… 😀 ).

        Pour finir, je trouve presque culotté de reprocher aux affiliés de ne pas vouloir faire la promotion d’une compétition, quand on sait que même CrossFit HQ n’impose ou conseille quoi que ce soit !!!

        Et derrière toute compétition, il y a une organisation et donc une perturbation significative du fonctionnement habituel, il ne faut pas oublier ça. Surtout quand les box françaises ne sont pas des Box-hangars américaines et ne peuvent pas faire tout ce qu’elles voudraient faire.

        J’aimais bien play-fitness car ça parlait de ce que j’adore faire, mais depuis quelques temps c’est « polémique » et « remise en question » toutes les semaines… c’est dommage, je ne vois pas la finalité surtout quand il y a tellement de chose à dire et à promouvoir, ça sent juste la mentalité franco-française.

        • Benjamin 2 juin 2013 at 17 h 46 min - Reply

          Si il nous arrive de publier de temps en temps des articles du type de celui d’aujourd’hui, c’est parce que nous avons envi de parler de sujets qui nous tiennent à coeur, simplement parce que nous en ressentons le besoin et l’envie.
          Une publication telle que celle-ci sera forcément moins lisse qu’une news annonçant l’ouverture d’une box ou l’interview d’un athlète, et nous savons parfaitement qu’elle risquera d’heurter certaines sensibilité: mais je crois qu’il est important de ne pas nous cantonner qu’aux publications plus lisses.
          Play-Fitness n’a pas vocation à représenter la communauté. Nous faisons ce que nous pouvons pour fournir des informations à lire sur ce sport dès que l’occasion s’en présente; mais nous sommes avant tout un groupe de personnes qui souhaite aborder des sujets lorsque l’envie se fait sentir.
          Concernant « l’amertume » dont vous parlez, nous avons effectivement été déçu par le silence des boxs (plus que par leur non-participation), mais cet article concentre le ressenti que nous avons depuis des mois sur l’évolution du CrossFit français, ce n’est pas une « vengeance » qui serait liée aux Play-Fit Games.
          Concernant la perception des polémiques présentes dans cet article: je suis tout à fait d’accord avec vous dans le fait qu’au sein d’une box, entre amis, les polémiques sont bien lointaines et futiles, tant le plaisir de se retrouver ensemble pour faire du sport est bien plus fort.
          Mais il ne faut pas pour autant faire abstraction des nombreux avis divergents qui s’illustrent sur la toile (et peut-être effectivement plus qu’en IRL). Derrière ces polémiques, je pense qu’il y a de vraies conséquences sur l’avenir du CrossFit en France.
          Egalement, vous seriez surpris de voir à quel point Facebook représente une part énorme dans les visites sur notre site. Je suis persuadé que ce réseau social a pris une part très importante dans la communauté CrossFit. Beaucoup de gens sont par conséquent baignés dans ces débats entre avis parfois très divergents.
          Ce texte est notre avis, pas celui de tous, et c’est tout à fait normal: le contraire serait même inquiétant.
          Je tiens à rappeler à tous que Play-Fitness est un site amateur, tenu par des personnes souhaitant par moment exprimer leurs avis. Nous ne sommes pas une vitrine ni des représentants du CrossFit français sur internet.
          Nous continuerons bien entendu à faire la promotion de toutes les formes de CrossFit: que les boxs soient affiliées ou non, que les compétitions soient réservées aux affiliées ou ouvertes à tous, etc.

  2. Mika 2 juin 2013 at 14 h 55 min - Reply

    Très bon article Benjamin, bravo à toi !

  3. xav 2 juin 2013 at 15 h 26 min - Reply

    ok, je vois, effectivement ca manquait un peu de clarté.
    En ce qui concerne la communauté CrossFit en région parisienne, elle est loin de toutes ces polémiques, affilié non affillié, quand je participe à un évènement je vois des têtes rencontré l’an passé et franchement c’est bonne ambiance ils echanges et invitent a venir ds leur boxs et je dirais que j’ai creer des liens avec certains qui_ m’apporte conseils et soutient donc entre la toile et la réalité il y a un fossé.

    Je pratique sur un parking, en haltero, dans la petite box non affilié d’europe et je ne me sens pas pour autant un sous-crossfiteur au contraire !

  4. Pascal 2 juin 2013 at 15 h 34 min - Reply

    Alors mon avis sur ce débat qui est aussi intéressant qu’au fond inutile ( une entrée en matière pour le moins contradictoire ^^). Je commencerai par la fin: je pense que ce qui va développer le Crossfit ce sont les Box, les vrais Box avec des gens compétents ET passionnés qui vont permettre de pérenniser l’activité en gardant leur client et en se développant grâce à la méthodologie Crossfit, la qualité des coachs et les valeurs d’entraide et l’aspect communautaire unique que l’on découvre en pratiquant en Box. Ce succès permettra à d’autres d’investir, voir même de rendre nos amis banquiers moins frileux ( plus c’est pas possible de toute facon ^^) et ainsi faire grandir le Crossfit en France. Après pour ceux qui pratique chez eux par manque de moyens/temps accès à une box bien sur que de mon point de vue ils font parti de la communauté ( d’ailleurs pour la plupart je pense qu’ils seraient ravis de pratiquer dans une Box s’ils en avaient l’occasion ). Le vrai soucis viennent de ceux qui veulent gagner de l’argent avec le CrossFit sans rendre à César ce qui lui appartient, car oui on est en France, la patrie des meilleurs Préparateur Physiques au monde…sur le papier, des mecs qui savent déjà tout, qui ont tout vu et qui font du CrossFit depuis 40 ans au moins! Alors pourquoi payer pour quelque chose qu’on a, n’ayons pas peur des mots, inventés il y’ a 30 ans? On en a pas parlé avant parce qu’en France on est humble Monsieur…on attendait les pubs reebok et que le truc devienne un phénomène planétaire pour en profiter….pardon pour se souvenir que nous l’avions inventé!! Et puis on paye déjà pour Les Mills…qui eux ont inventé la lobotomie version fitness, ça on y avait pas pensé ^^. Sans rire notre communauté va continuer de se développer et de s’améliorer…tant que le nombre de passionnés sera supérieur aux nombres de profiteurs ^^

  5. Gui 2 juin 2013 at 15 h 48 min - Reply

    Il est vrai que certains commentaires sur les non affiliés sont quelques peu agressifs alors que ce serais plus contructif de se serer les coudes pour la progression en France.
    Quand je lis par exemple sur ce site « pas de place pour les imposteurs » en parlant de non affiliés je trouve ça vraiment exagéré.

  6. Raph 2 juin 2013 at 17 h 05 min - Reply

    Je pense qu’il y a un amalgame. Je suis virulent avec les profiteurs et j’informe les pratiquants qui s’entrainent chez eux. Je n’ai rien contre ceux qui s’entrainent avec les moyens du bord: certains de mes meilleurs amis n’ont pas la chance d’avoir une box à côté de chez eux et font comme ils peuvent, avec ce qu’ils ont, dans leur garage par exemple. Je les y aide et les encourage du mieux que je peux. Ces gens là sont membres de ladite communauté. Certains ont même une box parasite à côté de chez eux et préfèrent se débrouiller tout seuls que de participer au parasitisme.
    J’ai un problème avec les malhonnêtes, qui font commerce de ça sans se mettre en conformité. Ca porte un nom, en droit français: concurrence déloyale et parasitisme économique. Pour le moment on se contente « d’aboyer » pour un peu intimider et inciter les gens à se mettre en règle. Certains viennent nous voir, on en discute apres coups, on les conseille même parfois. Pour les autres, il viendra un moment où on agira juridiquement.
    Il y a deux jours, quelqu’un dit à un de mes proches: « oui, je tiens une salle de CrossFit, mais comme j’ai pas le Level1, je l’ai appelé autrement ». Et ca donne Xplose Fit à Avignon. Ben ça, ça m’énerve, et n’en déplaise à qui que ce soit, je suis pas prêt de me calmer.
    En signant le contrat d’affiliation CrossFit, nous nous engageons à informer le service juridique de CF HQ de ces voleurs. Malheureusement, pour l’instant ils ont d’autres chats à fouetter. Mais ca viendra. Et peut etre que certains arreteront de penser que notre comportement est une derive hysterique, mais bien une action rationnelle et légitime.
    Je souhaite bon courage à ceux qui font avec ce qu’ils ont, dans leur garage ou autre. Ce sont des CrossFitters sans l’ombre d’un doute. Quant aux parasites, non, vous ne faites pas partie de la communauté, clairement pas: vous la pillez, vous l’exploitez et vous la spoliez. C’est un fait objectif. Pas un point de vue personnel.

    • Gui 2 juin 2013 at 17 h 29 min - Reply

      Et donc quelqu un qui galère pour financer l ouverture d une salle et n à pas au minimum 4000 $ pour s affilier après toutes les dépenses pour pouvoir ouvrir quelque chose de corect est un parasite alors qu il peu etre bien plus compétent que quequ un qui a eu les moyens lui de payer ?

  7. Raph 2 juin 2013 at 17 h 38 min - Reply

    Non, non. Mais en general c’est pas un probleme de budget. Ca doit arriver, hein, mais c’est la plupart du temps pas le probleme. Certains avancent cet argument alors que leur budget est superieur au notre, donc faut voir aussi la recevabilité de l’argument. Xplose Fit, c’est pas un pblm de budget. La black box d’Aix non plus. Là c’est clairement de la malhonneteté.

    En outre c’est pas seulement une question de compétence. La métaphore du BigMac & MacDo fonctionne ici aussi: tu peux faire des burgers, meme excellents, mais pour dire BigMac, faut un gros M jaune sur le toit. Ben là tu peux etre un super cuistot, ca n’empeche pas que pour dire BigMac, faut jouer le jeu avec ses regles.

    Oui, c’est une question d’entreprise. Nous on a tout donner pour etre dans les clous. 4 personnes sur 5 de notre staff ne sortent pas salaire, l’argent gagné a payé l’affiliation, les Level1, le matos. On joue le jeu sans le pirater, on mise sur le fait que ca paiera d’etre honnetes.

    • Gui 2 juin 2013 at 18 h 24 min - Reply

      Je comprends ce que tu veux dire mais un bon hamburger est un bon reste un bon hamburger tout comme tu peu tomber sur un bigame pas terrible.
      Tu sites xplose fit et black box mais as tu eu une conversation avec eu du pourquoi ils ne se sont pas affiliés ?

      • Gui 2 juin 2013 at 18 h 27 min - Reply

        Désolé pour les problèmes de syntaxe, la saisie automatique me joue des tours.

  8. Raph 2 juin 2013 at 18 h 32 min - Reply

    Non, pas besoin, t’es allé voir leur site?
    Encore une fois: CrossFit n’a pas inventé l’haltero ou la gym. Mais la recette, personne ne peut le contester, c’est la leur. Alors d’un point de vue entreprise, si tu copies la recette, c’est du vol. Y a rien à redire là dessus. Je ne discute pas de la qualité des ingenieurs de Samsung, il n’empeche qu’ils ont piraté l’iPhone.
    Les meilleurs hambugers que j’ai mangé, c’était pas au McDo. Et le meilleur coach de gym ou d’haltero pres de chez moi, il n’est probablement pas dans une box CF. Mais c’est pas la question. Les gens veulent surfer sur la vague CF, ben qu’ils s’affilient, sinon c’est du vol. C’est pas moi qui le dit, c’est la loi.
    Pour ouvrir dans les regles, on a fait des choix, on a pas le matos qu’on voudrait etc. N’empeche qu’on a respecter les regles du jeu. Ca me semble tellement simple à comprendre…

    • Raph 2 juin 2013 at 18 h 51 min - Reply

      respecté*, pardon

  9. Raph 2 juin 2013 at 18 h 41 min - Reply

    Et pour revenir sur le silence de notre box sur cette compète, c’est moi qui m’occupe de la com le plus souvent, et j’ai été très occupé avec le travail qui me paye et me permet de ne pas sortir de salaire pour payer des Level 1 et des affiliations justement. Dsl ne pas avoir pu appuyer l’event, mais je ne peux pas être partout. Par contre on en a parlé aux adhérents, et la plupart étaient un peu déçu de ce qui se passait sur une autre compétition alors ils ne voulaient plus en entendre parler pour le moment, ne voulaient pas la faire. Ca passera, la déception. Alors peut être que la prochaine, si prochaine il y a on pourra aider. Ou peut être pas. Nos journées font que 24h, j’ai deux jobs, je dois prioriser.
    Pour les autres boxes je ne sais pas. En tous cas, il n’y a pas eu de collusion.

    • Benjamin 2 juin 2013 at 19 h 43 min - Reply

      Nous comprenons parfaitement vos raisons, ainsi que les craintes qu’ont pu avoir vos adhérents.
      Privilégier votre box aux réseaux sociaux est tout à fait normal.
      Merci en tout cas pour votre retour, et bonne continuation pour votre box.

  10. Gui 2 juin 2013 at 18 h 57 min - Reply

    De quelle box est tu propriétaire ?
    Je sais que les black box sont des affiliés (black box pas crossfit) ils payent donc une somme d argent tous les ans pour pouvoir êtres black box, ils ont donc choisi de ne pas êtres crossfit et ce n est donc pas pour l argent ( après avoir parlé avec un des black box au Canada)
    Xplose fit je ne les connais pas et ne trouve rien sur eux sur le net.
    Comme je te l ai déjà dis je comprend très bien ce que tu dis, c est juste la façon dont tu parles des autres que je trouve exagéré.

  11. Raph 2 juin 2013 at 19 h 15 min - Reply

    Qu’importe de quelle box je suis, c’est pas important. Ce que je dis n’est pas exagéré, c’est objectif, factuel, analytique. Les blackbox, cest crossgym. Crossgym, cest un equipementier. Ils ont piraté le truc, en arguant que le crossfit appartenait à tout le monde, que le terme devait etre un mot du langage courant, et qu’ensuite chacun devait pouvoir choisir vers qui s’affilier. Et c’est faux. Le CrossFit a été inventé par CrossFit, cest ca la diff avec le basket par exemple. En plus tout le monde le sait, juste les opportunistes veulent leur part du gateau.
    On verra apres le proces. Moi, j’ai tendance à suivre les regles. Et encore une fois, c’est pas qui écrit les lois sur le parasitisme économique. Du coup ce serait le legislateur qui exagère?

  12. Gabin 2 juin 2013 at 19 h 55 min - Reply

    Ton msg est clair, tu defends le crossfit (la marque) donc tu mets en avant que toute ton equipe est reglo par rapport aux demandes de crossfit HQ, mais j’espere qu »apres tout ce deballage de bons sentiments, de respect de la loi et des regles,de marcher dans les clous, que toute votre equipe de coach est en règle avec la loi francaise du sport (qui en a rien a faire du level 1 et des certifs crossfit) et que tous vos coachs sont diplomés bpjeps agff ou deust ou hacumese ou bemf, etc avec carte professionnelle ? si ce n’est pas le cas , ton discours n’a aucune valeur car tu es malhonnête avec le systeme toi aussi et tu contournes les regles. Donc…

  13. Tanguy 2 juin 2013 at 20 h 09 min - Reply

    Le CrossFit est une méthode d’entraînement pratiquée par des passionnés, ceux-ci même sont la communauté CrossFit. Nous sommes fiers des origines du CrossFit (et courage à tous les passionnés isolés dans leur garage) ! Nous respectons notre sport et ses règles. Le reste n’est pas du CrossFit… Comme le « no-rep », il y a maintenant les « no-box » ! Alors pourquoi ne pas respecter les règles ? Pourquoi ne pas devenir une box officielle ? Peur de l’examen ? L’argent n’est pas le vrai problème. J’ai crée une box en Belgique en travaillant 15h par jour et 7/7 durant des mois. No pain no gain ! Je crains que certains ne veulent que copier un concept dans un objectif d’intérêt, bien loin de la passion du sport.

  14. Raph 2 juin 2013 at 20 h 24 min - Reply

    Réglos, Gabin. Et les seules zones d’ombres sont en cours de validation. On va jusqu’à respecter l’obligation d’affichage légal.
    Au passage, la seule zone de tolérance est là: pas tout à fait avoir la tréso, mais planifier de se mettre en conformité asap. J’ai refile mes notes perso à qlq qui galère en anglais pour son level1. Jcrois pas tirer dans les coins. J’ai du mal à comprendre pourquoi les autres le font du coup, mais j’ai visiblement tort. C’est étonnant de respecter les regles et de se faire reprocher son comportement par des gens qui defendent ceux qui trichent.

  15. Gabin 2 juin 2013 at 20 h 31 min - Reply

    Mea culpa si tu as mal interpreté mon msg (ecrit tres vite), je ne defends personne, je posais une question car dans textes precedents, tu n’avais pas évoqué le cas des diplomes français sur le marché du sport français singulier par rapport à nos voisins européens ou voir partout dans le monde. Si je dis pas de bétise, la France est un des seul pays à avoir un diplome d’etat dans le secteur de la remise en forme.
    Entre level 1, non level 1, affilié, indépendant, profiteur, opportuniste, diplomé français , non diplomé,ect je peux comprendre les gens perdus sur le marché français lol

  16. Raph 2 juin 2013 at 20 h 39 min - Reply

    Pas de soucis Gabin. Le theme de la discussion n’etait pas sur cette conformité là mais plutot le pblm des boxes affiliees ou non.
    Oui, je defends la marque, et je ne vois pas trop où est le pblm avec ca. Je n’espere pas etre milliardaire, mais je ne compte pas non plus faire de benevolat. Et juste pour en vivre normalement, il faudrait que le parasitisme cesse.

  17. Ewen 2 juin 2013 at 21 h 46 min - Reply

    Je ne pense pas que le CF se développera sérieusement en France sans réseau de salles affiliées de bonne qualité. Les crossfitteurs qui se débrouillent dans leur garage ne suffiront pas.

    En tout cas il n’y a qu’en France que les salles indépendantes s’imaginent pouvoir faire partie de la communauté CF au même titre que les salles affiliées. C’est la même chose dans tous les sports un peu sérieux: rien n’interdit d’ouvrir son club dans son coin, mais pour être un club officiel et participer aux compétitions officielles, bénéficier de soutiens voire de subventions etc., c’est autre chose. Même la petite salle d’haltéro de Poitiers est affiliée à la FFHMFAC. C’est le jeu.

  18. Biloun 2 juin 2013 at 22 h 40 min - Reply

    La difficulté pour beaucoup à l’heure actuelle est de trouver des financements. Entre le loyer, le matériel, les travaux… l’affiliation certains font un peu trainer le temps d’avoir un peu de trésorerie. D’autres boxs ont choisis d’ouvrir mais ont attendues quelques mois pour avoir le matériel.. pas toujours facile rendre rentable une activité encore peu connue en France et à laquelle on reproche d’être onéreuse (par rapport à un abonnement à une salle de fitness classique). Certes la qualité à un cout mais il faut la faire connaitre au public ! Effectivement à côté de ceux qui tentent de faire vivre le CrossFit certains en vivent en parasites et c’est frustrant.

  19. xav 3 juin 2013 at 11 h 13 min - Reply

    bonjour tt le monde,

    Aprés avoir lu vos commentaires je viens apporter ma pierre à l’édifice.
    Je comprend la nécéssité d’être affilié pour que le CrossFit soit pérénisé.
    Amoureux de cette méthode j’ai fait un pti calcul prévisionnel pour l’ouverture d’une Box mais juste pas possible, donc j’ai prévu de creer une association pour la pratique du crossfit en exterieur et ayant un Brevet d’état j’initie des jeune a cette pratique.
    Bien vouloir mais pas pouvoir

    Sportivement

  20. Dams 3 juin 2013 at 11 h 50 min - Reply

    J’ai fait comme tout le monde, j’ai copié/collé le comm que j’ai mis sur le mur de la communauté 🙂

    Le CrossFit devient au fil du temps quelque chose d’universel. On est passé en quelques années de l’activité CrossFit au sport CrossFit ! Et comme tout sport, il est pratiquable dans n’importe quel environnement, il est accessible à tous, et quelqu’un qui fait un Murph sur la plage, dans son jardin fera la même chose que celui qui le fait dans une salle affiliée ou encore que celui qui le fera en Californie pour les Games.
    Toute proportion gardée, cela me fait penser au football. Le football est devenu LE sport mondial de part son universalité. Un gamin qui dribble trois de ses copains avant de mettre un but entre deux pulls posés par terre aura fait la même chose qu’un Messi en Liga ! Et c’est grâce à cela que le football est devenu tellement populaire. CrossFit HQ sait qu’il a besoin de ce phénomène pour continuer de grandir, et jamais il ne se mettra en travers de cette popularité grandissante.
    Il faut donc accueillir chaque personne intéréssée par ce sport du mieux possible, renseigner ceux et celles qui veulent s’y mettre, peu importe leur niveau, leur condition, ou leurs moyens. C’est le but par exemple du site “Play Fitness” ou du groupe “Communauté CrossFit France”, et ce n’est malheureusement pas compris par tous.
    Et j’en viens donc au deuxième point qui pour moi est important : La bataille que se livrent les salles affiliées et les autres salles. Elle ne doit JAMAIS concerner les pratiquants. C’est une bataille de professionnels J’ai déjà vu plusieurs fois des coachs dire :
    – “Vous pensez faire du CrossFit ? Vous vous trompez!” en mettant en avant soit un panel de matériel, soit une carte listant les salles affiliées ou encore d’autres choses. (D’abord, j’invite ceux qui disent cela à poser la même question au récent champion d’Europe de CrossFit Lacee Kovacs qui ne pratique pas dans une box affiliée mais passons).
    C’est pour moi une mauvaise chose, car objectivement, quelle est la différence entre un cours dispensé par un Level 1 dans une salle non affiliée, et un cours dispensé par un Level 1 dans une salle officielle? Si la formation a été de qualité, normalement aucune ! Les compétences sont les mêmes. La méthodologie est la même, le coaching est le même, bref, il n’y a aucune différence pour les pratiquants. (J’insiste sur le “pour les pratiquants”). Ils sont donc les “otages” d’une bataille juridique ne concernant que les professionnels.
    Cette bataille justement, puisqu’elle est le point central des divergences au sein de la communauté, concerne la morale. Le CrossFit est l’invention fantastique d’un couple d’américains qu’on ne présente plus. Cette invention regroupe certes, des choses qui existent depuis des décennies, mais l’association de ces éléments est unique. Comme toutes les choses fantastiques qui sont inventées, elles sont utilisées par des tiers pour gagner de l’argent, et il est donc normal que des règles soient établies. Je me vois mal mettre au point un système d’entraînement révolutionnaire, lui donner un nom, et voir mon voisin l’utiliser sans m’en demander l’autorisation, ou juste changer une lettre à mon invention pour pouvoir ensuite pleinement en profiter. C’est une question morale, et comme toute question morale, il y en a qui y sont sensibles et d’autres beaucoup moins. Mais cette morale est un sujet beaucoup plus vaste que le CrossFit, c’est un sujet de société. Les personnes qui prônent cette morale se doivent d’être irréprochables dans tous les domaines à commencer par le leur. Il existe dans certaines box affiliées des coachs qui dispensent des cours sans respecter les obligations d’état, à savoir posséder un Brevet d’Etat ou un BPJEPS. Comment peut on s’insurger contre le non respect d’un protocole mis en place par une société privée et ne pas respecter un protocole d’état? C’est tout simplement contradictoire. Si je veux aller plus loin et pousser la question morale à son paroxysme, pour moi, ne pas s’affilier est du même degré que de télécharger illégalement un film, une musique ou un e-book. Si je veux voir un film, je vais au cinéma, si je veux écouter un morceau, j’achète le titre ou le cd, et vous ?
    Des profiteurs, il y en aura toujours. Des opportunistes aussi. Si on veut respecter les règles, il faut toutes les respecter, ou alors se taire. Et seulement si vous êtes irréprochables, alors vous pourrez mener cette bataille qui concerne la morale. Sinon, continuez de balayer le devant de votre porte … en silence.
    Je termine enfin en donnant mon orientation : j’ai passé mon Level 1 il y a quelques mois. Je suis coach dans une salle de fitness classique. Je n’ai pas le temps d’aller à l’une des deux Box près de chez moi alors je pratique avec les moyens du bord entouré de quelques potes. Je leur apprends rapidement les méthodologies, j’essaie de leur faire apprécier l’activité en espérant qu’un jour, il se rapprochent d’une box. Je ne vends pas de CrossFit, quand mon directeur m’a demandé pourquoi, je lui ai dit qu’il fallait d’abord s’affilier, ce qu’il a refusé. Quand des prospects se présentent à ma salle en demandant si l’on enseigne le CrossFit, je les redirige vers les Box bordelaises. Je ne profite donc pas pleinement de mon Level 1 pour surfer sur la vague mais je sais que mon tour viendra.
    Je suis pour la morale et pour l’irréprochabilité. L’un ne va pas sans l’autre, et bien du monde devrait le comprendre.

  21. Thomas 3 juin 2013 at 12 h 48 min - Reply

    Salut à tous,
    Je suis coach sportif certifié Les Mills et Level 1. Je précise juste pour dire que de mon point de vue et de ce que je peux voir dans les salles fitness et autres, je ne pense pas que le sportif français classique soit prêt et attiré par le CrossFit (perso je ne fais pratiquement plus que du CF!). Tout simplement parce que la mentalité française par rapport au sport n’est pas du tout la même qu’aux USA et autres pays anglo saxon ou d’Europe! Il est difficile de faire adhérer les gens à un sport qui demande un engagement physique important et constant!
    Je pense que c’est une des raisons qui fait que pour pouvoir vivre de sa Box en France, c’est très compliqué pour le moment car il faut pouvoir faire adhérer et fidéliser un grand nombre de personne dans sa zone de chalandise, ce qui est plus facile à faire sur Paris que dans une petite ville de provence! Les initiatives ne manque pas mais sans réel gros moyens financier derrière (pour la com etc.) ni de partenariat qui les mettent en avant (Reebok). Ouvrir une Box exclusivement CF avec ses propres moyens et espérer en vivre est très très très compliqué aujourd’hui ne France (je parle en connaissance de cause!)

  22. BlackBox Foetz 3 janvier 2014 at 22 h 28 min - Reply

    « Les blackBox c’est Crossgym »

    Ah la la la, qu’est ce qu’il ne faut pas lire comme conneries….

    Au lieu de dire des inepties au risque de passer pour un con, il faut se renseigner avant de parler.

  23. Yoan 2 février 2014 at 20 h 23 min - Reply

    Pas de doute on est bien en France !
    Un truc transformé en or ailleurs dans le monde est transformé en bouse de vache en France ! Lamentable et pitoyable …

    • Loic 10 mars 2015 at 19 h 48 min - Reply

      Tellement vrai ce que tu dis Yohan ! Indécrottables ces français !! Pffff désespérant ….

Commentaires »